En direct

Béton armé : l'un des derniers bâtiments « Hennebique » au monde sera (presque) conservé
Nantes: CAP 44 sauvé ? (structure) - © Jean-Philippe Defawe
Diaporama

Nantes: CAP 44 sauvé ? (situation)

Jean-Philippe Defawe (Bureau de Nantes du Moniteur) |  le 19/10/2018  |  CultureUrbanismeChantiersLoire-AtlantiqueBéton armé

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Culture
Urbanisme
Chantiers
Loire-Atlantique
Béton armé
Valider

1/8

Nantes: CAP 44 sauvé ? (structure)

© Jean-Philippe Defawe

Structure Hennebique du bâtiment, avec son porte-à-faux sur le pignon ouest.

2/8

Nantes: CAP 44 sauvé ?

© Jean-Philippe Defawe

Devant le bâtiment Cap 44 recouvert de son bardage bleu :  (de g. à d.) Philippe Martial, président de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire ; Sylvie Hoyeau, présidente de l’Ardepa ; Pascal Fourrier et Claude Puaud, respectivement vice-président et président de la Maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire.

3/8

Nantes: CAP 44 sauvé ? (bords de Loire)

© Jean-Philippe Defawe

Vue sur l’immeuble Cap 44 et la Loire, depuis le haut de la carrière.

4/8

Nantes: CAP 44 sauvé ? (minoterie)

© Centre d’Histoire de Travail

Illustration et coupe des Grands Moulins de la Loire. Extrait de « L’invention du béton armé. Hennebique, 1890-1914 », Gwenaël Delhumeau.

5/8

Nantes: CAP 44 sauvé ? (coupe)

© Institut Français d’Architecture

Coupes de minoterie, dressées en 1931 par le cabinet Roux, experts industriels, à Nantes.

6/8

Nantes: CAP 44 sauvé ? (situation)

© Région Pays de la Loire - Inventaire général (Hélène Charron, photographe)

Situation des Moulins de la Loire sur la maquette réalisée pour l’Exposition Universelle de 1900 par Pierre Auguste Duchesne. Au centre, la minoterie, en bas à gauche, les silos et l’estacade.

7/8

Nantes: CAP 44 sauvé ? (vue aérienne)

© Ville de Nantes

Vue aérienne du site avec la carrière où s’installeront le jardin extraordinaire et l’arbre aux hérons, l’immeuble Cap 44 et le parking à sa gauche qui sera détruit.

8/8

Nantes: CAP 44 sauvé ? (site)

© Ville de Nantes

Schéma du site avec l’arbre aux hérons et l’immeuble des Grands Moulins de la Loire transformé.

Commentaires

Béton armé : l'un des derniers bâtiments « Hennebique » au monde sera (presque) conservé

Votre e-mail ne sera pas publié

Gillou44

12/11/2019 09h:19

Hennebique, ou pas , il est moche, Ce n’est pas le matériau qui est important, mais l’architecture

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

(Ré)investir les toits

(Ré)investir les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil