En direct

Reconstruction du campus du Mirail à Toulouse: le bâtiment Olympe-de-Gouges
Le bâtiment est une structure béton-poteau coulé en place. Elle respecte la trame et la hauteur R+2 préconisées par Candilis. - © © Université Toulouse Jean-Jaurès
Diaporama

Reconstruction du campus du Mirail à Toulouse: le bâtiment Olympe-de-Gouges

Christiane Wanaverbecq (Bureau Sud-Ouest du Moniteur) |  le 04/05/2016  |  ToulouseHaute-GaronneArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Toulouse
Haute-Garonne
Architecture
Valider

1/7

Le bâtiment est une structure béton-poteau coulé en place. Elle respecte la trame et la hauteur R+2 préconisées par Candilis.

© © Université Toulouse Jean-Jaurès

2/7

Les façades de 3,60 m de haut sont constituées d’éléments préfabriqués blancs avec des formes courbes comme clin d’œil à l’architecture gothique.

© © Université Toulouse Jean-Jaurès

3/7

Une verrière conçue sur mesure par Velux éclaire naturellement le hall principal.

© © Université Toulouse Jean-Jaurès

4/7

Le centre de ressources est éclairé naturellement.

© © Université Toulouse Jean-Jaurès

5/7

Le R+1 est réservé aux salles de classe.

© © Université Toulouse Jean-Jaurès

6/7

Salle de détente.

© © Université Toulouse Jean-Jaurès

7/7

Les différents UFR sont abrités dans le même bâtiment.

© © Université Toulouse Jean-Jaurès

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil