En direct

Risques climatiques : ces conceptions et techniques qui font du risque d'inondation un atout
Constructions sur pilotis - © PATRIARCHE&CO

Diaporama

Risques climatiques : ces conceptions et techniques qui font du risque d'inondation un atout

le 02/06/2015  |  Technique

1/6

Constructions sur pilotis

© PATRIARCHE&CO

Dix bâtiments tertiaires construits par l'architecte Jean-Loup Patriarche

2/6

Une plateforme amphibie

© © Patriarche & Co / Batiflo

La solution Batiflo a été inventée en 2001 par l'ingénieur Frédéric de Chérancé. Elle consiste à rendre le bâtiment amphibie, en coulant la dalle de fondation en béton armé directement sur ces flotteurs, composés de blocs de polystyrène expansé assemblés puis enveloppés dans une peau de protection en béton Fondamax.

3/6

Des immeubles au-dessus d’un «?jardin des pluies?»

© © 11h45 / Daufresne, Le Garrec & Associés Architectes

Sur un terrain en décaissé et inondable, un programme de 90?logements locatifs sociaux a été construit pour Emmaüs Habitat à Saint-Ouen-l’Aumône (Val-d’Oise). Les architectes Daufresne, Le?Garrec & Associés ont opté pour huit corps de bâtiment reposant sur pilotis et accessibles depuis des passerelles surplombant un espace végétal semi-aquatique.

4/6

Villa Kortenhoef, Pays-Bas

© © Architecte Koen Olthuis-Waterstudio NL

L’architecte Koen Olthuis, spécialisé dans les projets de bâtiments flottants au sein de son agence Waterstudio, a réalisé plusieurs maisons de ce type aux Pays-Bas. La villa De Hoef s’élève sur deux niveaux. Reposant sur un socle creux de 1,20?m de haut et 25?cm d’épaisseur, l’ouvrage est entouré de terre sur trois côtés.

5/6

Villa Kortenhoef, Pays-Bas

© © Architecte Koen Olthuis-Waterstudio NL

La villa Kortenhoef, au bord d’un lac, affiche un volume épuré en long (5?x 17?m) muni d’un seul niveau émergent (2,70?m de haut), qui résulte des hauteurs réglementées sur ce site. L’architecte Koen Olthuis a décidé «?d’utiliser la profondeur disponible et de créer un plancher sous le niveau de l’eau?». Réalisé avec une «?boîte?» en béton de 2,50?m de haut, ce sous-sol loge une chambre, une salle de bains, un bureau, des rangements et un local technique.

6/6

La cité lacustre modulaire Waterwoningen, à IJburg (Pays-Bas)

© © Luuk Kramer

L’architecte hollandaise Marlies Rohmer a conçu, en 2011, une opération de 158?logements, dont 55?sont des maisons flottantes groupées (10?625?m²), à Ijburg, au sud-est d’Amsterdam. De 1,50?m de haut, le support de chaque habitation est constitué d’une cuve étanche en béton coulé en place créant un espace habitable souvent utilisé comme chambre(s) d’enfants et salle d’eau. Ce socle reçoit deux étages et demi de superstructure légère.
Risques climatiques : ces conceptions et techniques qui font du risque d'inondation un atout

Commentaires

Risques climatiques : ces conceptions et techniques qui font du risque d'inondation un atout

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX