Rénovation de la toiture d'un pigeonnier en Touraine
Le pigeonnier d'un manoir à Abilly, en Indre-et-Loire - © CCT
Diaporama

Rénovation de la toiture d'un pigeonnier en Touraine

XAVIER HAERTELMEYER |  le 28/11/2019  |  100 % gros œuvre Artisan toitureToitureTuileIndre-et-Loire

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % gros œuvre
Artisan toiture
Toiture
Tuile
Indre-et-Loire
Patrimoine
Artisan patrimoine
Valider

Dans ce manoir tourangeau inscrit comme Monument historique, la toiture du pigeonnier, ancienne tour de défense du XVe siècle, vient d’être restaurée. Le chantier a été réalisé par l’entreprise Charpente Couverture traditionnelle (CCT).

1/4

Le pigeonnier d'un manoir à Abilly, en Indre-et-Loire

© CCT

La toiture de ce pigeonnier vient d'être complètement restaurée. Le bâtiment n'ayant pas de fonction particulière, seules des tuiles ont été posées sur une charpente remise à neuf, sans isolant ni écran de sous-toiture.

2/4

Charpente

© CCT

Une fois la charpente mise à nu, les tuiles ont été grattées et contrôlées afin de réemployer les meilleures. La charpente a été renforcée, et certains éléments remplacés : au total, 4 mètres cube de chêne ont été nécessaires pour l’ouvrage.

3/4

Voliges, liteaux, lucarnes

© CCT

Les voliges et liteaux, en bois de peuplier, ont été immergés dans l’eau pour être cintrés. Les lucarnes ont été restaurées avec quelques reprises avec des pierres anciennes de récupération. Leurs frontons ont été restaurés à la chaux et leurs joues couvertes d’ardoises.

4/4

Tuiles

© CCT

Il y avait 14 000 tuiles en tout. 8 000 ont été remplacées par des tuiles récupérées sur d'autres chantiers de rénovation (format 18x28, 19x30..., sélectionné au montage). Elles sont triées, grattées, nettoyées et éventuellement refaçonnées et retaillées pour bien épouser la courbure du toit.

La dégradation de la couverture de ce pigeonnier à Abilly (Indre-et-Loire) inquiétait son propriétaire : tuiles manquantes ou cassées, chapeau en zinc détérioré… Difficile d’évaluer précisément son état en raison de la hauteur et de la situation de l’édifice. L’entreprise Charpente Couverture traditionnelle (CCT) a utilisé un drone pour faire le tour de l’ouvrage et l’observer sous tous les angles en présence du propriétaire. Ce dernier a ainsi pu, en direct, juger de la détérioration de l’ouvrage et entendre les conseils du charpentier-couvreur Loïc Camain afin de déterminer les travaux à effectuer.

La préparation du chantier a été complexe en raison du fort dénivelé du site. Quelque 10 mètres de hauteur séparent la cour centrale de la propriété et le bas du terrain, au pied du pigeonnier. L’échafaudage, dont les réglages des pieds ont été une étape importante pour compenser les différences de niveaux, a été monté en deux jours à trois compagnons.

 

Entreprise : Charpente Couverture traditionnelle (CCT)
Lieu : Le Grand-Pressigny (Indre-et-Loire)
Création : 1989
Gérant : Loïc Camain
Effectif : 9 salariés
Activités : charpente, couverture traditionnelle, photovoltaïque, zinguerie (restauration et neuf)

 

Commentaires

Rénovation de la toiture d'un pigeonnier en Touraine

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur