En direct

Une lame de verre signée Jean Nouvel se découpe sur le paysage néerlandais
Dimensions - © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Diaporama

Une lame de verre signée Jean Nouvel se découpe sur le paysage néerlandais

MILENA CHESSA |  le 29/06/2018  |  InternationalEuropeJean Nouvel

L’architecte lauréat du prix Pritzker 2008, associé à l’agence Dam & Partners Architecten, vient de livrer les nouveaux bureaux de l’Office européen des brevets à Rijswijk, aux Pays-Bas.

1/5

Dimensions

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

L’immeuble mesure 156 m de long sur 24,70 m de large et s’élève sur 27 étages, soit 107 m. La tour située à gauche de l’image, construite en 1973, est vouée à la démolition.

2/5

Maquette

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

En 2020, après réaménagement des abords, l’Office européen des brevets sera entouré d’un miroir d’eau.

3/5

Couleur

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le plafond du hall d’entrée est tapissé de bandeaux colorés évoquant les drapeaux des 38 pays membres de l’organisation.

4/5

Mur-rideau

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

La façade ouest est doublée par une paroi qui forme un écran acoustique vis-à-vis de l’autoroute.

5/5

Protagonistes

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Les intervenants du projet, de gauche à droite : Ton Vaags, président du New Main Construction Consortium ; Benoît Battistelli, président de l’Office européen des brevets ; Jean Nouvel et Diederik Dam, architectes.

Quatre ans tout juste après avoir posé la première pierre, l’Office européen des brevets (OEB) a inauguré ses nouveaux locaux le 27 juin 2018 à Rijswijk, près de La Haye (Pays-Bas). « Le bâtiment est fini, mais ses abords ne seront terminés qu’en 2020 lorsque la tour qui nous accueillait depuis 1973 sera démolie », précise Benoît Battistelli, président de l’OEB. L’édifice isolé sera alors entouré d’un vaste plan d’eau dont il semblera émerger. Le coût de cette opération de 85 000 m² s’élève à 205 millions d’euros.

 

Poésie

 

Les Ateliers Jean Nouvel (Paris) et l’agence Dam & Partners Architecten (Amsterdam) cosignent l’architecture. « Je ne connaissais pas le travail de Jean Nouvel avant ce projet, souligne Benoît Battistelli, car ce n’est pas notre métier de construire. Il capture l’esprit du lieu dans ses bâtiments, c’est à la fois poétique et philosophique. Les façades en verre reflètent le ciel variable et s’harmonisent avec lui. »

« L’architecture n’est pas une accumulation de mètres carrés de plancher, de fenêtres et de portes, affirme Jean Nouvel. Il faut se faire un film, aller chercher une poésie pour donner du plaisir aux gens. Je me sers d’un édifice pour donner plus de sens au paysage. Ici, tout est plat et parallèle : la mer, la terre, le ciel. La vue depuis le toit-terrasse offre donc une expérience de cette horizontalité. » Les 1950 salariés pourront en profiter dès l’automne prochain, lorsqu’ils emménageront dans les lieux.

 

Pétanque

 

Vu depuis l’autoroute qui le borde, l’immeuble de 27 étages se découpe sur le paysage comme une fine lame de verre. Les bureaux s’étirent sur 156 m de long pour - seulement - 12,60 m de large. Les façades est et ouest sont doublées par deux parois abruptes qui forment un écran acoustique et thermique. L’épaisseur du bâtiment atteint alors 24,70 m. Cette enveloppe rappelle celle mise en œuvre en 1994 à Paris pour la Fondation Cartier. « Chaque projet m’aide pour concevoir le suivant, indique Jean Nouvel. Ici, le jeu d’échelle est différent. »

Les murs-rideaux sont fixés à une structure d’acier de 11 000 t, annoncée comme la plus grande des Pays-Bas par le consortium néerlandais New Main chargé de sa construction (J.P. van Eesteren et Croonwolter&dros). La veille de l’inauguration, Ton Vaags, président de ce consortium, s’est amusé à raconter une anecdote : « Nous avons signé le contrat avec Jean Nouvel à Saint-Paul-de-Vence, après avoir fait une partie de pétanque opposant l’équipe du nord à celle du sud. » L’architecte français a souri et répondu : « La pétanque permet de créer des liens. Je travaille comme ça, je m’amuse comme ça, je suis comme ça ! »

 

Commentaires

Une lame de verre signée Jean Nouvel se découpe sur le paysage néerlandais

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX