En direct

Un chantier très tendu sur le pont de l'île de Ré
L’un des 218 câbles de précontrainte du tablier s’est rompu au niveau de sa tête d’ancrage en septembre dernier. - © DÉPARTEMENT DE LA CHARENTE-MARITIME

Un chantier très tendu sur le pont de l'île de Ré

Jean-Sébastien Thomas |  le 07/02/2019  |  Collectivités localesCharente-MaritimeOuvrage d'artEntretien des infrastructures

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Charente-Maritime
Infrastructures
Ouvrage d'art
Entretien des infrastructures
Valider

Charente-Maritime -

 

En septembre dernier, quelques jours après l'effondrement du viaduc Morandi à Gênes (Italie), un câble de précontrainte cassait dans le tablier du pont de l'île de Ré. Inauguré en 1988, l'ouvrage de près de 3 km de long, réalisé par Bouygues Travaux publics, relie le quartier de La Pallice, à La Rochelle, à l'île de Charente-Maritime. Bien qu'aucun péril ne menace le pont, une intervention était nécessaire.

Le département a alors lancé une procédure d'urgence. Trois entreprises - Eiffage, Bouygues et Freyssinet - ont concouru. C'est cette dernière, associée à sa filiale Sixense, qui a décroché le marché. « Le groupement pouvait intervenir plus rapidement que les autres entreprises et n'exigeait aucune contrainte supplémentaire quant à la circulation sur le pont », explique Pierre-Marie Audoin-Dubreuil, directeur général adjoint des services du département de la Charente-Maritime.

C'est un « incident de chantier », autrement dit une erreur humaine, qui semble à l'origine de cette rupture d'un des 218 câbles de précontrainte tendus dans le tablier du pont. En effet, de la mousse de polyuréthane a été coulée à la place du coulis de ciment qui sert à maintenir les 133 fils composant le câble. « La présence de cette mousse a entraîné le stockage d'humidité, puis l'érosion des fils, diagnostique Pierre-Marie Audoin-Dubreuil. La rupture s'est produite à 50 cm de la tête d'ancrage. »

Travaux de sécurisation.

Avant d'intervenir sur le câble en question, l'un des 36 que compte le viaduc n° 2 situé à quelques centaines de mètres de l'entrée du pont côté île, Freyssinet s'est assuré que ses techniciens ne courraient aucun risque. Pour ce faire, les 70 câbles situés entre l'entrée et le point de rupture ont été inspectés. Des sondeurs acoustiques ont été installés par Sixense afin de guetter d'éventuelles ruptures notamment au niveau des têtes d'ancrage.

« Au fur et à mesure que nous progressions dans l'ouvrage, nous avons sanglé les câbles entre eux afin d'éviter le “coup de fouet” si l'un d'eux cassait. La tension d'un câble est d'environ 400 tonnes et une trentaine de techniciens étaient sur place. Nous ne voulions pas d'accident », insiste Nicolas Coevoet, ingénieur travaux chez Freyssinet. Au total, plus de 2 000 sangles ont été ainsi disposées, à raison d'une tous les mètres. Démarrés début décembre, ces travaux de sécurisation se sont achevés fin janvier.

Tout juste engagée, l'opération pour changer les 250 m de câble est assez simple : « La gaine est entrée dans le pont par tronçons de 6 m, qui sont ensuite assemblés entre eux. Puis nous passons les fils dans la gaine où ils sont tendus et immobilisés grâce à du coulis de béton », poursuit l'ingénieur. L'opération doit durer entre deux et trois semaines. Le matériel de détection de rupture, caméras et sondes, restera sur place afin de détecter d'éventuelles anomalies en temps réel. L'ensemble du chantier demande un investissement de 2,7 millions d'euros, financé grâce à l'écotaxe perçue à l'entrée du pont.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur