Pose d’un plancher chauffant en rénovation-extension de longère
L'isolant et la bande résiliente
Diaporama

Pose d’un plancher chauffant en rénovation-extension de longère

XAVIER HAERTELMEYER |  le 02/03/2021  |  France Indre-et-Loire100 % eau et énergie Plancher chauffant

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
France
Indre-et-Loire
100 % eau et énergie
Plancher chauffant
Valider

Lors de la et rénovation et de l’agrandissement de leur maison, près de Tours, les propriétaires ont choisi de supprimer les anciens radiateurs et d’installer un plancher chauffant basse température.

1/6

L'isolant et la bande résiliente

L’isolant et la bande résiliente
Sur sa face supérieure, l’isolant est imprimé en pas de 10 pour faciliter le repérage pour le calepinage. En périphérie, une bande résiliente rouge assure la continuité de l’isolation thermique entre le mur et la dalle. Les tubes en PER avec barrière anti-oxygène sont maintenus sur l’isolant à l’aide de cavaliers en plastique avec ergot.

2/6

Les collecteurs

Les collecteurs
Les 13 boucles sont distribuées à partir de deux collecteurs avec vannes d’équilibrage installés dans la buanderie.

3/6

Les boucles

Les boucles
Dans les pièces les plus éloignées des collecteurs, trois boucles (au lieu d’une) sont installées, pour un meilleur équilibrage de la tempé¬rature.

4/6

Le couloir

Le couloir
Dans le couloir, la quantité de tubes n’est pas un problème, car ceux qui reviennent sont froids et la température s’équilibre natu¬rellement avec ceux qui partent et qui sont chauds.

5/6

Avant le coulage

Avant le coulage
Avant de couler la chape, l’artisan a rempli le circuit et l’a mis sous pression à 6 bars afin d’éviter l’écrasement des tuyaux. De petits joints et de la toile de verre sont aussi posés sur les angles sortants pour éviter tout risque de fissures.

6/6

Extension

L'extension de la longère

À l’occasion de la rénovation – et agrandissement – de cette longère de 200 m² à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), la première option envisagée pour le chauffage était de conserver les radiateurs en fonte et de remplacer la chaudière fioul par une pompe à chaleur (PAC) haute température.

« Toutefois, comme le projet comprenait une partie ancienne avec des sols à refaire et une extension avec de nouveaux sols à créer – environ 60 % de la surface totale – , un plancher chauffant intégral Finimetal a finalement été préféré, explique Patrick Collongues, gérant de l'entreprise de chauffage-plomberie Société nouvelle Ridel. Avec cette solution, les sols sont isolés et les radiateurs supprimés. De plus, au lieu de la PAC haute température de 17 kW prévue, une PAC basse température de 14 kW a suffi. Moins chère à l’achat, elle sera aussi plus économique à l’usage avec un meilleur rendement. »

L’ancien carrelage a été déposé et les sols en terre battue décaissés afin de réaliser une chape en béton sur l’intégralité de la surface de la maison. Posé sur la chape béton, l’isolant Styrodur TMS sert de support au plancher chauffant. Pour la pose des tubes en PER, Finimetal a fourni le calepinage. Au total, 13 boucles sont distribuées à partir de deux collecteurs. Les pièces les plus éloignées des collecteurs comportent plus de boucles pour un meilleur équilibrage de la température.

L’installation du plancher a demandé une semaine à deux personnes, le coulage de la chape s’est effectué en quatre heures. Un protocole de séchage en plusieurs étapes a réduit la durée à quelques jours au lieu de trois semaines. « Une première montée en température s’effectue avant la pose du revêtement, ici du travertin, précise l’entrepreneur. Ensuite, un nouveau protocole de mise en température progressive par palier est réenclenché. »

Société nouvelle Ridel

Lieu : Vernou-sur-Brenne (Indre-et-Loire)
Création : 2007
Gérant : Patrick Collongues
Salarié : 1
Activités : plomberie, chauffage, PAC, solaire, sanitaire

 

 

Commentaires

Pose d’un plancher chauffant en rénovation-extension de longère

Votre e-mail ne sera pas publié

Zazou

02/03/2021 20h:41

Bonjour. Une petite idée du coût final tout inclus, pour 50 ou 100 m2 par exemple? Merci

Votre e-mail ne sera pas publié

JB

03/03/2021 13h:59

Dalle Béton et PSE dans un maison en pierre, quelle tristesse. Encore un projet qui n'a pas été pensé de fond en comble pour s'adapter à l'ancien.

Votre e-mail ne sera pas publié

Ginko

03/03/2021 17h:17

Oui j'ai un plancher chauffant sur ma nouvelle construction, c'est génial,il fait chaud le matin en se levant,car ma chambre n'est pas chauffée,je mets le chauffage la nuit a 18Degres ,et il fait 21 deg , c'est génial je le recommande

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil