En direct

Visite du palais des sports de Rouen, par Dominique Perrault Architecture
Pyramides inversées - © © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Diaporama

Visite du palais des sports de Rouen, par Dominique Perrault Architecture

Milena Chessa, envoyée spéciale à Rouen |  le 10/09/2012  |  ArchitectureSeine-Maritime

1/20

Pyramides inversées

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Après deux ans et demi de travaux, le palais des sports de Rouen (Seine-Maritime) a ouvert ses portes au public le 8 septembre 2012. Lauréate du concours de maîtrise d’œuvre en 2006, l’agence parisienne Dominique Perrault Architecture évite l’écueil de la « boîte à chaussures » en accolant par leurs sommets deux pyramides tronquées dont les bases forment le socle et la toiture de l’équipement.

2/20

Implantation

© © Dominique Perrault Architecture

Le palais des sports est implanté en rive droite de la Seine, sur un territoire en reconversion, au carrefour des lignes Teor (Transport Est Ouest Rouennais). De plan rectangulaire et d’une surface de 17000 m2 Shon, il est bordé au sud par la rue de Lillebonne. A l’angle sud-est, des emmarchements s’étirent en pointe vers le parvis, créant une interface entre l’enceinte sportive et la ville.

3/20

Emmarchements

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Comme pour la Bibliothèque nationale de France (1992-1995) à Paris, l’architecte Dominique Perrault propose des emmarchements qui, au-delà de leur fonction première, offrent un espace public pour les usagers du lieu et ceux du quartier alentour.

4/20

Acier

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Perforé ou poli miroir, l’acier exprime ses nuances en façade. « Sur l’ordinateur, les panneaux métalliques épousent facilement les formes dessinées, cela devient plus complexe lorsqu’il faut passer à la découpe et à l’assemblage », souligne l’architecte Dominique Perrault.

5/20

Arbres

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Les arbres qui agrémentent le parvis proviennent de la forêt de Bord, près de Rouen.

6/20

Apesanteur

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Dominique Perrault a donné une forme évasée à la toiture et il l’a recouverte d’acier Inox poli miroir pour créer une « sensation de flottement, d’apesanteur, de douceur à l’équipement ».

7/20

Casquette

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

L’avancée de la toiture permet de protéger la façade vitrée des rayons du soleil.

8/20

Visite

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le 7 septembre 2012, l’architecte Dominique Perrault fait visiter le bâtiment à Laurent Fabius, ancien président de la Crea (Communauté d’agglomération de Rouen, Elbeuf et Austreberthe), maître d’ouvrage de cette opération d’un montant de 52,4 millions d’euros HT. Il lui explique que, du haut des marches, le public a « une relation visuelle, physique, émotionnelle avec la ville ».

9/20

Promenade

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Pour Frédéric Sanchez, actuel président de la Crea, le palais des sports propose « de nouvelles promenades qui valorisent le quotidien ».

10/20

Kindarena

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

L’équipement sportif portera pendant dix ans le nom Kindarena, suite à un partenariat signé avec le groupe Ferrero dont siège et le site de production sont implantés sur le territoire de la Crea.

11/20

Coupe longitudinale

© © Dominique Perrault Architecture

Au cœur de l’édifice, les deux terrains de sports sont cernés par les gradins, créant ainsi deux arènes. La coupe longitudinale fait apparaître des espaces creusés dans ce socle, autour desquels s’organisent les fonctions techniques du bâtiment.

12/20

Salle principale

© © Georges Fessy / DPA

La salle principale (4400 m2), haute de 12 mètres sous plafond, peut accueillir de 4500 à 6000 spectateurs. S’y dérouleront principalement les rencontres à domicile de basket-ball et de volley-ball des deux clubs sportifs résidents, mais aussi diverses compétitions (handball, tennis, gymnastique, football en salle, boxe, etc.). Pour concentrer l’attention du public sur le terrain, la charpente métallique et les réseaux techniques apparents ont été peints en noir. Les spectateurs accèdent à cette salle par le haut des tribunes, en longeant un bandeau vitré qui offre une vue sur l’extérieur.

13/20

Signalétique

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

14/20

Gradins télescopiques

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Des gradins télescopiques permettent d’augmenter ou de diminuer la capacité de la salle principale de 1500 places. Des rideaux mobiles viennent également moduler, si besoin, la jauge des tribunes fixes.

15/20

Buvette

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

16/20

Salle secondaire

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

La salle secondaire, d’une surface de 1700 m2, dispose d’une capacité maximale de 1000 personnes. S’y dérouleront les entraînements des deux clubs résidents, mais également des compétitions de moyenne audience (escrime, arts martiaux, danse sportive, etc.).

17/20

Plan du rez-de-chaussée

© © Dominique Perrault Architecture

Les zones sportives sont situées dans la partie centrale du bâtiment, l’espace de réception se trouve dans l’aile sud, le long de la rue de Lillebonne, et l’administration dans l’aile nord.

18/20

Enfilade

© © Georges Fessy / DPA

Des salons de réception en enfilade se glissent sous les gradins de la salle principale.

19/20

Salle Jacques-Anquetil

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Cette salle de 1000 m2, divisible en deux, peut accueillir jusqu’à 800 personnes.

20/20

Façade noire

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Les façades nord et ouest, lisses et sombres, en métal noir et en verre, contrastent avec les autres façades. La façade nord est réservée aux accès techniques et aux sportifs, au personnel administratif et aux médias.
Visite du palais des sports de Rouen, par Dominique Perrault Architecture

Commentaires

Visite du palais des sports de Rouen, par Dominique Perrault Architecture

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX