Une extension passive en blocs coffrants isolants
Une extension de 70 m² - © Cyrille Maury
Diaporama

Une extension passive en blocs coffrants isolants

Cyrille Maury |  le 12/09/2019  |  100 % gros œuvre Bâtiment passifTravaux d'extensionVar

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % gros œuvre
Bâtiment passif
Travaux d'extension
Var
Valider

Située à la Môle dans le Var, cette maison de plain-pied a troqué son ancien garage par une extension de 70 m². Le chantier a été réalisé par l’artisan plâtrier Bruno Rodriguez, avec un système constructif à isolation répartie.

1/7

Une extension de 70 m²

© Cyrille Maury

Le nouveau bâtiment de 70 m² a été réalisé en une semaine avec des blocs Euromac 2. Pour l’artisan Bruno Rodriguez, « ce système constructif est passif sans surcoût, sans complexité et sans perte de m². Il se monte facilement et intéresse les particuliers à la recherche de délais courts et d’économies d’énergie ».

2/7

Une extension de 70 m²

© Cyrille Maury

L'extension à un étage, vue côté jardin.

3/7

Le plancher sur vide sanitaire

© Bruno Rodriguez

En plancher bas, la dalle coffrante isolante de 36 m² se compose de hourdis PSE Thermideck (largeur 60 cm) intégrant des profils métalliques porteurs. Elle a été installée sur un étaiement perdu en seulement deux heures. Chaînage, ferraillage et coulage du béton autonivelant (Cemex Grimaud) ont quant à eux été réalisés en un jour.

4/7

Les murs

© Bruno Rodriguez

De grandes dimensions (60 cm de haut, 175 cm de long et 35 cm d’épaisseur), les blocs de coffrage sont constitués de deux parois rainurées en PSE (ext. 145 mm et int. 45 mm) reliées par des entretoises métalliques. Ils affichent une résistance thermique R de 5.6 m².K/W.

5/7

Le plancher haut

© Bruno Rodriguez

Une fois l’étage atteint (à 2,40 m, avec 4 niveaux de blocs) et le chaînage finalisé, la pose du plancher est réalisée avec le même système de hourdis étayé (un étai par m²) en conservant une trémie pour la cage d’escalier.

6/7

L'étage

© Bruno Rodriguez

Les murs et le plancher d’étage sont coulés dans la continuité avec 12 m3 de béton S3 ou S4 à faible granulométrie. « Les entretoises n’arrêtent pas le béton, il faut juste faire attention dans les angles avec le chaînage. »

7/7

Toiture

© Bruno Rodriguez

Après l’élévation de l’étage, les panneaux de toiture isolants porteurs à chevrons métalliques intégrés sont installés sur la charpente. D’une longueur de 6 mètres, ils sont légers, manuportables et étanches à l’air. Ils sont livrés avec une longueur supplémentaire de 30 cm afin de faciliter l’ajustage du faitage par une coupe en biais. Ensuite, viennent l’écran de sous-toiture, les liteaux, les tuiles canal (Terreal).

Accolé à la villa de 90 m², le nouveau bâtiment a été réalisé avec le système constructif coffrant isolant d’Euromac. L’extension comprend un garage-buanderie en rez-de-chaussée, deux chambres et une salle de bains à l’étage. Le gros œuvre a été réalisé en une semaine. Pour l’artisan Bruno Rodriguez, « ce procédé est directement passif sans surcoût, sans complexité et sans perte de m². Il se monte facilement, et son côté tout-en-un intéresse les particuliers à la recherche de délais courts et d’économies d’énergie. »

« Je suis plâtrier, et quand il m’a fallu trouver un complément d’activité en 2015, je me suis tourné vers un métier que j’aime, la maçonnerie, explique Bruno Rodriguez. L’idée était de pouvoir construire vite, seul ou à deux, sans devoir investir dans du matériel et en proposant une solution différenciante. Dans le massif des Maures, il y a de fortes variations de températures. Le concept d’isolation répartie, adapté à ce climat, m’a plu, tout comme l’assistance technique proposée par Euromac 2, qui réalise les études, le plan de pose et la livraison des éléments sur le chantier. »

Fiche entreprise :
Bruno Rodriguez
Lieu : Cogolin
Création : 1997
Salarié : 1
Activité : briquetage, cloisons, doublages, étanchéité à l’air, escaliers en voûte sarrasine, isolation, plâtrerie

 

Commentaires

Une extension passive en blocs coffrants isolants

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Date de parution : 09/2019

Voir

Initiation aux procédés généraux de construction

Initiation aux procédés généraux de construction

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur