Une maison toulousaine rafraîchie grâce à la loi d'eau
Une maison toulousaine rafraîchie grâce à la loi d'eau - © Climenservices
Diaporama

Une maison toulousaine rafraîchie grâce à la loi d'eau

Paul Pastré |  le 19/09/2019  |  100 % eau et énergie Artisan chauffagistePlafond chauffantHaute-Garonne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % eau et énergie
Artisan chauffagiste
Plafond chauffant
Haute-Garonne
Valider

Dans cette villa toulousaine, l’entreprise Climenservices a installé un plafond chauffant-rafraîchissant, plus réactif qu’un plancher. Pour limiter les consommations, l’installateur a eu recours à la loi d’eau, qui optimise l’effort de chauffe en fonction des températures extérieures.

1/7

Une maison toulousaine rafraîchie grâce à la loi d'eau

© Climenservices

Un besoin de rafraîchissement rapide

Effectuée dans le cadre d’une rénovation lourde, la pose du système Acosi+ vise à améliorer le confort d’été dans une zone où les températures atteignent régulièrement les 40°C. Trois fois plus réactif qu’un système en plancher, le plafond rafraîchissant permet aussi de traiter plus de surfaces, notamment dans les pièces d’eau. Résultat : une température maintenue à 24°C durant la dernière canicule, sans surcoût énergétique.

2/7

Une maison toulousaine rafraîchie grâce à la loi d'eau

© Thermacome

La pose

Les dalles de plafond rafraîchissant se posent directement sur l’ossature métallique du doublage plâtre. On peut ensuite positionner les tubes souples, en serpentins. Sur ce chantier de rénovation, la pose est un peu plus longue qu’en neuf : environ 45 minutes par mètre carré.

3/7

Une maison toulousaine rafraîchie grâce à la loi d'eau

© Climenservices

Les combles

Le système présente l’avantage de s’adapter à la géométrie des plafonds, comme avec cette installation en rampants. Il peut aussi contourner les obstacles, permettant de conserver, le cas échéant, les poutres apparentes.

4/7

Une maison toulousaine rafraîchie grâce à la loi d'eau

© Climenservicesd

La hotte, avant

Pour préserver l’efficacité de la hotte, il a été nécessaire de rabaisser le plafond d’une trentaine de centimètres au-dessus de l’îlot central.

5/7

Une maison toulousaine rafraîchie grâce à la loi d'eau

© Climenservices

La hotte, après

Le système de plafond rafraîchissant a été positionné sur le décroché.

6/7

Une maison toulousaine rafraîchie grâce à la loi d'eau

© Paul Pastré

La régulation

Reliée à une pompe à chaleur air/eau, la chaudière alimente le système en chaud ou en froid. Pour ce chantier, l’installateur Jean-François Lamarche a proposé au client de mettre en œuvre la loi d’eau, qui consiste à adapter la température de chauffage à la température extérieure. Résultat, les consommations énergétiques sont divisées par trois pour le même confort thermique. Seule contrainte, il faut compter une dizaine de visites pour affiner les réglages.

7/7

Une maison toulousaine rafraîchie grâce à la loi d'eau

L'installateur

Jean-François Lamarche, dirigeant de Climenservices.

Comment assurer le confort thermique d’une maison ancienne sans alourdir la facture énergétique ? L’entreprise de chauffage et climatisation Climenservices a fait le choix du plafond chauffant-rafraîchissant Acosi+ développé par Thermacome. Le système est réactif : il faut moins d’une demi-heure pour augmenter ou diminuer la température ambiante d’un degré, sans les inconvénients du brassage d’air. Sa mise en œuvre est simple : les dalles aluminium se fixent avec une simple visseuse sur les fourrures, et se coupent au cutter.

La loi d'eau

Reste la question des consommations énergétiques. Le dirigeant de Climenservices Jean-François Lamarche a fait deux choix. Le premier a été de distinguer deux circuits de canalisations, l’un pour les pièces de jour, l’autre pour les pièces de nuit. Le second a été de réguler les températures selon la loi d’eau : ici, pas de thermostat, l’effort de chauffe est directement lié à la température extérieure. « Cette approche permet de diviser par trois les consommations, sans effet sur le confort thermique, précise l’artisan. Si besoin, le client peut toujours remonter les courbes de chauffe, avec un effet dans les 30 minutes. » Pour l’artisan, la seule contrainte consiste à passer une dizaine de fois sur le chantier pour affiner les réglages en fonction des attentes du client.

 

Entreprise : Climenservices
Dirigeant : Jean-François Lamarche
Lieu : Toulouse
Création : 2005
Salariés : 4
Activité : Chauffage et climatisation

 

Commentaires

Une maison toulousaine rafraîchie grâce à la loi d'eau

Votre e-mail ne sera pas publié

Kati

03/10/2019 16h:02

SUPER !! Les photos sont très nettes et très parlantes , et les commentaires concis et clairs aussi ! Bravo !! par contre , on a idée aussi de la complexité du chantier ....c'est bien !

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur