Rénovation énergétique : solution mixte chaudière gaz et ballon thermodynamique pour une maison des années 80
Maison des années 80
Diaporama

Rénovation énergétique : solution mixte chaudière gaz et ballon thermodynamique pour une maison des années 80

Cyrille Maury |  le 14/01/2022  |  100 % eau et énergie Rénovation énergétique ChauffageEau chaude sanitaireFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % eau et énergie
Rénovation énergétique
Chauffage
Eau chaude sanitaire
France
Valider

Pour optimiser le chauffage de cette maison, le plombier-chauffagiste a conseillé aux propriétaires de conserver le gaz pour le chauffage, avec un chauffe-eau thermodynamique pour l’ECS. Une option ici plus confortable, sûre et vertueuse que la PAC, pour un investissement moindre.

1/7

Maison des années 80

Pour la rénovation du système de chauffage et d'ECS de cette villa de 120 m², l'artisan plombier-chauffagiste a conseillé de conserver le gaz pour le chauffage et de lui associer un ballon thermodynamique pour l'ECS.

2/7

Chaudière et CET

Installée dans le garage, la chaudière gaz murale THPE EcoTech Plus (chauffage seul) de 25 kW affiche un rendement de 110 % et une performance énergétique saisonnière (ETAS) de 94 %. La puissance se module automatiquement de 10 à 100 %, en fonction des besoins du foyer et de la qualité du gaz. Le réglage et la mise en service sont facilités par un écran LED Sensitive Touch. Un pot à boue Caleffi sur le retour chauffage complète l’installation.

Situé juste à côté, le chauffe-eau thermodynamique (CET) AroSTOR de 270 litres utilise les calories de l’air ambiant, ce qui a évité de percer le mur de façade. Quatre modes de fonctionnement permettent d’ajuster précisément la production en fonction des besoins. La chaudière prend la relève au pic de l’hiver afin de garantir l’eau chaude sanitaire.

3/7

Circuit de chauffage

La chaudière ayant été déplacée de la cuisine au garage, le circuit de chauffage passe désormais dans le vide sanitaire, sur une longueur de 5 m, afin d’alimenter les radiateurs conservés après un désembouage.

4/7

Evacuation des fumées

Le conduit d’évacuation des fumées de combustion horizontal traverse le garage pour sortir en système ventouse sur le côté de la maison.

5/7

Thermostat

Les radiateurs en fonte ont été purgés, sablés et équipés d’un robinet thermostatique Danfoss qui permet de maintenir la température ambiante souhaitée.

6/7

Boîtier de commande

Un régulateur radio (SensoHOME de Vaillant) permet de réguler la puissance de la chaudière, selon les consignes et l’inertie de la maison. Le pilotage peut aussi se faire via une appli smartphone.

7/7

Installateur

Le plombier-chauffagiste Benoît Rispal a effectué l'installation des nouveaux équipements.

La rénovation de cette maison de 120 m² des années 80 a dû s’effectuer par étapes pour des raisons de budget, le jeune couple récemment propriétaire n’étant pas éligible à un montant d’aides MaPrimRenov’ suffisant. La première urgence a été d’optimiser le chauffage. L’ancien propriétaire leur ayant vanté les qualités de la chaudière gaz Vaillant en place depuis plus de 20 ans, ils ont recherché un chauffagiste référencé par la marque et contacté Benoît Rispal. Une rencontre, une écoute des besoins et la préconisation d’une solution qui a pris en compte tous les paramètres.

« Au départ, les clients pensaient à une pompe à chaleur, explique l’artisan. Mais la maison n’est pour le moment pas bien isolée et bénéficie du gaz de ville. Il était donc plus judicieux et économique de proposer une chaudière gaz THPE Vaillant dernière génération, compatible avec les radiateurs en fonte existants pour assurer le chauffage seul, et de l’associer à un ballon thermodynamique sur air ambiant, en bénéficiant des aides CEE. Pour optimiser l’ensemble, nous avons rajouté des thermostats sur les radiateurs et une régulation générale. »

En tout, une semaine à deux personnes pour démonter l’ancienne chaudière, envoyée au recyclage, et réaliser la nouvelle installation : la pose de la chaudière murale, son conduit de sortie de fumée et le chauffe-eau thermodynamique (CET) dans le garage ; le circuit hydraulique passant par le vide-sanitaire ; et, enfin, la pose d’un thermostat sur chaque radiateur et d’un boîtier de régulation connecté dans l’entrée. Le retour client est plus que positif et Benoît Rispal va poursuivre par la reprise à zéro de l’installation sanitaire des salles de bains.

 

Entreprise : Benoit Rispal
Lieu : Vic-sur-Cère (Cantal)
Création : juillet 2019
Dirigeant : Benoit Rispal
Effectif : 3 salariés
Activité : chauffage et plomberie
Certifications RGE : QualiBois, QualiPac et Chauffage+

 

Commentaires

Rénovation énergétique : solution mixte chaudière gaz et ballon thermodynamique pour une maison des années 80

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil