Un plafond chauffant installé en une journée dans une villa en rénovation
Pose d'un plafond rayonnant hydraulique - © Raphaël Ménard
Diaporama

Un plafond chauffant installé en une journée dans une villa en rénovation

Cyrille Maury |  le 09/04/2021  |  100 % eau et énergie Plafond chauffantPlafond rayonnantArtisan chantierChantiers

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % eau et énergie
Plafond chauffant
Plafond rayonnant
Artisan chantier
Chantiers
Pyrénées-Atlantiques
France
Valider

Pour la rénovation du rez-de-chaussée de cette villa dans les Pyrénées-Atlantiques, le plombier-chauffagiste Raphaël Ménard a installé son premier plafond rayonnant hydraulique. Résultat ? Une bonne surprise en termes de pose, de prix et de confort

1/6

Pose d'un plafond rayonnant hydraulique

© Raphaël Ménard

Pose d'un plafond rayonnant hydraulique

L'installation du plancher chauffant au rez-de-chaussée de cette villa en rénovation n'a duré qu'une journée, à trois compagnons.

2/6

L'ossature métallique

© Raphaël Ménard

L'ossature métallique

L’ouvrage nécessite un ferraillage périphérique et une ossature métallique (Siniat) à entraxe 25 cm, fixée mécaniquement au plancher haut hourdis. L’objectif du calepinage, réalisé avec l’appui du BE Thermacome, est de couvrir le maximum de surface.

3/6

Les dalles et tubes

© Raphaël Ménard

Les dalles et tubes

Les dalles Acosi+ en PSE aluminisées (50 x 100 cm, épaisseur 30 mm, R = 0,75 m².K/W) sont vissées à l’ossature. Ensuite, un tube souple DN16 est déroulé et clipsé dans les rainures. Puis une purge est réalisée pour chasser l’air et l’étanchéité est contrôlée. Enfin, un parement BA13 (Siniat) est posé. Le poids total en eau atteint 13 kg/m².

4/6

Le passage des luminaires

© Raphaël Ménard

Le passage des luminaires

Un point technique spécifique est la pose des luminaires. Elle nécessite, une fois les emplacements définis, d’ouvrir les modules et de dévier les tuyaux pour que l’électricien puisse sortir sa gaine.

5/6

La régulation des circuits

© Raphaël Ménard

La régulation des circuits

Un répartiteur sert au départ/retour des circuits d’eau. Des débitmètres, positionnés sur les nourrices de départ, nécessitent un réglage initial manuel. Un servomoteur sur chaque départ, commandé par thermostat radio, permet ensuite la régulation par boucle d’eau.

6/6

La pièce finie

© Raphaël Ménard

La pièce finie

A venir, l’installation d’une T-Box Delta Dore qui sera associée au boîtier de régulation du plafond chauffant pour piloter à distance chaque thermostat d’ambiance et programmer des scénarios.

La propriétaire de la maison souhaitait conserver sa chaudière gaz, son revêtement de sol, et ne voulait aucun diffuseur apparent. La pose d’un plafond hydraulique (Thermacome Acosi+) s’est imposée et révélée intéressante pour l’artisan. « La chaudière alimentant deux réseaux, il fallait gérer deux lois d’eau : +60°C pour les radiateurs à l’étage, dotés de robinets thermostatiques, +35°C pour le plafond chauffant au rez-de-chaussée. L’astuce a été d’installer une vanne mélangeuse en sortie de chaudière pour baisser la température de départ à +35°C. »

Côté mise en œuvre, le grand avantage est la rapidité d’exécution. « L’opération, réalisable en milieu occupé, est adaptée à la rénovation. Et le coût global est concurrentiel. Un plancher chauffant est moins cher mais en combinant tous les postes – dépose du carrelage, décaissement, pose de hérisson, isolant, dalle à plot, tuyaux, chape et nouveau revêtement de sol – le gain de temps fait ici la différence. Nous avons posé ce plafond à trois en une journée. »

Autre intérêt : le ressenti. « La température est homogène, la cliente apprécie l’effet rayonnant et la sensation de chaleur douce enveloppante. Et l’inertie très faible offre une grande réactivité. Grâce à la chaudière, on peut gagner 2°C en 30 minutes. Avec une PAC, qui a une température de départ plus basse (± 28°C), il faudrait 90 minutes. »

Satisfait de ce premier chantier, l’artisan a installé dans ses bureaux le même plafond relié à une PAC, pour le rafraîchissement – « une solution intéressante en confort d’été, sans aucun brassage d’air » note-t-il – et il espère poser prochainement le système en vertical et rampants de combles.

Entreprise : Raphaël Ménard Rénovation Habitat
Lieu : Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques)
Dirigeant : Raphaël Menard
Création : 2004
Effectif : 4 salariés
Activité : plomberie, chauffage, électricité
Clientèle : particuliers

 

Commentaires

Un plafond chauffant installé en une journée dans une villa en rénovation

Votre e-mail ne sera pas publié

eric.s

10/04/2021 09h:39

Plafond, plancher, plafond, plancher....Vous mélanger un peu vos thermes ...

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil