En direct

Prix de l'art urbain 2012 : les lauréats
Eco-bourg de Viry (lauréat): nouvel espace culturel - © © G.Piel / Tetractem

Diaporama

Prix de l'art urbain 2012 : les lauréats

Aline Gillette |  le 30/11/2012  |  Architecture

1/8

Eco-bourg de Viry (lauréat): espace culturel

© © G.Piel / Tetractem

Comprenant une MJC, une médiathèque et une salle des fêtes, cet espace de 2500 m² SHON sera l’un des équipements structurants de la tranche 1. Il s’ajoute aux équipements déjà présents sur le site (EHPAD, mairie, école primaire et école maternelle).Architecte: Kopac-Girard Architectes. Coût: 2 450 000 € HT.

2/8

Eco-bourg de Viry (lauréat): plan-masse

© © Brière & Brière Architectes / cabinet Uguet / Teractem

La tranche 1 (400 logements, en bas à droite) propose un habitat en continuité avec le bâti existant, avec des hauteurs allant du R+2+attique au R+3+attique. Après l’aménagement de cette "périphérie", la seconde phase densifiera peu à peu le centre bourg existant (carré rouge) avec l’ajout de 4000 m² de commerces. Maîtrise d’ouvrage: ville de Viry. Aménageur: Teractem (ex SED 74). Maîtrise d’œuvre: Edmond Deturche, architecte-urbaniste tranche 1; Brière & Brière Architectes, architecte-urbaniste tranche 2; cabinet Uguet, paysagiste et VRD. Coût: 28 millions d’euros HT, dont 11 millions de travaux.

3/8

Eco-bourg de Viry (lauréat): place publique

© © Cabinet Uguet / Teractem

Prévue en tranche 2, cette place de 4000m² intégrée dans la pente (7 mètres d’un bout à l’autre de la place) permettra de créer un centre accessible aux piétons en déviant la RD 992 à l’extérieur du centre-bourg.

4/8

Eco-bourg de Viry (lauréat): typologies et circulations douces.

© © G.Piel / Teractem

Plutôt que de créer de nouveaux reliefs pour l’écoulement des eaux, la coulée verte centrale et les noues s’inscrivent dans la pente naturelle du terrain. La Teractem donne la primauté aux grands logements en obligeant les promoteurs à construire un 5 pièces pour chaque studio, et un 4 pièces pour chaque 2 pièces. L’objectif est «d’éviter un trop grand turnover et d’ancrer les familles dans la ville», précise Hélène Schmit.

5/8

Mention qualité architecturale : éco-domaine de Ballainvilliers (Essonne)

© © DR

Sur 8 hectares au sud de Ballainvilliers (25 km de Paris), cet éco-domaine se veut «un quartier exemplaire, avec un habitat innovant, performant et humain» professe la maire Brigitte Puech.  Il a été aménagé sous forme de Projet Urbain Partenarial (PUP) avec la société Natekko et comprend plusieurs équipements dont une école, un point Amap et un parc de 4 hectares (avec 2 km de circulations douces). Les typologies des 313 logements sont variées (maisons de ville entre 84 et 90 m², maisons individuelles de 120 à 160 m²) et les hauteurs limitées à R+3.  Maître d’ouvrage : ville de Ballainvilliers, avec Natekko.  Maître d’œuvre : Jean-Jacques Ory, architecte ; Architecture et jardins et Allavoine, paysagistes, CFI, BET VRD.

6/8

Mention qualité de la vie sociale : création d’une voie nouvelle à Dreux (Eure-et-Loir).

© © DR

Dans la continuité des travaux engagés depuis 2000 autour de la place Mésidard (création d’une médiathèque, d’un parking souterrain, aménagements paysagers), la création d’une voie nouvelle structuée par un pont a permis de mieux relier l’ouest de la ville à la gare et de réorganiser les circulations du centre-ville. Maîtrise d’ouvrage : ville de Dreux. Maîtrise d’œuvre : Arc.Ame, architecte-urbaniste mandataire ; B&R, BET ; Sorepa, paysagiste. Coût: 6,08 millions d’euros HT.

7/8

Mention qualité de la vie sociale : création d’une voie nouvelle à Dreux (Eure-et-Loir).

© © DR

Le pont, dont le dessin et la structure s’insèrent discrètement dans le paysage, sert d’appui aux mobilités douces, comme ici avec la création de liaisons vers les berges de la Blaise.

8/8

Mention respect de l’environnement : éco-quartier Légery à Saint-Léger-des-Bois (Maine-et-Loire).

© © DR

Situé en périphérie de la métropole angevine, Saint-Léger-des-Bois réinterprète la notion de hameau, en associant intensité de l’habitat à des formes urbaines variées, dans le respect des exigences environnementales. Sur les 10 ha de la ZAC, 256 logements devront respecter un cahier des charges strict en matière d’environnement (logements BBC, expositions solaires, récupération des eaux de plus). De nombreux espaces communs sont prévus afin de favoriser le lien social. Maîtrise d’œuvre : ville de Saint-Léger-des-Bois. Aménageur : Nexity. Maîtrise d’œuvre : In Situ, mandataire. Réalisation : 2011-2017.
Prix de l'art urbain 2012 : les lauréats

Commentaires

Prix de l'art urbain 2012 : les lauréats

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX