En direct

Projet de réaménagement du premier étage de la tour Eiffel à Paris (7e), par l’agence Moatti-Rivière
Tour - © © Agence Moatti-Rivière

Diaporama

Projet de réaménagement du premier étage de la tour Eiffel à Paris (7e), par l’agence Moatti-Rivière

MILENA CHESSA |  le 11/10/2011  |  ArchitectureParis

1/20

Tour

© © Agence Moatti-Rivière

Pour la troisième fois en plus de 120 ans, le premier étage de la tour Eiffel à Paris (7e) va faire l’objet d’un réaménagement. Après André Granet en 1937 et François Dhôtel en 1981, c’est au tour de l’agence Moatti-Rivière de conduire ce chantier jusqu’à sa livraison à l’été 2013. La Société d’exploitation de la tour Eiffel (SETE) autofinance cette opération (25 millions d’euros HT) dont l’objectif est de « renforcer le pouvoir attractif du premier étage », auquel les touristes prêtent moins d’attention que les deux autres plus élevés.

2/20

Premier étage

© © Agence Moatti-Rivière

Sur les 5420 m2 du premier étage, 4586 m2 sont concernés par le réaménagement. Le principal changement touche aux trois bâtiments existants. Les deux qui se font face (salle Gustave-Eiffel et pavillon Ferrié) seront reconstruits. Le troisième (restaurant « 58, tour Eiffel ») verra sa façade rénovée suivant le même choix de matériaux (verre et aluminium anodisé) et de couleur (rouge-brun) que les deux autres. Les bâtiments adopteront tous de nouvelles lignes obliques, inspirées des piliers entre lesquels ils prennent place.

3/20

Plan du premier étage réaménagé

© © Agence Moatti-Rivière

Outre les trois bâtiments principaux, le réaménagement du premier étage prévoit la création d’un parcours d’interprétation expliquant, entre autres, l’œuvre de Gustave Eiffel. Une manière d’inciter les visiteurs à arpenter toute la tour, et pas seulement sa galerie périphérique. Dans cette optique, l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite sera entièrement revue. L’espace d’attente des ascenseurs à deux niveaux, au nombre de trois, sera protégé par une nouvelle enveloppe en verre courbe.

4/20

Officiels

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Présentation officielle du projet de réaménagement du premier étage de la tour Eiffel, le 11 octobre 2011 dans la salle de réception de la tour Eiffel à Paris (7e). De gauche à droite : Alain Moatti, architecte (agence Moatti-Rivière) ; Jean-Bernard Bros, adjoint au maire de Paris, chargé du tourisme et des nouveaux médias locaux, président de la société d’exploitation de la tour Eiffel ; Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris, chargée de l’urbanisme et de l’architecture ; Nicolas Lefebvre, directeur général de la société d’exploitation de la tour Eiffel.

5/20

Vide

© © Agence Moatti-Rivière

« Le premier étage est le lieu d’où l’on peut voir Paris et la tour Eiffel au plus près, estime l’architecte Alain Moatti. C’est également là que l’on peut sentir l’espace et le vide. » Pour accentuer cette sensation du vide auprès des visiteurs, l’agence Moatti-Rivière a imaginé border l’espace central de la tour par des dalles de sol vitrées (36 mm d’épaisseur), sur une largeur maximum de 1,85 m. Ils expérimenteront alors pour la première fois une vision plongeante sur le parvis situé à 57 mètres sous leurs pieds.

6/20

Contreplongée

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

La trémie du premier étage de la tour, vue en contreplongée, ne sera plus bordée par un plancher opaque, mais pas un plancher translucide en 2013.

7/20

Garde-corps actuel

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

8/20

Garde-corps futur

© © Agence Moatti-Rivière

L’actuel garde-corps métallique sera remplacé par un garde-corps vitré et incliné d’une hauteur de 2,80 m, offrant une vue optimale sur le parvis. Il complètera le dispositif de dallage vitré qui fera réapparaître partiellement la structure du plancher du premier étage.

9/20

Plateau

© © Agence Moatti-Rivière

La société d’exploitation de la tour Eiffel espère que ce plateau réaménagé augmentera la fréquentation du premier étage de « 20% ».

10/20

Salle Gustave-Eiffel, avant démolition

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

La salle de réception et de conférence Gustave-Eiffel, aujourd’hui obsolète aux niveaux des normes techniques et environnementales, sera démolie et rebâtie en sept mois. Ce délai court minimisera la perte financière liée à sa fermeture. A sa réouverture, la société d’exploitation de la tour Eiffel espère « en faire l’un des espaces évènementiels les plus attrayants de Paris ».

11/20

Salle Gustave-Eiffel, après reconstruction

© © Agence Moatti-Rivière

Pour rendre le pavillon de 15 m de profondeur le plus perméable à la vue et à la lumière, l’agence Moatti-Rivière a choisi de disposer tous les espaces techniques et annexes dans une « arche » opaque. La façade principale (8 m de hauteur), élaborée avec le bureau d’ingénierie RFR, présente une surface vitrée à double courbure « très complexe ». Ces courbures suivent en parallèle le contour du plancher du premier étage de la tour Eiffel. La « fine » structure métallique est prévue en profils reconstitués soudées (PRS).

12/20

Salle de conférence, avant démolition

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Les contraintes techniques fortes des pavillons actuels (faux plafonds entièrement saturés par exemple) rendent la maintenance compliquée et limitent la nécessaire évolution technique et fonctionnelle. De plus, des piliers masquent la vue panoramique sur Paris.

13/20

Salle de conférence, après reconstruction

© © Agence Moatti-Rivière

Cette salle aux rouages scénographiques volontairement apparents peut accueillir 215 personnes assises en version conférence et 320 personnes debout en version réception. La hauteur sous plafond est de 6,80 m.

14/20

Vue virtuelle sur la ville

© © Agence Moatti-Rivière

Grâce à son inclinaison, la façade secondaire de la salle de conférence capte plus de lumière zénithale.

15/20

Vue réelle sur la ville

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Selon l’architecte Alain Moatti : « Le premier étage de la tour Eiffel appartient à la ville ; alors que les niveaux deux et trois appartiennent au ciel. »

16/20

Pavillon Ferrié, avant démolition

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Comme la salle Gustave-Eiffel, le pavillon Ferrié sera démoli et rebâti en sept mois. L’acheminement du matériel nécessaire au chantier s’effectuera par le biais d’une plateforme centrale mobile.

17/20

Pavillon Ferrié, après reconstruction

© © Agence Moatti-Rivière

Le pavillon Ferrié, doté de deux niveaux, sera dédié aux services aux visiteurs (restauration rapide, boutique, détente, espace d’animation et d’interprétation, sanitaires).

18/20

Nouvel intérieur du pavillon Ferrié

© © Agence Moatti-Rivière

Une grande banquette disposée face à la baie vitrée permettra de se détendre en contemplant Paris.

19/20

Restaurant « 58, tour Eiffel », avant rénovation des façades

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

20/20

Restaurant « 58, tour Eiffel », après rénovation des façades

© © Agence Moatti-Rivière

Projet de réaménagement du premier étage de la tour Eiffel à Paris (7e), par l’agence Moatti-Rivière

Commentaires

Projet de réaménagement du premier étage de la tour Eiffel à Paris (7e), par l’agence Moatti-Rivière

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX