En direct

Jérôme Stubler, président de Vinci Construction - © © C.BOULZE / Le Moniteur

"Nous répondrons à l’intégralité des lots du Grand Paris Express", Jérôme Stubler, président de Vinci Construction

Propos recueillis par Florent Maillet, Nathalie Moutarde et Fabien Renou |  le 01/12/2017  |  TransportGrand Paris Express

Selon le président de Vinci Construction, tous les plannings du GPE sont tenables.

Au sommaire de l'entretien avec Jérôme Stubler (cliquez sur les liens pour accéder directement à la partie qui vous intéresse)

Grand Paris Express : l’agenda et le méga-lot

Grand Paris Express : management et formation

Grand paris Express : le défi technique

Vinci Construction : conjoncture

Vinci Construction : l’international

Vinci Construction : quid de l’A45 et du contournement de Strasbourg ?

Le gouvernement semble vouloir préserver le schéma d’ensemble du Grand Paris Express. En revanche sa réalisation pourrait être étalée dans le temps. Qu’en pensez-vous ?

Jérôme Stubler : Tous les plannings tels qu’ils ont été prévus sont à la fois réalistes et bien conçus. Le projet du Grand Paris Express est étudié depuis longtemps, un travail de fond a été mené. Les appels d’offres ont été précédés de deux ans d’études d’avant-projet sommaire. Ils sont très précis en termes de technique, de délais, de faisabilité…  Les dossiers sont donc très bien ficelés, avec des plannings tenables et surtout, ce qui est remarquable, des plannings tenus à ce stade. Je ne me souviens pas, même au grand international, de projets tenus avec une telle précision.

Qu’en est-il du « méga-lot » 16-1 ?

J.S : La Société du Grand Paris devrait attribuer ce lot en décembre. Contrairement à certaines informations parues dans la presse, nous n’aurons pas besoin d’accélérer les travaux de ce tronçon pour être à l’heure des Jeux olympiques Paris 2024. Tous les plannings d’origine sont compatibles avec une livraison à fin 2023.

Comment Vinci Construction s’est-il organisé pour réaliser les études d’exécution ?

J.S : Elles sont réalisées en grande partie en interne, sur la base des dossiers d’appels d’offres qui, comme je l’ai déjà indiqué, sont de grande qualité. Les travaux géotechniques présentent une particularité : les entreprises travaillent avec une connaissance extrêmement partielle du terrain, malgré les sondages géotechniques. La connaissance du sol progresse au fur et à mesure du chantier. Il faut donc observer et être en mesure de réagir quasiment en temps réel sur la conception. C’est ce que nous appelons la "méthode observationnelle". Elle nécessite une boucle très courte entre la conception et la réalisation. Les entreprises hexagonales sont habituées à cette méthode dont la France est un des précurseurs.

Comment se former à cette méthode observationnelle ?

J.S : Nous avons créé une école de formation interne : l’école de « La ville sous la ville ». La formation porte sur cette méthode et vise, à ce jour, principalement l’encadrement et le management. Chacun doit comprendre ce que signifie, dans son métier, observer, mesurer, comprendre les pressions de la terre, de l’eau, les mouvements de la structure, des bâtiments adjacents… et être capable de réagir en conséquence… La première promotion a démarré en juillet. Une introduction à la formation est développée en e-learning, accessible à tous les collaborateurs. Nous serions heureux d'ouvrir cette formation à nos clients et à nos maîtres d’œuvre. Nous considérons que si toutes les équipes partagent la même compréhension du sujet, elles auront une plus grande capacité à le traiter.

Les effectifs en interne seront-ils suffisants [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

"Nous répondrons à l’intégralité des lots du Grand Paris Express", Jérôme Stubler, président de Vinci Construction

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX