En direct

Ventilation: ce qu'il faut changer pour que le BBC devienne réalité
Encrassement des filtres - © © Enertech/Ademe

Diaporama

Ventilation: ce qu'il faut changer pour que le BBC devienne réalité

le 07/06/2011  |  Technique

1/4

Encrassement des filtres

© © Enertech/Ademe

Pour Olivier Sidler, l'observation la plus importante concernant les installations de ventilation réside dans "l'encrassement rapide des filtres au soufflage et les chutes de débit qui s'ensuivent". "On a pu évaluer qu'après 4 mois, l'encrassement d'un filtre est tel qu'il réduit de 10% le débit soufflé. On a mis aussi en évidence qu'un simple nettoyage n'était, en général, pas suffisant, et ne lui permettait pas de retrouver ses qualités d'origine, ce qui avait pour conséquence un encrassement encore plus rapide. Enfin, l'absence totale de changement de filtre conduit à ce qu'au bout de 10 mois, il ne reste plus que 30 % du débit nominal qui est soufflé". Conséquence: l'encrassement touchant davantage le filtre de soufflage, un déséquilibre des débits s'établit. " Ce déséquilibre des débits entraîne des infiltrations d'air par les parois peu étanches. Le résultat est un air froid qui pénètre dans le volume chauffé sans être préchauffé par l'échangeur double flux" explique le directeur d'Enertech. Il en découle une augmentation de la charge de chauffage variant de 7 à 10 kWh/an/m²Shab en énergie utile, selon l'opération.

2/4

Positionnement inadéquat du ventilateur de soufflage

© © Enertech/Ademe

Le ventilateur de soufflage doit impérativement être en amont de l'échangeur à roue pour mettre en surpression l'air insufflé au niveau de l'échangeur. Ce qui semble  être rarement le cas. "Cette erreur d'installation a provoqué des dysfonctionnements important dans deux immeubles où les mesures laissent supposer un taux de recyclage de l'air extrait des logements proche de 100% pendant une part importante de la campagne de mesures. Les conséquences sont: mauvaises odeurs, surchauffes en été et réduction de la consommation de chauffage en hiver (car l'air soufflé est de l'air directement issu des logements, donc déjà à température)" rapporte Olivier Sidler.

3/4

Défauts d'isolation des conduits

© © Enertech/Ademe

Dans un des immeubles suivis par Enertech, le conduit d'extraction chemine, en toiture, jusqu'à la roue de l'échangeur, sans être isolé. L'air extrait a ainsi le temps de se refroidir et donc moins d'énergie est récupérée par l'échangeur rotatif. "Dans ce cas, on se prive quasi totalement de la récupération de chaleur, ce qui entraîne une augmentation des consommations de chauffage. L'installation d'un système double flux nécessite le plus grand soin dans l'isolation des gaines en dehors du volume chauffé" dit Olivier Sidler.

4/4

Mauvais réglages

© © Enertech/Ademe

Rappelant que "la consommation d'un ventilateur dépend du débit pulsé, du rendement du moteur et de la perte de charge du réseau", Olivier Sidler précise qu' "une installation peu consommatrice commence d'abord par un réseau bien dessiné, réduisant au mieux les pertes de charge avec un ventilateur fonctionnant au point de rendement maximum". Le directeur d'Enertech fait remarquer que, sur une autre opération suivie par son bureau d'étude (opération de Bron), les consommations de la ventilation double flux avec échangeur sont tout à fait satisfaisantes (3,5 kWhel/m²/an). Par ailleurs, le directeur d'Enertech conseille l'utilisation des moteurs de type ECM "dont les rendements sont les plus élevés" et s'interroge sur la pertinence de la mise en place de variation de vitesse sur les ventilateurs. Pour lui, "tant que les équipements ne seront pas réglés correctement,  cette fonctionnalité engendre des coûts d'investissement supplémentaires pour un effet quasi nul".
Ventilation: ce qu'il faut changer pour que le BBC devienne réalité

Commentaires

Ventilation: ce qu'il faut changer pour que le BBC devienne réalité

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX