En direct

Présentation du futur ministère de la Défense à Balard (Paris, 15e)
Intervenants - © © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Diaporama

Présentation du futur ministère de la Défense à Balard (Paris, 15e)

MILENA CHESSA |  le 31/05/2011  |  ArchitectureParis

1/15

Intervenants

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le 31 mai 2011 à Paris, présentation du projet pour le futur ministère de la Défense dans le quartier de Balard (15e arrondissement). De gauche à droite : Gilles Seigle, directeur du développement territorial et du réseau de la Caisse des dépôts et des consignations ; François Habègre, directeur de Dalkia Ile-de-France ; Yves Gabriel, président-directeur général de Bouygues Construction ; Nicolas Michelin, architecte de l’Agence Nicolas Michelin et Associés (A/NM/A) ; Gérard Longuet, ministre de la Défense et des Anciens combattants ; Bruno Vieillefosse, délégué pour le regroupement des états-majors et des services centraux de la Défense (Dresd) ; Luc Vigneron, président-directeur général de Thales ; Roberto Cirillo, directeur général de Sodexo France et Pierre Vaquier, directeur général AXA Real Estate. Participent également au projet : Fideppp (Fonds d’investissement et de développement des partenariats public-privé), Icade, Iosis (groupe Egis), Seief (South Europe Infrastructure Equity Finance) et Sodearif.

2/15

Plan masse général

© © A/NM/A

Le site de Balard, propriété du ministère de la Défense, s’étend sur 16,5 hectares. « Cette grande pièce urbaine, parallèle au périphérique parisien, sera composée de trois entités/architectures diverses, marquées par le végétal : le "jardin monde" au centre (Agence Nicolas Michelin et associés), la "prairie en mouvement" à l’est (Ateliers 2/3/4) et le "campus" à l’ouest (Wilmotte et associés) », détaille l’architecte et urbaniste Nicolas Michelin (A/NM/A). Il précise que « 60% de la surface au sol sera occupée par une succession de jardins ».

3/15

Maquette générale

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

De haut en bas : l’ancienne Cité de l’Air, le nouveau ministère avec son bâtiment signé Perret et des immeubles neufs de bureaux. Vue sous l’angle purement immobilier, l’opération portera au total sur une superficie de 420.000 m2. Montant total de l’investissement : 1,2 milliard d’euros. Livraison : juin 2014 (2016 pour l’ancienne Cité de l’Air).

4/15

Associés

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Les trois associés de l’agence A/NM/A (Nicolas Michelin et Cyril Trétout, à gauche de l’image, et Michel Delplace, à l’extrémité droite de l’image) observent la maquette du projet avec quelques-uns de leurs collaborateurs.

5/15

Maquette du projet A/NM/A

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Toutes les ailes du nouveau ministère convergeront vers l’édifice central, de plan hexagonal, qui abritera le commandement général des armées, regroupé en un seul et même lieu (effectif total à Balard : 9300 personnes). « La Défense n’est pas un ministère comme les autres, car il est à la fois sécurisé et incarne la liberté, commente Nicolas Michelin. Notre bâtiment se veut monumental et discret, mais aussi étrange et insolite. »

6/15

Vue générale du projet A/NM/A

© © Artefactory

La toiture, dont le relief rappelle celui des avions furtifs, culminera à 31 mètres avec ses hautes cheminées aérauliques. Elle accueillera également 7.000 m2 de panneaux photovoltaïques. La façade blanche, telle une falaise crayeuse, alternera entre strates en verre sérigraphié et strates en verre céramique, jouant de transparence et d’opacité, de mat et de brillant. Les occupants et visiteurs entreront par une monumentale brèche dans cette falaise.

7/15

Jardin du projet A/NM/A

© © Kaupunki

Des jardins communicants viendront se glisser entre les mailles des bâtiments qui, pour une meilleure fluidité de circulation du personnel, seront montés sur pilotis.

8/15

Maquette du projet Pierre Bolze (Ateliers 2/3/4)

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

A l’est du site, l'ancienne Cité de l'Air est actuellement constituée de bâtiments de styles variés qui reflètent l’histoire de la Défense à Balard : celle du ministère de l’Air (1934), de l’ENSTA (Ecole nationale supérieure des techniques avancées, anciennement Sup'Aéro), des grands immeubles des années 70, de la tour de la DGA et de la tour de la base aérienne. Ces architectures diverses seront remises en cohérence grâce à la création d’un vaste espace vert. Débarrassée d'une dizaine de petits bâtiments hétéroclites, souvent construits à titre précaire, et des grands parcs de stationnement de voitures, la parcelle est sera entièrement dévolue aux piétons.

9/15

Plan masse du projet Pierre Bolze (Ateliers 2/3/4)

© © 234

Des arbres taillés se glisseront entre les bâtiments et une grande étendue d’herbe - la "prairie en mouvement" - requalifiera l’espace libre devant la tour de la DGA.

10/15

Couleurs du projet Pierre Bolze (Ateliers 2/3/4)

© © 234

L’intervention sur le bâti de la tour de la DGA sera identifiée par une couleur brun orangé qui jouera avec le vert de la végétation omniprésente.

11/15

Espaces conviviaux du projet Pierre Bolze (Ateliers 2/3/4)

© © 234

Les nouveaux espaces conviviaux de restauration et de détente autour du patio.

12/15

Maquette du projet Wilmotte

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

La parcelle ouest accueillera quatre immeubles de bureaux de cinq à sept niveaux, composés autour de cours plantées. Surface totale : 90.000 m2.

13/15

Volumes bâtis du projet Wilmotte

© © Artefactory

Le tracé d’une nouvelle voie végétale à travers le site permettra de créer une liaison verte entre le XVe arrondissement de Paris et la commune d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Les volumes bâtis se présenteront sous la forme de monolithes métallisés et vitrés, pliés et taillés.

14/15

Espaces verts du projet Wilmotte

© © Artefactory

L’implantation des immeubles créera divers espaces publics et offrira différentes mises en perspective depuis le parc du boulevard Valin. Cette disposition permettra également une utilisation optimale de l’éclairage naturel pour les façades courantes, avec une écriture vitrée toute hauteur sur les deux derniers niveaux traités en attique.

15/15

Perspective intérieure/extérieure du projet Wilmotte

© © Artefactory

Présentation du futur ministère de la Défense à Balard (Paris, 15e)

Commentaires

Présentation du futur ministère de la Défense à Balard (Paris, 15e)

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX