En direct

Prix Moniteur de la Construction 2015: les champions du Sud-Ouest
Arla progresse sur trois fronts - © © Etienne Follet / Le Moniteur

Diaporama

Prix Moniteur de la Construction 2015: les champions du Sud-Ouest

Christiane Wanaverbecq et Bertrand Escolin (Bureau Sud-Ouest du Moniteur) |  le 17/12/2015  |  GirondeHaute-Garonne

1/4

Arla progresse sur trois fronts

© © Etienne Follet / Le Moniteur

Au cœur du Pays Basque, en pays de Soule à Idaux-Mendy, Jean Arla a fondé, en 1956, l’entreprise de maçonnerie qui porte son nom et dont il a cédé progressivement la direction à ses trois fils. Après leurs études, ces derniers ont rejoint l’entreprise familiale. Alain, l’aîné, a poursuivi l’activité de maçonnerie. Puis rejoint par ses frères, ils ont développé la construction métallique, gérée par Christian, et le désamiantage, dirigé par Jean-Claude. «Les trois activités sont étroitement liées, nous avançons sur les chantiers ensemble, en rénovation ou en neuf, dans les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques», explique Alain Arla. Jean-Claude, couvreur, s’est formé au désamiantage et à la couverture industrielle. En parallèle, le plus jeune frère, Christian, a développé la charpente métallique, qui représente désormais la moitié de l’activité d’Arla. «Nous construisons et rénovons des boutiques, bâtiments industriels, ateliers et des équipements publics, comme la salle polyvalente de Navarrenx. En ce moment, nous réalisons une usine d’espadrilles à Mauléon», précise Christian. Formation interne et recrutement local sont les deux forces de l’entreprise: «Nos gars proviennent de tous des cantons voisins. Nous accordons beaucoup d’importance et de moyens à la formation à l’apprentissage et à la transmission du savoir-faire.» Prochain objectif: le développement commercial et l’ouverture d’une antenne sur la côte basque: Arla Adour. Tout en maintenant les traditions, comme le repas de Noël avec les salariés et leurs conjoints. L’esprit familial comme remède à la crise.

2/4

CHP Rénovation vise le zéro défaut

© © Emmanuel Grimault / Le Moniteur

Christophe Cayuela, président de CHP Rénovation, se présente comme un self-made-man. Ce quadragénaire a en effet quitté l’école après sa cinquième. Il aime répéter que le permis de conduire est son seul diplôme. A 24 ans, en 1994, il crée une entreprise artisanale avec, comme seul bagage, sa connaissance du bâtiment apprise sur le tas. Ce parcours explique son intérêt pour les jeunes qui frappent à la porte de l’entreprise, aujourd’hui installée en périphérie de Toulouse. Entreprise tous corps d’état en bâtiment, CHP Rénovation travaille à 90% pour les compagnies d’assurance et les cabinets d’experts à 10% pour les particuliers. «Travailler pour les assurances implique d’être rigoureux et de friser le zéro défaut. Pour cela, nous avons mis en place une gestion rigoureuse des dossiers, et nous nous engageons à un respect des délais et de la qualité des travaux effectués», déclare Christophe Cayuela. Le président s’appuie sur des ouvriers spécialisés dans les différents corps d’état du bâtiment et «fait ce qu’il faut pour la sécurité». Certifiée Qualibat, la PME a notamment investi dans des échafaudages sécurisés. En 2014, CHP Rénovation a réalisé 1 231 chantiers à Toulouse et en région Midi-Pyrénées. Christophe Cayuela vient d’ouvrir une agence à Carcassonne (Aude). A terme, il aimerait constituer un groupement composé d’entreprises régionales avec une couverture nationale. Pour cela, il a recruté un directeur commercial, un chargé d’affaires supplémentaire et un comptable.

3/4

Quercy ajoute un volume d’eau dans son business

© © Dominique Delpoux / Le Moniteur

Pierre Najac, président de Quercy Entreprise, dirige depuis 1984 l’entreprise héritée de son père. Issu de l’ESTP Paris, où il a appris le métier de conducteur de travaux, il est le descendant d’une longue tradition familiale remontant à 1885. A cette époque, son arrière-grand-père réalise des travaux de charpente et des ouvrages d’art pour la SNCF. En 1972, le père de Pierre Najac se sépare de son frère, et crée Quercy Entreprise, avec une activité de canalisations et de génie civil d’hygiène publique. Depuis, la PME a assis sa réputation et intervient dans le Lot, mais aussi dans les départements limitrophes de l’Aveyron et du Cantal. Aujourd’hui, elle est reconnue pour son savoir?faire dans la pose et l’entretien de canalisations de diamètres différents, pour l’adduction d’eau potable et l’assainissement employant des matériaux différents (fonte, acier, PVC). Spécialisée dans les ouvrages à haute pression, elle est la seule PME de sa taille bénéficiant de la qualification 5 111. Le 12 novembre dernier en Aveyron, elle a, par exemple, terminé la pose de 2 210 mètres d’acier en 500 mm de diamètre. Des chantiers à valeur ajoutée, une gestion environnementale, le respect du client et des équipes compétentes - régulièrement formées, notamment, au centre de formation d’Egletons (Corrèze) - expliqueraient, selon Pierre Najac, la pérennité de Quercy Entreprise. Une bonne santé lui permet de préparer l’avenir, avec la construction d’un nouveau dépôt.

4/4

Kalitec repousse les frontières de son marché

© © Emmanuel Grimault / Le Moniteur

Créée en septembre 2010 par deux ingénieurs, Hervé Méric - président - et Arnaud Amalric - directeur d’exploitation -, Kalitec Génie Climatique travaille pour les professionnels dans l’industrie, le tertiaire et le secteur hospitalier. «Nous avons voulu créer une PME réactive et force de propositions, avec pour credo: valeur ajoutée, service, qualité et performance. L’étude représente une part majeure dans nos projets», assure Hervé Méric. «Ensemblier technique», la PME réalise, sur mesure, des installations complexes: productions frigo-thermiques, salles blanches, laboratoires, zones Atex, atelier technique... Marchés gagnés significatifs: une part du lot génie climatique du siège de la Caisse d’épargne Aquitaine - Poitou-Charentes, pour Bouygues Immobilier à Bordeaux, le traitement d’une salle blanche hybride pour Thalès Alenia Space et les sous?stations de la ZAC Cartoucherie, pour Coriance à Toulouse. La PME travaille également, au sein du consortium SymBIO2, mené par XTU Architects, sur les cultures de micro-algues intégrées en «bio-façades». Et n’hésite pas à sortir de ses frontières: «L’objectif, précise Hervé Méric, est de continuer de croître, en se positionnant sur des marchés dans tout le sud de la France, voire à Paris.» Cette expansion va de pair avec une gestion rigoureuse, d’où une croissance moyenne de l’ordre de 20% par an depuis sa création. En 2016, elle dépassera la barre du million d’euros de fonds propres.
Prix Moniteur de la Construction 2015: les champions du Sud-Ouest

Commentaires

Prix Moniteur de la Construction 2015: les champions du Sud-Ouest

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX