En direct

Un système solaire thermique mis en œuvre dans un pavillon ariégeois
Un système solaire thermique - © Abellio
Diaporama

Un système solaire thermique mis en œuvre dans un pavillon ariégeois

Paul Falzon |  le 16/12/2022  |  Solaire thermiqueEau chaude sanitaireChaudière100 % eau et énergie Ariège

Située à Foix (Ariège), cette maison individuelle dispose d'un pan de toiture orienté plein sud. Grâce à cette orientation optimale, les deux capteurs solaires posés par l'entreprise Abellio fourniront l'intégralité des besoins en eau chaude sanitaire de ses habitants, pendant au moins sept mois dans l'année.

1/6

Un système solaire thermique

© Abellio

Située à Foix, cette maison individuelle dispose d’un pan de toiture orienté plein sud : l’orientation optimale pour l’installation des capteurs solaires.

2/6

La découpe des tuiles

© Abellio

Première étape pour les installateurs : la découpe et la dépose des tuiles afin d’installer le châssis de fixation. Deux capteurs suffiront pour répondre aux besoins de la famille.

3/6

Les châssis et les rails

© Abellio

Une fois le châssis et les pattes de fixation positionnées, les tuiles sont remises en place. Les équipes d’Abellio procèdent alors à la pose des rails de support des modules.

4/6

Les capteurs

© Abellio

Chaque panneau solaire mobilise une surface de 2,3 m² de toiture. La taille et le nombre des modules sont calculés par le fournisseur, Heliofrance, en fonction des besoins en eau chaude sanitaire du foyer.

5/6

L’accumulateur

© Abellio

Le ballon de 300 litres est chauffé par l’énergie solaire thermique, avec une résistance électrique d’appoint. Un échangeur permet de chauffer l’ECS : il existe donc deux circuits d’eau différenciés. Il peut aussi être raccordé à d’autres sources d’énergie (chaudière bois, PAC…).

6/6

Abellio

© Abellio

Les deux co-fondateurs et co-gérants de l'entreprise Abellio, Maxime Daltin et Sébastien Sauzet

L’entreprise Abellio réalise chaque semaine en moyenne une installation de système solaire thermique chez des particuliers. « Les prix de l'énergie rendent la solution très attractive, avec six à sept mois d'autonomie pour la production d’eau chaude sanitaire. D’autant que le dispositif MaPrimRénov' prend en charge jusqu'à 4000 €, pour des travaux généralement compris entre 6000 et 7000 € », relève Maxime Daltin, cofondateur d’Abellio. L’entreprise se fournit exclusivement chez Heliofrance. « Leur système garantit les cuves à vie, contre cinq ans chez la plupart des industriels. Et il n’utilise pas de glycol, produit agressif, cher et demandant beaucoup d’entretien. » Qui plus est, les accumulateurs sont autovidangeables : en cas d’ensoleillement insuffisant, l’eau présente dans les capteurs et le circuit se vidange dans le ballon, évitant tout risque de gel.

Pour l’installation d’un système solaire thermique, les points de vigilance portent d'abord sur la bonne étanchéité des raccordements en toiture. Il faut aussi veiller à ce que la pente soit suffisante, avec un minimum de 30°. « Avec une pente de toit à 45°, l’équilibre est optimal entre les saisons, note Maxime Daltin. On peut aller jusqu'à 60° pour augmenter la production en hiver, mais ces toitures très inclinées restent rares. » L’orientation est également décisive, avec un avantage pour le plein sud. Côté accumulateur, il n’y a pas de différence avec les autres types de chaudières, à part les deux raccordements additionnels pour faire circuler l’eau entre les capteurs et la cuve.

Pour Abellio, le prochain objectif en solaire thermique concerne le chauffage, avec un potentiel en résidentiel comme sur le marché tertiaire. « Le fonctionnement du système est inchangé, mais il faut passer à deux cuves de 300 litres et de un à quatre voire six capteurs, indique l’entrepreneur. L’objectif n’est pas de supprimer le générateur principal mais de réduire la facture de 30 %. »

 

Entreprise : Abellio
Siège : Foix (Ariège)
Création : 2019
Dirigeants : Maxime Daltin et Sébastien Sauzet
Effectifs : 20 compagnons
Activités : Chauffage & Sanitaire

Commentaires

Un système solaire thermique mis en œuvre dans un pavillon ariégeois

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur