En direct

Tour d’horizon des premiers prix des cinquièmes trophées «Habitat et Bois» en Lorraine
Catégorie «Maisons individuelles»: reconstruction d’une maison d’habitation à Brantigny (Vosges) - © © Architectes et Constructeurs – Gipeblor – Frédéric Mercenier

Diaporama

Tour d’horizon des premiers prix des cinquièmes trophées «Habitat et Bois» en Lorraine

Christian Robischon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 25/09/2015  |  TechniqueVosges

1/6

Catégorie «Maisons individuelles»: reconstruction d’une maison d’habitation à Brantigny (Vosges)

© © Architectes et Constructeurs – Gipeblor – Frédéric Mercenier

Suite à un incendie qui a détruit totalement leurs maisons jumelées, les propriétaires ont choisi de concevoir deux nouvelles habitations totalement indépendantes. Le projet se situant dans une zone marécageuse, sa réalisation repose sur un faux radier d’une hauteur de plus d’un mètre. La fabrication en atelier a réduit le temps de chantier à 7 mois et l’épaisseur de l’ossature (220 mm) a permis d’atteindre les exigences de la RT 2012. Le choix des matériaux (laine de bois en isolation extérieure, bac acier, etc...) et les techniques utilisées (solivage en queue d’arronde, débords de toiture, voile travaillant intérieur, caissons de toiture) répondent à un objectif d’efficacité. Maître d’ouvrage?: Coralie et David Sonet. Architecte?: Siettel Votano. BE?: Critt Bois & Adam, Energico. Entreprises bois?: Lys Construction Bois (structure-couverture-vêture), Gilles Rochotte (menuiserie). Année?: 2015. Surface: 232 m2. Coût total?: 276 000 euros HT.

2/6

Catégorie «Logements collectifs»: Résidence Jules Ferry à Saint-Dié-des-Vosges (Vosges)

© © Architectes et Constructeurs – Gipeblor – Frédéric Mercenier

Le bailleur Le Toit Vosgien s’est fixé un défi?: construire un bâtiment HLM tout en structure bois, isolé avec de la paille et labellisé Passivhaus. Devenue une référence nationale de la construction bois en hauteur, la résidence Jules Ferry fait la part belle à l’architecture bioclimatique. Son système constructif repose sur une enveloppe constituée de panneaux de structure bois massif d’épicéa contrecollé, associés à des caissons préfabriqués remplis de paille afin d’assurer l’isolation par l’extérieur. Maître d’ouvrage?: Le Toit Vosgien. Architecte?: ASP. BE?: Ingénierie Bois / Terranergie / Adam. Entreprises?: Sertelet (charpente, isolation, bardage) / MCV et Meam (menuiseries). Année: 2013. Surface: 2 707 m2. Coût total?: 4,7 millions d’euros HT.

3/6

Catégorie «Bâtiments publics et tertiaires, petits espaces»: Maison de l’énergie solaire et conservatoire – Rosière en Haye (Meurthe-et-Moselle)

© © Architectes et Constructeurs – Gipeblor – Frédéric Mercenier

Située au cœur d’un des plus grands parcs photovoltaïque d’Europe, la Maison de l’énergie solaire accueille le public pour lui offrir une vue haute, en belvédère sur l’ensemble de ce parc. Recouverte d’acier autopatinable lui donnant sa couleur orangée et vivante, la forme sphérique, symbolique du soleil couchant, a été choisie pour son échelle et sa valeur métaphorique?: point culminant sur une mer de panneaux photovoltaïques ondulants suivant la topographie du site. Le choix du matériau bois est en lien direct avec la géométrie et la structure du bâtiment. Il permet la préfabrication d’éléments légers et de grandes dimensions, rapides à mettre en œuvre. Le bois ainsi utilisé dans une structure légère à caissons trouve une grande efficacité énergétique et une forte inertie par son épaisseur. Maître d’ouvrage?: EDF. Architecte?: Cartignies-Canonica. BE?: Anglade structure bois / OTE Ingénierie. Entreprises?: Charpente Celomane / ELM Interactive et Friedel (menuiserie). Année: 2015. Surface: 517 m2. Coût?: 2,137 millions d’euros HT.

4/6

Catégorie «Bâtiments publics et tertiaires, grands espaces»: Ecole maternelle, accueil périscolaire et restaurant à Hettange-Grande (Moselle)

© © Architectes et Constructeurs – Gipeblor – Frédéric Mercenier

Le projet établit un lien entre le bâtiment et le contexte naturel environnant tout en offrant une relation urbaine à la rue. Il peut être perçu comme un «morceau de prairie habitée». La structure de l’ensemble du bâtiment est réalisée en charpente bois. Le projet est conforme au label BBC Effinergie RT2005. Maître d’ouvrage?: commune d’Hettange-Grande. Architecte?: G Studio. BE?: Ingénierie Bois / Solares Bauen Entreprises?: Charpente Martin Fils / Bonnecher / Stutzmann. Année: 2013. Surface: 1 450 m2. Coût total?: 3,05 millions d’euros HT.

5/6

Catégorie «Transformation de l’existant»: Chapelle Sainte-Geneviève à Saint-Maurice-sous-les-Cotes (Vosges)

© © Architectes et Constructeurs – Gipeblor – Frédéric Mercenier

Au cœur du parc naturel régional de Lorraine, la chapelle Sainte-Geneviève se trouve sur les sentiers de randonnée des côtes de Meuse, pour offrir un lieu d’accueil aux promeneurs. Le projet a préservé le profil de la chapelle et l’a prolongée à l’extérieur grâce à la multiplication de la charpente. Imaginé comme une «boîte dans la boîte», composé d’éléments moisés, préassemblés, l’ensemble est réalisé en matériaux respectueux de l’environnement par des entreprises locales. Maître d’ouvrage?: mairie. Architecte?: Obika / C. Leloup. BE?: Ribois. Entreprises?: Maddalon & Frères (structure charpente). Année: 2014. Surface: 70 m2. Coût total?: 110 000 euros HT.

6/6

Catégorie «Aménagement et agencement intérieur/extérieur»: Abri de la tourbière à Bertrichamps (Meurthe-et-Moselle)

© © Architectes et Constructeurs – Gipeblor – Frédéric Mercenier

L’abri de la tourbière est un chantier participatif réalisé sans entreprise et avec les moyens du bord, par une équipe d’ouvriers municipaux et de bénévoles du village. Il accueille les promeneurs et les classes vertes qui viennent chaque semaine découvrir la dernière tourbière de Meurthe-et-Moselle. Ce petit préau en bois aborde le thème de la petite section et de la densité. La résille ondulante, à la fois massive et aérienne, se pose, tel un insecte, dans la clairière. Elle propose une mise en forme intrigante de la bonne vieille planche de bois. La charpente est baignée de lumière et chacun peut ainsi donner libre court à son imagination. Maître d’ouvrage?: mairie de Bertrichamps. Architecte?: Studiolada / Christophe Aubertin. BE?: Barthes Bois. Entreprise?: chantier participatif des habitants. Année: 2014. Surface: 81 m2. Coût?: 10 000 euros HT.
Tour d’horizon des premiers prix des cinquièmes trophées «Habitat et Bois» en Lorraine

Commentaires

Tour d’horizon des premiers prix des cinquièmes trophées «Habitat et Bois» en Lorraine

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX