En direct

Transformation de La Samaritaine à Paris, état actuel et état projeté
« Samar » - © © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Diaporama

Transformation de La Samaritaine à Paris, état actuel et état projeté

MILENA CHESSA |  le 24/09/2012  |  ArchitectureParis

1/15

« Samar »

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le chantier de rénovation des grands magasins de La Samaritaine, à Paris (1er), devrait commencer en 2013 pour une durée de 27 mois. Cette opération de 450 millions d’euros est financée par le groupe LVMH, propriétaire des bâtiments et maître d’ouvrage.

2/15

Ilot

© © Agence Sanaa

Le projet de 70000 m2 shon se développe, entre la rue de Rivoli et le quai du Louvre, sur un îlot urbain composé de bâtiments d’époques et de styles différents (immeubles XVIIe siècle, Art nouveau et Art déco). L’ensemble accueillera une multitude de programmes : un grand magasin et deux moyennes surfaces (26400 m2), des bureaux (20000 m2), 96 logements sociaux, une crèche de 60 berceaux, un hôtel de luxe de 72 chambres et suites, ainsi qu’un restaurant.

3/15

Toits

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Ce patchwork de toits, résultat d’années d’agrandissements et de réaménagements des magasins, laissera place à de vastes cours-patios éclairées naturellement. La verrière Jourdain (au premier plan), reconstruite dans les années 1980, retrouvera son aspect originel de 1907.

4/15

Décor

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Masqué un temps par un faux-plafond puis redécouvert dans les années 1980, le décor Art nouveau signé Francis Jourdain fera l’objet d’une restauration.

5/15

Staff

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

La frise ornée en staff, imitant charpente et ferronnerie métalliques, sera restaurée en respectant les couleurs d’origine, notamment le « bleu Samaritaine » redécouvert grâce à une analyse stratigraphique des peintures murales.

6/15

Verrière Jourdain, état projeté

© © Agence Sanaa

A terme, la verrière retrouvera sa trame et sa transparence originelles.

7/15

Verrière Jourdain, état actuel

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Selon Hubert Lempereur, architecte et historien de l'architecture, la restauration de l’atrium et de la verrière Jourdain représente « le grand morceau de bravoure ». Des « choix assez complexes » devront être faits sur les éléments de décor, mais aussi sur les structures de plancher et les circulations verticales en fonction des réglementations en vigueur sur la sécurité incendie et l’accessibilité.

8/15

Dalles

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Jean-François Lagneau, architecte en chef des Monuments historiques, donne un exemple de « confrontation complexe entre la vérité historique et la sécurité incendie » : les dalles de verre Saint-Gobain, de 40 cm de côté, qui permettaient que la lumière naturelle pénètre jusqu’aux niveaux les plus bas du magasin. Selon lui le principe sera conservé, mais la forme devrait être sujette à discussion avec les pompiers.

9/15

Façade rue de Rivoli, état projeté

© © Agence Sanaa

Signe visible du renouveau de La Samaritaine : la façade du bâtiment sur la rue de Rivoli imaginée par l’agence japonaise d’architecture Sanaa. Sa directrice, Kazuyo Sejima, lauréate du prix Pritzker 2010, souhaite réaliser une « façade à la fois esthétique et technologique, transparente et reflétant les édifices voisins ».

10/15

Façade rue de Rivoli, état actuel

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

11/15

Entrée rue de Rivoli, état projeté

© © Agence Sanaa

La façade double peau en verre sérigraphié présente des ondulations qui « réinterprètent le rythme vertical des ouvertures des immeubles haussmanniens ».

12/15

Entrée rue de Rivoli, état actuel

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le rez-de-chaussée est pour l’instant recouvert de panneaux qui retracent l’histoire des grands magasins de La Samaritaine depuis leur création en 1870 rue du Pont-Neuf par un couple de commerçants, Ernest Cognacq et son épouse Louise Jaÿ.

13/15

Façade rue de l’Arbre-Sec, état projeté

© © Agence Sanaa

A la massivité et l’opacité de la façade du XVIIe siècle répond la légèreté et la transparence de la façade du XXIe siècle.

14/15

Façade rue de l’Arbre-Sec, état actuel

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Depuis mai 2011, Parisiens et touristes peuvent s’informer sur la transformation de La Samaritaine dans la « Maison du projet » située 83, rue de Rivoli (ouverture le mercredi et le samedi de 13h à 19h, et un dimanche par mois de 14h à 19h).

15/15

Les architectes du projet

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Réunis le 21 septembre 2012 sur le toit de La Samaritaine, de gauche à droite : Léa Hippolyte, Marc Dujon et Kazuyo Sejima (agence Sanaa), Edouard François (agence OAL), Yoshitaka Tanase (agence Sanaa), Jean Rouit (associé agence SRA), François Brugel.
Transformation de La Samaritaine à Paris, état actuel et état projeté

Commentaires

Transformation de La Samaritaine à Paris, état actuel et état projeté

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX