En direct

Grand Paris Express : Demathieu Bard remporte le premier marché de génie civil de la ligne 17
La ligne 17 nord du Grand Paris Express reliera Le Bourget RER (93) au Mesnil Amelot (77). Le lot 17-1 (en vert et rouge sur la carte) comprend 6 km de tunnel entre la gare du Bourget RER (93), et la future gare du triangle de Gonesse (95). - © SGP / Le Moniteur
Exclusif

Grand Paris Express : Demathieu Bard remporte le premier marché de génie civil de la ligne 17

Florent Maillet et Nathalie Moutarde |  le 24/01/2019  |  Grand ParisSociété du Grand ParisGrand Paris ExpressDemathieu BardMajors du BTP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Grand Paris
Travaux publics
Société du Grand Paris
Grand Paris Express
Demathieu Bard
Majors du BTP
ETI du BTP
Thierry Dallard
Valider

Le lot 17-1 est attribué à un groupement à forte coloration européenne, mené par Demathieu Bard, et composé du suisse Implenia, de l’italien Impresa Pizzarotti, ou de filiales du géant néerlandais Royal BAM. Montant du marché : 440 millions d’euros (HT).

Demathieu Bard remporte un deuxième marché d’envergure sur le Grand Paris Express (GPE). Le groupement "Avenir", composé de Demathieu Bard (mandataire), avec une tonalité très européenne (le suisse Implenia, l’italien Impresa Pizzarrotti ou, encore, le belge BAM Contractors*), se voit en effet attribuer le lot 17-1 de génie civil de la ligne 17 du futur métro automatique, pour un montant de 439,4 millions d’euros HT.

Ce premier des trois lots de la ligne 17 doit permettre de relier Le Bourget RER (93) au Triangle de Gonesse (95), soit 6 km. La signature officielle du contrat a lieu ce jeudi 24 janvier 2019 en fin de journée. Juste avant que Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris, le maître d'ouvrage du GPE, présente ses voeux et réagisse à l'enquête ouverte ce 23 janvier 2019 par le parquet national financier, sur le GPE.

Demathieu Bard est déjà attributaire du lot T2C sur la ligne 15 Sud, avec le groupement ex-Alliance, rebaptisé T2C. Mais cette fois-ci, ce n’est pas dans cette configuration que Demathieu Bard a été soumissionnaire. Selon nos informations, NGE, son partenaire sur le T2C, faisait cette fois partie des candidats à ce premier marché de la ligne 17. Vinci convoitait également le lot. 

Sur le même sujet La Société du Grand Paris attribue deux marchés de génie civil sur la ligne 15 Sud

Cette future ligne 17 du métro automatique doit relier, sur 27 km au total, Saint-Denis Pleyel (93) au Mesnil-Amelot (77). Neuf gares jalonneront le parcours. Sa mise en service est prévue en trois temps : en 2024 entre Saint-Denis Pleyel et Le Bourget RER (tronçon commun avec la ligne 16),  et Le Bourget Aéroport, puis en 2027 jusqu'au Triangle de Gonesse. Et, enfin, au plus tard en 2030 jusqu'à la gare Le Mesnil-Amelot.

Deux gares à construire, un tunnel linéaire

Pour Demathieu Bard et ses partenaires, le travail ne manquera pas sur ce lot 17-1: il s’agit de creuser près de 6 km de tunnels, entre un ouvrage annexe à proximité de la gare du Bourget RER (93), et jusqu’à la future gare du triangle de Gonesse (95). Le diamètre des tunneliers doit être inférieur à 8,70 m, précise l'appel d'offres.

Le chantier inclut aussi la construction de 2 gares : au Bourget Aéroport et au Triangle de Gonesse. Particularités de ce chantier : le tunnel à forer est linéaire sur une grande partie de son tracé, et il se situe à une profondeur bien moindre que la 15 Sud, où oeuvre le groupement T2C, à savoir moins d’une vingtaine de mètres.

Vue de la future gare du Bourget Aéroport, depuis le parvis. © SGP - atelier Novembre

Lancé en février 2017, cet appel d'offres "17-1" n'entre pas dans la catégorie conception-réalisation (incluant les études, les travaux de génie civil voire les marchés d'équipements) envisagée par Thierry Dallard pour mieux border les agendas de réalisations.

Sur le même sujet Grand Paris Express : «Augmenter notre capacité à gérer les aléas»

En revanche, la composition du groupement lauréat coche une autre case chère à la SGP : la présence d'entreprises étrangères, histoire à la fois de doper la concurrence, d'apporter des ressources humaines supplémentaires dans un marché en surchauffe, et de "challenger" les prix, au vu de l'objectif d'économies de 10% imposé par le gouvernement Philippe.

Les groupes de BTP étrangers de plus en plus présents

Si Implenia (Suisse) et Impresa Pizzarrotti (Italie) accompagnaient déjà Demathieu Bard sur la ligne 15, la présence du belge Bam Contractors, filiale du géant néerlandais Royal BAM (6,6 Mds € de chiffre d'affaires 2017, selon notre Top 15 européen) est une grande première en France, sur un projet de cette envergure. Tout comme le gain du deuxième lot de la ligne 16 par l'italien Salini (allié à NGE), le 19 octobre dernier.

" La composition du groupement lauréat, qui réunit plusieurs entreprises européennes, est le signe de l’attractivité du projet pour la filière européenne du BTP et de notre capacité à faire appel à de nouveaux acteurs, dans un marché de la construction en très forte tension", se réjouit Thierry Dallard.

Sur le même sujet Grand Paris Express : l’italien Salini remporte le second lot de la ligne 16

Les recalés à ce marché de génie civil auront d'autres occasions de se refaire ces prochains mois. Le lot 1 de la Ligne 18 (section souterraine entre l'aéroport d'Orly et Palaiseau) doit être notifié fin 2019. Et l'appel d'offres pour le lot 2 concernant la section aérienne de la future ligne 18, a été lancé ce 16 janvier 2019. Les candidatures seront reçues jusqu'au 25 février. Le marché doit être notifié au mitan de 2020.

Au moins 5 marchés d’aménagement des gares doivent par ailleurs être notifiés entre 2019 et 2020, sur la Ligne 15 Sud, entre Noisy-Champs (93 et 77) et Pont de Sèvres (92), et sur la ligne 16, entre Saint-Denis Pleyel (93) et Noisy Champs. Du point des vue des groupes de BTP, le "chantier du siècle" tient pour le moment ses promesses.

(*) « Avenir » est précisément constitué de : Demathieu Bard Construction (mandataire), Impresa Pizzarotti & C. S.P.A., ImpleniaFrance SA, Implenia Suisse SA, Implenia Spezialtiefbau GmbH, BAM Contractors, GALERE (filiales belges de Royal BAM), Wayss & Freytag Ingenieurbau AG (filiale allemande de Royal BAM) (cotraitants).

Commentaires

Grand Paris Express : Demathieu Bard remporte le premier marché de génie civil de la ligne 17

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Dicobat

Dicobat

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur