En direct

Quand Vinci récompense l'innovation
Grand Prix : des boues polymères comme fluides de forage - © Vinci

Diaporama

Quand Vinci récompense l'innovation

JB |  le 05/12/2011  |  Technique

1/17

Grand Prix : des boues polymères comme fluides de forage

© Vinci

Soletanche Bachy remporte le Grand Prix de l'innovation Vinci 2011 pour la mise au point de boues polymères qui viennent en remplacement des traditionnelles boues bentonitiques (à base d'argile) comme fluide de forage. L'utilisation des boues polymères permet de réduire les coûts de fabrication, de traitement et d'élimination (gain de l'ordre de 30%). D'un point de vue technique, elles sont plus polyvalentes que les boues bentonitiques car beaucoup moins sensibles à la nature chimique du sol. S'agissant du déploiement des boues polymères, Soletanche Bachy estime qu'elles devraient être utilisées sur 20 à 60% des chantiers d'ici cinq à dix ans.

2/17

Prix «Diffusion» : la nouvelle délimitation des chantiers

© Vinci

Même le ruban de signalisation (rubalise) et les traditionnels piquets de chantier innovent ! A l'initiative de filiales d'Eurovia ont ainsi vu le jour : un piquet isolant en plastique prévenant le risque d'électrocution ainsi qu'une rubalise 100% biodégradable. Eurovia a décidé d'en généraliser l'emploi et a chargé sa filiale Signature de mettre ces produits sur le marché. Au printemps dernier, 15 000 piquets avaient été commandés par des entités du groupe et 1500 autres étaient testés par des entreprises extérieures.

3/17

Prix « Diffusion » : financer les projets d'infrastructures sur le long terme

© Vinci

Pour pallier à la frilosité des banques depuis la crise de 2008, l'équipe des financements structurés de Vinci Concessions a mis au point un montage spécifique pour les projets d'infrastructures. Baptisé «Soft mini-perm », il prévoit la mise en place d'un prêt initial court terme relayé par un re-financement prévu après la construction. Ce qui revient au global à mettre en ?uvre un financement à long terme. Avec un garde-fou pour le prêteur puisqu'en cas d'échec du refinancement, le remboursement du prêt initial est accéléré. Vinci a déjà expérimenté la «Soft mini-perm » sur plusieurs projets depuis 2008 dont la LGV Tours-Bordeaux (7,8 milliards d'euros).

4/17

Prix « Sécurité » : arceaux de sécurité pour pelles mécaniques

© Vinci

Lorsqu'il pivote autour de son axe, le capot moteur de la plupart des pelles mécaniques décrit une zone de rotation plus large que l'encombrement du châssis. De sorte qu'à proximité immédiate de l'engin, certains endroits accessibles peuvent devenir dangereux (chocs, écrasements...). Un garde-corps a donc été inventé (en tube PVC muni de chaînettes) qui empêche toute intrusion dans le périmètre dangereux. Il suffit de le relever quand la pelle n'est pas au travail.

5/17

Prix « Sécurité » : clip panneau : pour la sécurité des agents routiers

© Vinci

L'installation de la signalisation provisoire pour permettre la réalisation de travaux est une phase dangereuse. En effet, les agents routiers doivent acheminer et fixer les supports et panneaux sans interruption de la circulation. Pour réduire leur temps d'intervention et leur faciliter la tâche, le système «Clip Panneau» permet une mise en place par simple enclenchement sur les barrières de sécurité métalliques. Il s'adapte à différentes tailles de barrières et est, en outre, plus léger que l'ancien système : 2,2kg au lieu de 6,3 kg.

6/17

Prix « Développement durable » : insertion et maraîchage bio font (auto)route ensemble

© Vinci

La fondation Vinci, des collaborateurs d'Arcour (autoroute A19 Artenay-Courtenay) et le réseau Cocagne ont créé un chantier d'insertion par le maraîchage biologique sur un terrain inutilisé de 4 hectares de l'aire de service d'Auxy (Loiret). Depuis octobre 2010, huit salariés en insertion (ils devraient être 15 avant fin 2011) plantent et récoltent des légumes «bio». Ce «jardin de la voie romaine» va bientôt être suivi par d'autres : six sont en construction sur le réseau de Vinci Autoroutes.

7/17

Prix « Développement durable » : un filet de premier secours en cas de pollution marine

© Vinci

Partant du principe qu'en cas de pollution marine par les hydrocarbures, les moyens lourds sont longs et difficiles à mobiliser, une équipe de Nymphea Environnement Aubagne a inventé un système de filet flottant pouvant être remorqué par tout type d'embarcation légère (de plaisance ou de pêche). Léger (50kg), le Notil (Nymphea Oil Trawler Instant Launch) se déploie seul dans l'eau et permet de récolter jusqu'à 10 tonnes d'hydrocarbures. Les garde-côtes américains et la marine française ont déjà adopté le dispositif et Pinmag (groupement de pétroliers malais) l'utilise déjà en mer de Chine.

8/17

Prix « Innovation de rupture » : à nouveaux tramways, nouveau système de voies

© Vinci

Pas facile de réduire les coûts et délais d'exécution des plateformes et structures de voies pour tramways sur rails. Or, avec le nouvel engouement pour les tramways dans les grandes villes, cette réflexion pourrait donner un sérieux avantage compétitif. Un groupe de travail chez Eurovia a mis au point un dispositif intégrant la plateforme, la structure de voie, le rail, son système de pose et le traitement de surface. Les terrassements sont réduits et il n'y a que deux couches à réaliser au lieu de trois. Au vu des premières estimations, le système semble compétitif par rapport à une solution classique, le gain de temps dépendant de la complexité du chantier.

9/17

Prix « Innovation de rupture » : la maquette numérique monte en puissance

© Vinci

Sur le projet de la « fondation Louis Vuitton pour la création », conçu par l'architecte Franck Gehry, les équipes de Vinci Construction France ont choisi d'utiliser la maquette numérique. Une base de données commune à tous les acteurs du projet a été constituée, qui compile toutes les données du projet sur toute la durée de son cycle de vie. Exemple d'avancée permise par cette méthode de travail : la «mutualisation topo 3D». La comparaison des relevés du gros ?uvre réalisé par rapport aux données théoriques a permis, en réinjectant les valeurs réelles dans la base, de fournir des plans fiables pour la réalisation des éléments de structure préfabriqués.

10/17

Prix « Matériaux, procédés et techniques » : pose automatisée de caniveaux

© Vinci

Le long de voies ferrées s'étendent des kilomètres de réseaux. Signalisation, fibres optiques et autres réseaux sont installés dans des caniveaux préfabriqués en béton posés encore très manuellement dans des tranchées à proximité des voies. Pour réduire la pénibilité de l'opération et améliorer la productivité, les équipes de STE Infra-Spé ont modifié une trancheuse étroite qui assure également la pose de caniveaux, des couvercles et câbles, en ligne droite comme en courbe. La cadence de pose est de 500 mètres par jour contre 150 en méthode traditionnelle. Prochaine évolution : permettre d'enterrer les caniveaux pour prévenir les vols de câbles.

11/17

Prix « Marketing et services » : paiement par mobile du stationnement sur voirie

© Vinci

Délégataire de service public à Issy-les-Moulineaux pour l'exploitation de deux parkings et du stationnement payant sur voirie, Vinci Park a imaginé un moyen de paiement par téléphone mobile baptisé «Paybyphone». Une première en France. Le service est accessible à tous les possesseurs de carte bancaire et est accessible par sms, serveur vocal, internet ou internet mobile. Le principe de paiement par mobile est généralisable pour le stationnement et transposable à d'autres services comme les piscines, la location de vélos ou, bientôt, de voitures électriques.

12/17

Prix « Matériels et outils » : un blindage qui ne craint pas les traversées de réseaux

© Vinci

La mise en place de blindage en tranchée n'est pas toujours facile, surtout lorsque le sous-sol est encombré de réseaux que la tranchée vient croiser. C'est pourquoi les hommes de Vinci Construction ont imaginé un caisson préfabriqué monobloc qui intègre des tiroirs verticaux réglables tous les 30 cm pour «enjamber» les réseaux rencontrés. Testé et validé par un bureau de contrôle, cet outil répond à toutes les exigences normatives. Il pourra être mis en fabrication et commercialisé à grande échelle.

13/17

Prix «Management » : une entreprise plus attrayante pour les femmes

© Vinci

Pour attirer davantage de femmes dans l'entreprise, les fidéliser et leur permettre d'évoluer, la division allemande de Vinci Facilities a créé un réseau de femmes, structuré autour de six thématiques, chargé de définir des objectifs et des mesures adaptées. Par exemple, la flexibilité des horaires de travail a d'ores et déjà été améliorée et plusieurs autres initiatives ont bénéficié de subventions de l'Etat fédéral et du fonds social européen : garde d'enfants, formations, conseils nutritionnels...

14/17

Prix spécial « Conditions de travail » : intensifier la chasse aux vibrations

© Vinci

Les vibrations étant un facteur aggravant des troubles musculo-squelettiques (TMS), la réglementation fixe des valeurs limites d'exposition des salariés. Les données fournies par les fabricants ne rendent pas compte de l'exposition des salariés en situation de travail. C'est pourquoi une campagne de mesures a été réalisée en conditions réelles de chantier. Résultat : une nette sous-estimation des valeurs d'exposition dans les données fournies par les fabricants. Des fiches ont donc été établies qui mentionnent la durée maximale d'utilisation d'un matériel avant dépassement du seuil réglementaire de vibrations.

16/17

Prix spécial « Emotion » : les jours d'après

© Vinci

Pour que les personnels se sentent concernés par les problématiques de sécurité, les supports traditionnels de formation restent souvent trop éloignés de la réalité des chantiers. Deux outils ont été développés chez Vinci pour encourager les témoignages et marquer les esprits. Chez Vinci Park, plusieurs reconstitutions ont été réalisées avec les salariés victimes d'accidents du travail. Chez Eurovia, le film «les jours d'après» fait témoigner les salariés témoins d'accidents graves, voire certains mortels. Où l'on comprend instantanément que «ça n'arrive pas qu'aux autres».

17/17

Prix spécial « Persévérance » : une canne d'aiguillage pour faciliter les raccordements

© Vinci

Dans les télécommunications, l'aiguillage -opération qui consiste à tirer de nouveaux câbles entre les chambres de raccordement- s'effectue grâce à un «furet» propulsé par air comprimé qui entraîne un fil à l'intérieur d'un fourreau. L'opération est délicate, réalisée depuis l'intérieur de la chambre. La «canne d'aiguillage» permet à l'opérateur d'intervenir depuis l'extérieur, éliminant notamment l'exposition aux «retours de furets» qui peuvent se produire si un obstacle bouche le fourreau.
Quand Vinci récompense l'innovation

Commentaires

Quand Vinci récompense l'innovation

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX