En direct

La ministre du Travail met à l’honneur les CFA du BTP
Visite d’Elizabeth Borne au CFA de Rueil-Malmaison le 3 septembre 2021. - © © Vincent Bourdon/CCCA-BTP

La ministre du Travail met à l’honneur les CFA du BTP

Caroline Gitton |  le 07/09/2021  |  Apprentissage BTPCCCA-BTPFrance Artisans

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Apprentissage BTP
Formation BTP
CCCA-BTP
France
Artisans
Valider

Elisabeth Borne s’est rendue le 3 septembre au CFA BTP de Rueil Malmaison (92). L’occasion, pour la ministre du Travail, d’insister sur l’importance de l’apprentissage comme voie d’excellence, et du CCA-BTP comme vecteur d’innovation pour la formation. Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé, le 6 septembre une prolongation du dispositif « un jeune, une solution » jusqu’au 30 juin 2022.

« L’apport du CCCA-BTP représente un showroom de la loi de 2018 et de l’apprentissage en termes d’innovation pédagogique, de modularité des parcours, d’ancrage dans le monde économique et de relations avec les entreprises », a vanté le 3 septembre Elisabeth Borne. La ministre du Travail visitait, pour la rentrée de l’apprentissage, le CFA BTP de Rueil-Malmaison (92).

« Alors que le secteur représente 20 % de l’apprentissage en France, Elisabeth Borne a tenu, après la rentrée scolaire dite classique, à donner un éclairage sur l’apprentissage dans le BTP comme voie d’excellence. Après la montée en charge, ces dernières années, de la loi « Avenir professionnel » de 2028, que nous avions d’ailleurs anticipée avec notre plan Transform’BTP, nous devons poursuivre nos efforts et continuer à avancer en matière d’innovation, afin de relever les défis auxquels est confronté le BTP. A ce titre, le CCCA-BTP contribue au développement de l’hybridation des formations et des compétences, pour répondre aux enjeux, notamment, de la rénovation énergétique et, plus largement, de la transition écologique. Elisabeth Borne en a bien conscience. »

Et d’ajouter : « des tables rondes organisées avec des apprentis ont permis de mettre en valeur toute la diversité des parcours menant à l’apprentissage dans le BTP. Il s’agit de continuer à travailler sur l’attractivité dans le bâtiment, qui offre de belles carrières : des emplois plutôt bien rémunérés, porteurs d’avenir avec l’activité générée dans le cadre de la transition écologique, et où les effectifs féminins ont toute leur place. Nous poursuivrons ainsi les actions menées dans le cadre de notre campagne de communication La construction. »

Les primes « Un jeune, une solution » prolongées jusqu’à fin juin 2022


Elisabeth Borne a aussi rappelé que les aides aux entreprises en faveur de l’apprentissage - « un jeune, une solution » (prime de 5 000 euros pour le recrutement d’un mineur et de 8 000 euros pour un majeur)- étaient prolongées jusqu’à la fin d’année. A Jean-Christophe Repon qui a plaidé pour voir perdurer en 2022 ce dispositif « très incitatif », la locataire de la rue de Grenelle a répondu qu’elle avait bien entendu le message. Le Premier ministre, Jean Castex, a en effet confirmé les espoirs de la profession en annonçant, le 6 septembre, que le dispositif était prolongé jusqu’au 30 juin 2022.

Quelque 2 646 apprentis étudient à ce jour dans les sept CFA du BTP à gouvernance paritaire, gérés par l’association BTP CFA Île-de-France. Les premières tendances pour la rentrée 2021-2022 confirment l’évolution des effectifs d’apprentis, avec +10 % pour les CFA du BTP des régions Grand Est et Hauts-de-France, ou encore 14 % pour la région Nouvelle-Aquitaine.

Commentaires

La ministre du Travail met à l’honneur les CFA du BTP

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil