En direct

Résidence hôtelière Odalys City à Paris (XVIIe), par Hardel Le Bihan Architectes
Signal - © © Schnepp Renou
Diaporama

Résidence hôtelière Odalys City à Paris (XVIIe), par Hardel Le Bihan Architectes

le 21/12/2017  |  Smart CityParisArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Smart City
Paris
Architecture
Valider

1/10

Signal

© © Schnepp Renou

La future place Pouchet à Paris (XVIIe) n’est encore qu’un terrain vague. Mais ses abords se précisent avec la livraison de la résidence hôtelière Odalys City en novembre 2017. Conçue quatre ans plus tôt par l’agence Hardel Le Bihan Architectes, elle comporte 148 studios répartis sur cinq niveaux, ainsi qu’une salle de petit déjeuner avec terrasse implantée au sixième et dernier étage. Des commerces doivent prochainement s’installer au rez-de-chaussée, le long de la rue Hélène et François Missoffe. « Le bâtiment s’élève côté nord pour créer un signal sur le boulevard périphérique et pour protéger la barre de logements qui se situe derrière nous », décrit l’architecte Mathurin Hardel.

2/10

Panorama

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

A l’heure du petit déjeuner, les hôtes peuvent profiter du panorama sur Paris et sa banlieue de part et d’autre du boulevard périphérique. Les amateurs d’architecture contemporaine apprécieront la vue imprenable sur deux réalisations primées par l’Equerre d’argent : en 2011, la tour de logements Bois-le-Prêtre (Lacaton&Vassal et Philippe Druot, architectes) et, en 2017, la tour du tribunal de Paris (Renzo Piano Building Workshop).

3/10

Ondulation

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

La surface lisse des façades en béton est drapée de tôle ondulée et perforée en aluminium anodisé. Esthétiquement, « l’onde apporte un peu de volupté dans cet univers périurbain froid et impersonnel », souligne l’agence Hardel Le Bihan Architectes. Techniquement, elle contribue au confort acoustique de l’espace public en diffractant le son des véhicules circulant sur le périph’. Pour éviter un rythme d’ondulation trop répétitif et linéaire, les façades ont été composées de manière aléatoire à l’aide de quatre modules (1,50m x 1,40m) aux fréquences variées.

4/10

Tôle

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Les tôles de 2 mm d’épaisseur ont été façonnées à froid par déformation mécanique dans l’usine de l’entreprise allemande MN Metall. Elles ont été fixées à la structure principale en béton par le biais de lisses métalliques horizontales. Les perforations, lorsqu’elles sont traversées par les rayons du soleil, dessinent des motifs en dentelle.

5/10

Ecran

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

La résidence hôtelière forme un écran acoustique pour la barre Borel située derrière elle. « L’escalier de secours suspendu est une proposition architecturale à part entière qui offre aux logements un vis-à-vis dessiné », indiquent Mathurin Hardel et Cyrille Le Bihan.

6/10

Distance

© © Schnepp Renou

Côté cour, un commerce bardé de bois en façade et végétalisé en toiture met à distance la résidence hôtelière de son voisin d’en face.

7/10

Plan du R+2

© © Hardel Le Bihan Architectes

Du premier au quatrième étage, les studios sont desservis de part et d’autre d’un couloir. Au cinquième, le bâtiment se désépaissit et les hébergements s’ouvrent alors uniquement côté rue.

8/10

Couloir

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le couloir d’accès aux studios mesure 70 mètres de long. Les deux murs en béton ne sont pas tout à fait parallèles pour créer un effet d’optique qui allonge ou rétrécit l’espace.

9/10

Chambre

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Seuls les murs des façades et des couloirs sont porteurs. Les murs séparatifs entre les chambres sont des cloisons légères facilement démontables. En cas de changement d’affectation du bâtiment, il sera ainsi plus simple de réaménager de grands plateaux libres.

10/10

Silence

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Dans un hôtel la nuit, le silence est d’or. « Les châssis en aluminium garantissent 39 dB », assurent les architectes. Pour certains, le ronronnement du périph’ deviendrait presque une berceuse…

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur