En direct

Réhabilitation de la halle Secrétan à Paris (XIXe), par Architecture Patrick Mauger
Réhabilitation - © © Milena Chessa-LeMoniteur.fr / Architecture Patrick Mauger

Diaporama

Réhabilitation de la halle Secrétan à Paris (XIXe), par Architecture Patrick Mauger

le 30/09/2015  |  ArchitectureParis

1/8

Réhabilitation

© © Milena Chessa-LeMoniteur.fr / Architecture Patrick Mauger

La halle Secrétan, dans le XIXe arrondissement de Paris, a ouvert ses portes en 1868 en tant que marché alimentaire couvert. Conçue par l’architecte Jean-Adolphe Janvier et construite par l’entreprise Joly, elle présente une version plus simple et plus économique que les halles de Baltard. Au début des années 2000, face à une structure qui se dégrade et des activités qui vivotent, la Ville de Paris lance une consultation pour sa réhabilitation et son exploitation, via un bail emphytéotique. En 2010, le projet retenu est celui du groupement constitué par Sodéarif (promoteur), Banimmo (investisseur), Architecture Patrick Mauger (architecte mandataire) et Bouygues Construction Ile-de-France (entreprise générale). Le 1er octobre 2015, la halle Secrétan, rénovée et redynamisée, rouvre après deux ans de chantier. Le coût s’élève à 12 millions d’euros HT.

2/8

Programme

© © Architecture Patrick Mauger

Dans ce volume parallélépipédique, le programme se développe sur une surface hors œuvre nette de 4228 m² : au sous-sol, un club de sport Néo Ness ; au rez-de-chaussée, un supermarché bio « Les 5 fermes », une boutique de vêtements Camaïeu et une boucherie Hugo Desnoyers ; et enfin, en mezzanine, une ludothèque municipale. Chacun de ces espaces dispose de son accès indépendant. Les entrées principales sont situées avenue Secrétan et rue de Meaux. Les entrées secondaires (livraisons, issues de secours) se trouvent sur les rues Bouret et Baste.

3/8

Monument historique

© © Camille Gharbi / Didier Boy de la Tour

La totalité de la halle Secrétan est inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis le 27 avril 1982. Les soubassements en pierre, les murs en brique et les poteaux en fonte ont été restaurés. Les parties hautes vitrées ont été remplacées par un mur rideau avec huisseries en acier thermolaqué. Les façades de l’avenue Secrétan et de la rue de Meaux (à l’image) ont été percées au niveau du rez-de-chaussée afin d’ouvrir les commerces sur le quartier.

4/8

Toiture

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Les trois niveaux de toiture ont été entièrement restaurés car ils n’étaient plus étanches à l’eau et à l’air. Des caissons encastrés sous la couverture en zinc masquent les dispositifs techniques comme le désenfumage. Les chéneaux et leurs ornements ont également été restitués.

5/8

Sandwich

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

La structure en fonte de la halle Secrétan, soumise à des déformations, était très endommagée. Une structure secondaire en acier, indépendante, vient prendre en sandwich les poteaux d’origine pour stabiliser l’ouvrage et reprendre intégralement les charges de la toiture et des façades. Des brides liaisonnent les structures ancienne et nouvelle, toutes les deux de couleur gris souris. Ce confortement, discret à l’extérieur du bâtiment, est bien visible à l’intérieur.

6/8

Contreventement

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Des panneaux Kerto assurent le contreventement horizontal de la structure, évitant ainsi la mise en place de tirants qui pourraient gâcher la vue sur l’élégante charpente métallique d’origine.

7/8

Coupe longitudinale

© © Architecture Patrick Mauger

Un ensemble d’ouvrages en béton armé, structurellement indépendant de l’enveloppe (et donc modifiable dans le futur), a été réalisé dans l’emprise du volume original. Cela a permis de créer les surfaces nécessaires pour intégrer le programme, dont deux niveaux supplémentaires (sous-sol et étage partiel). Afin de préserver une visibilité totale de la dentelle de fonte du bâtiment original, ces ouvrages en béton disposent eux-mêmes d’une toiture propre, en pente, ce qui permet de maintenir la perception totale du monument historique.

8/8

Problématique

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

« Le projet architectural répond avec pertinence à une double problématique : la restauration du Monument historique dans le respect de son intégrité architecturale et l’enrichissement de l’offre commerciale répondant aux exigences actuelles du commerce », indique l’agence Architecture Patrick Mauger, qui n’est pas l’auteur des aménagements intérieurs.
Réhabilitation de la halle Secrétan à Paris (XIXe), par Architecture Patrick Mauger

Commentaires

Réhabilitation de la halle Secrétan à Paris (XIXe), par Architecture Patrick Mauger

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX