En direct

Visite du Mémorial du camp de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales)
Mimétisme - © © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Diaporama

Visite du Mémorial du camp de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales)

le 29/10/2015  |  ArchitecturePyrénées-Orientales

1/10

Mimétisme

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Des ruines d’anciens baraquements, une terre ocre rouge balayée par le vent et, au milieu de nulle part, un monumental monolithe de béton enfoui dans le sol. Tels sont les composants du Mémorial du camp de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) qui a ouvert ses portes le 21 octobre 2015. « L’opération de sablage de ce béton teinté dans la masse a fait ressortir les agrégats en calcaire gris, créant un mimétisme entre le bâtiment et le terrain dont il émerge suivant une pente à 0,4% », explique l’architecte Romain Passelac (agence Passelac & Roques), associé à son confrère Rudy Ricciotti dès le concours de maîtrise d’œuvre en 2005. « Nous avons eu une totale confiance de sa part pour suivre ce chantier », ajoute-t-il.

2/10

Implantation

© © M. Hédelin / Région Languedoc-Roussillon / février 2015

Le bâtiment de 4000 m², aux dimensions impressionnantes (250 x 20 m), est implanté au cœur du principal camp d’internement du sud de la France, divisé en neuf îlots de 42 hectares chacun. Entre 1941 et 1964, des milliers de juifs étrangers, républicains espagnols, tsiganes et harkis ont été rassemblés, hébergés et enfermés dans ce camp conçu à l’origine pour accueillir des militaires. Le Mémorial a pour objectif, à l’échelle nationale et internationale, d’être « un espace de référence de l’histoire des déplacements contraints de populations ». L’opération a été financée par la région Languedoc-Roussillon (10,3 millions d’euros HT), le département des Pyrénées-Orientales (5,5 millions d’euros HT) et l’Etat (3,1 millions d’euros HT).

3/10

Co-visibilité

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

« Le Mémorial affleure le sol naturel peu après l’entrée du camp, pour s’étendre vers l’extrémité est de l’ancienne place de rassemblement, jusqu’à une hauteur légèrement inférieure à celle du faîtage des baraquements, décrit l’architecte Rudy Ricciotti. Cette disposition, en co-visibilité, n’encombre pas la lecture des caractéristiques de l’îlot F. L’érosion, parfois la destruction de certains bâtiments provoquées par la force du temps, sont perceptibles, marquant ainsi l’effacement et l’absence, questionnant le visiteur sur le souvenir ou l’oubli. »

4/10

Accès

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le public accède au Mémorial par une rampe partiellement enfouie, trait d’union symbolique entre le présent et le passé.

5/10

Accueil

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le hall d’accueil est un espace marqué par son volume généreux, son béton soyeux, sa lumière tamisée et son parfum boisé. Aucuns réseaux apparents, les gaines sont dissimulées sous le plancher. Quant à l’isolation, elle est incorporée entre les voiles de béton extérieur et intérieur, coulés en place. Au mur, un diptyque de l’artiste plasticien Emmanuel Régent intitulé « La file ». Les deux dessins au feutre (2,20 x 1,30 m) représentent des hommes et des femmes qui, selon lui, pourraient aussi bien faire la queue à l’entrée d’une exposition, comme attendre des papiers suite à un exode.

6/10

Patio

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le bâtiment ne comporte aucune fenêtre vers le camp alentour. Les bureaux de l’administration, les ateliers pédagogiques (image ci-dessus) et l’espace détente des visiteurs sont éclairés par trois patios. « Le Mémorial doit être un lieu où les scientifiques, les artistes et les jeunes analysent et interrogent le monde d’hier, d’aujourd’hui et de demain », estime sa directrice Agnès Sajaloli.

7/10

Salle d’exposition

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Au bout d’un couloir long et étroit, le visiteur arrive dans une vaste salle d’exposition de 1000 m². A l’aide d’images d’archives et de témoignages sonores, les histoires individuelles des « indésirables étrangers » croisent l’histoire collective du XXe siècle (montée des fascismes en Europe et politique d’internement, guerre d’Espagne, Seconde Guerre mondiale, guerre d’Algérie, etc.). En fin de parcours se pose aussi la question de la situation actuelle des réfugiés à travers le monde, notamment avec une interview du représentant pour la France du Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR).

8/10

Déportation

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

L’historien Denis Peschanski, président du conseil scientifique du Mémorial, rappelle que « les camps du sud furent des antichambres de la mort pour les Juifs livrés aux Allemands par les gouvernants de Vichy au nom de la collaboration ». Au premier plan : des éléments de la clôture installée en août 1942 à Rivesaltes autour des îlots des Juifs devant être déportés.

9/10

Peinture

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Autre témoignage du passé : cette peinture murale représentant le plan de l’îlot F.

10/10

Acceptation

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

« Ce projet est dans l’acceptation, explique l’architecte Rudy Ricciotti. Acceptation de l’îlot, de sa trame, de sa géométrie militaire devenue aliénante, de son histoire. Acceptation du vent qui passe. Les éoliennes voisines sont la preuve que notre époque cohabite avec le vent. Elle peut cohabiter avec son histoire. Le Mémorial de Rivesaltes, comprimé entre terre et ciel, entre passé et mémoire, se situe très exactement dans le présent et la vie. Sa violence formelle témoigne de l’impossibilité de l’oubli ! »
Visite du Mémorial du camp de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales)

Commentaires

Visite du Mémorial du camp de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales)

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX