En direct

Traitements de choc innovants pour dépolluer nappes phréatiques et sols
Contraintes dues à l'emplacement du site - © © Biogénie

Diaporama

Traitements de choc innovants pour dépolluer nappes phréatiques et sols

le 02/03/2011

1/6

Contraintes dues à l'emplacement du site

© © Biogénie

La présence à proximité du site d'une voie ferrée, de riverains ainsi que d'espaces verts, a imposé des contraintes opérationnelles spécifiques pendant la durée du chantier : monitoring des émissions en contaminants volatils, monitoring des nuisances olfactives, mesures vibratoires des sols lors des opérations de démolition...

2/6

Forage à 6 m de profondeur

© © Biogénie

Pour accéder aux zones directement contaminées par les goudrons, une quarantaine d'ouvrages ont été forés à six mètres de profondeur et disposés tout autour des deux anciens gazomètres. Dix autres ouvrages ont été implantés au centre des gazomètres.

3/6

Traitement des eaux

© © Biogénie

Les eaux de pompage ont été traitées à l'aide d'un séparateur hydrocarbure, suivi d'un traitement de finition sur deux filtres à charbon actif. Les eaux traitées respectant les seuils de rejet imposés ont été réinjectées pour partie dans les ouvrages d'écrémage ou envoyées vers le réseau d'eaux usées du site.

4/6

Terrassement

© © Biogénie

60.000 m3 de sols contaminés ont été traités sur site. A l'intérieur de la zone de traitement des sols, l'installation de puits d'injection visant l'oxygénation des sols et de l'eau souterraine a nécessité des tranchées d'une profondeur comprise entre 3 et 3,50 mètres.

5/6

Traitement par biopile insitu des sols contaminés

© © Biogénie

Le traitement des sols est optimisé par ajout de nutriments, d'agents structurants et par la mise en pile des sols. L'aération s'effectue en continu. La mise en place du réseau légèrement sous le toit de la nappe assure en plus une oxygénation de l'eau souterraine, et donc un traitement de la pollution dissoute.

6/6

Intégration des contraintes de progression du projet de construction en parallèle des activités de dépollution du site.

© © Biogénie

En tout, l'opération de dépollution, sol et nappe, aura duré une quinzaine de mois pour une facture de l'ordre de 2,5 millions d'euros. La phase de travaux a intégré les contraintes de progression du projet de construction en parallèle des activités de dépollution du site.
Traitements de choc innovants pour dépolluer nappes phréatiques et sols

Commentaires

Traitements de choc innovants pour dépolluer nappes phréatiques et sols

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX