Matières premières, marges : la bataille de la relance n'est pas gagnée, alerte la FFB
Le logement neuf individuel est en bonne santé. - © © Lorraine Qualité Environnement

Matières premières, marges : la bataille de la relance n'est pas gagnée, alerte la FFB

Cyril Peter |  le 14/09/2021  |  LogementVie du BTPBâtimentCollectivités localesEntreprises

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Vie du BTP
Bâtiment
Collectivités locales
Entreprises
Maprimerenov
FFB
Olivier Salleron
Commission Rebsamen
Matières premières
France
Bordeaux
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Si le logement neuf - porté par l'individuel - retrouve des couleurs, la Fédération française du Bâtiment (FFB) note plusieurs points noirs qui menacent la relance du secteur.

« Le logement neuf poursuit son redressement », a souligné Olivier Salleron, président de la Fédération française du Bâtiment (FFB), ce lundi 14 septembre, en conférence de presse.

Au premier semestre (1S) 2021 comparé au 1S 2019, mises en chantier et permis de construire ont gagné respectivement 1,8 % et 3,1 %.

Ce dynamisme est porté par l’individuel neuf. Les permis délivrés ont progressé de 18,3 %, les mises en chantier, de 4 %, et les ventes, de 16,3 %.

 

Des métropoles compromettent la reprise

 

A contrario, le collectif, qui inclut les logements en résidence, fait pâle figure. Si la progression de 3,5 % des chantiers lancés est liée au rattrapage du premier confinement, les ventes régressent de 7,3 % et les permis, de 6,9 %.

« En zone tendue, les permis en collectif s’effondrent, à rebours des souhaits de densification dans la Loi Climat et Résilience », analyse Olivier Salleron, qui pointe du doigt les nouveaux élus municipaux et métropolitains qui ont tardé à se mettre en place sur fond de crise sanitaire et « certaines équipes écolos extrémistes qui ont bridé le développement » du neuf.

Un exemple ? « A Bordeaux, le maire n’accepte plus de nouveaux habitants… On est à Shenzhen ? En planification ? » se demande le Périgourdin.

Sur le même sujet Logements : sur Bordeaux Métropole, les acteurs de la construction font les comptes

Concernant l’amélioration-entretien, « la montée en puissance » de MaPrimeRénov’ a stimulé les travaux de rénovation énergétique dans les logements (+4,1 %). Insuffisant, toutefois, pour doper l’ensemble des travaux, en baisse de 4,8 %.

Au global, l’activité bâtiment a perdu 6,3 % par rapport au S1 2019. Le recul devrait avoisiner les 5 % sur l'année, selon les prévisions de la FFB.

 

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Matières premières, marges : la bataille de la relance n'est pas gagnée, alerte la FFB

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil