En direct

PMC 2018: à l’Est, la prime à la croissance maîtrisée
Pierre Castien, Président de Socopa. - © Arno Paul/Le Moniteur

Diaporama

PMC 2018: à l’Est, la prime à la croissance maîtrisée

Christian Robischon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 18/12/2018  |  EntreprisesGrand EstBourgogne Franche-ComtéPMC2018

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Grand Est
Bourgogne Franche-Comté
Vie du BTP
PMC2018
Valider

Des fondations solides sur lesquelles se bâtissent des croissances régulières, qui ne cherchent pas à faire exploser les compteurs. Dans l’Est (régions Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté), le palmarès 2018 distingue des PME qui manifestent le souci de maîtriser leur progression, en consolidant d’abord leur fief géographique et en veillant à bien cadrer leurs diversifications. En somme, de la rigueur et de la lucidité comme ces traits de caractère font la réputation de cette partie du territoire national.

1/6

Pierre Castien, Président de Socopa.

© Arno Paul/Le Moniteur

Pierre Castien, Président de Socopa à Vagney (Vosges, Grand Est), lauréat Est et lauréat national « Clos et couvert ».

2/6

Pierre-Yves Sondenecker, dirigeant du Sondenecker.

© Dominique Giannelli/Le Moniteur

Pierre-Yves Sondenecker, dirigeant du Sondenecker à Didenheim (Haut-Rhin, Grand Est), lauréat Est « Second œuvre ».

3/6

David Bernigaud, Président de Conect.

© Guillaume Atger/Le Moniteur

David Bernigaud, Président de Conect à Varennes-sous-Dun (Saône-et-Loire, Bourgogne-Franche-Comté), lauréat Est « Equipement technique ».

4/6

Philippe Turko, Président de Diebolt TP.

© Vincent Kessler/Le Moniteur

Philippe Turko, Président de Diebolt TP à Marmoutier (Bas-Rhin, Grand Est), lauréat Est « Travaux publics ».

5/6

Cédric Danneaux, plombier-chauffagiste à Monthois.

© Christophe Manquillet/Le Moniteur

Cédric Danneaux, plombier-chauffagiste à Monthois (Ardennes, Grand Est), lauréat « Créateur ».

6/6

Demathieu Bard, Prix d’excellence des PMC 2018.

© Franck Beloncle/Le Moniteur

De gauche à droite: Armel Lecompagnon, Vice-président de la fédération française du bâtiment; Guillaume Chartier, directeur général de Demathieu Bard; Jacques Perrin, directeur des ressources humaines de Demathieu Bard.

Pionnier de la maison individuelle à ossature bois, le Vosgien Socopa à Vagney (Vosges, Grand Est), lauréat Est et lauréat national « Clos et couvert », est resté fidèle depuis un demi-siècle à cette technique constructive. Il en a élargi l’application aux logements collectifs privés et sociaux et aux bâtiments tertiaires. Son vaste atelier de préfabrication a notamment ajouté la réalisation de murs-manteaux. Depuis l’Est, l’entreprise a étendu son territoire d’intervention à l’Ile-de-France et surtout à Rhône-Alpes qui lui procure aujourd’hui la moitié de son activité.

Sa réputation ayant fait le tour de la partie Sud de l’Alsace où elle est née en 1968, Sondenecker, lauréate Est « Second œuvre » basé à Didenheim (Haut-Rhin, Grand Est), est passée du statut artisanal à celui de PME de référence sur le marché local de sa spécialité : la peinture en bâtiment. Tournée vers la rénovation, elle répartit son activité entre la peinture intérieure, le ravalement de façades (40 %), l’isolation thermique par l’extérieure — sa seule incursion dans le neuf — et les revêtements de sols. L’usage aussi systématique que possible de peintures minérales témoigne de sa fibre environnementale.

L’entreprise d’électricité Conect, lauréate Est « Equipement technique », installée à Varennes-sous-Dun (Saône-et-Loire, Bourgogne-Franche-Comté) et filiale du groupe local de travaux publics Maurice Thivent, trouve un équilibre vertueux entre la fortification de ses marchés de proximité, entre Bourgogne-Franche-Comt et Auvergne-Rhône-Alpes, et la conquête de contrats nationaux, grâce à des spécialités comme l’alimentation de data centers. Experte en courants forts et faibles et en travaux en haute tension, elle s’apprête à créer un centre de formation pour transmettre ses compétences.

Née à Marmoutier, l’entreprise Diebolt TP à Marmoutier (Bas-Rhin, Grand Est), lauréate Est « Travaux publics », est restée attachée à son territoire local qu’elle « laboure » méthodiquement à la quête des marchés publics et privés qui s’y présentent. Elle réalise principalement des chantiers de voirie. Créée par Gérard Diebolt et son épouse en 1977 comme loueuse de matériels de chantier, elle s’est lancée progressivement dans les TP, soit l’orientation définitive que lui a donnée son repreneur en 2000, Philippe Turko.

L’Est est également à l’honneur pour le prix national du créateur d’entreprise, qui a été décerné à l’Ardennais Cédric Danneaux. Du fond du hangar où elle a été créée il y a quatre ans, sa société de plomberie-chauffage a gagné la lumière dans un atelier tout neuf, grâce au travail de qualité dont le jeune homme Compagnon du devoir (33 ans aujourd’hui) a fait montre, principalement en rénovation lourde de maisons dans un périmètre local.

C’est également dans l’Est de la France que Le Moniteur a choisi le récipiendaire du « Prix d’excellence » récompensant le parcours d’une entreprise de taille intermédiaire (ETI) de la construction : Demathieu Bard.
Née en 1861 en Lorraine, Demathieu Bard a forgé sa réputation et sa prospérité sur la réalisation d’ouvrages d’art. Avec bonheur mais pas tout à fait sans risques. Comme l’a rappelé le directeur général Guillaume Chartier lors de la remise du prix, les banquiers avaient alerté dans les années 1980 le dirigeant Philippe Bard (aujourd’hui président du conseil de surveillance) sur le profil « un peu trop monoproduit et monoclient(s) auprès de la SNCF et des DDE ». Le conseil amical a vite été suivi d’effets. Le groupe a entamé sa diversification, notamment vers le bâtiment puis la promotion immobilière, ce qui lui a permis de poursuivre sa success story. Fort de 3 750 salariés, il est désormais entré dans le club des sociétés à 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires (1,3 milliard en 2017), réalisés toujours en France essentiellement, mais aussi en Europe proche et jusqu’en Amérique du Nord.

 

Sur le même sujet: Les Prix Moniteur de la construction déroulent le tapis rouge aux PME

 

Commentaires

PMC 2018: à l’Est, la prime à la croissance maîtrisée

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur