En direct

Pluie et soleil guident l’architecture d’une maison s’auto-alimentant en eau et en énergie
Tel un papillon se désaltérant de l’eau tombé sur ses ailes - © © Solardecathlon / Univesity of Maryland

Diaporama

Pluie et soleil guident l’architecture d’une maison s’auto-alimentant en eau et en énergie

le 21/10/2011  |  Technique

1/5

Tel un papillon s' abreuvant de la pluie tombée sur ses ailes

© © Solardecathlon / Univesity of Maryland

Pour concevoir leur maison de 75m², baptisé « WaterShed » (séparation des eaux), les élèves de l'Université de Maryland disent s'être  inspirés de « la baie de Chesapeake », plus grand estuaire des États-Unis. L'architecture met en avant le parcours de l'eau de pluie qui, après s'être écoulée sur les toitures,  aboutit à  un collecteur ouvert, axe de la symétrie de la maison

2/5

Un mur de tubes solaires

© © Solardecathlon / Univesity of Maryland

Les tubes noirs captent la chaleur du rayonnement solaire et permettent ainsi de fournir la totalité de l'énergie nécessaire à la chauffe de l'eau,  mais également à apporter les calories nécessaires au fonctionnement des systèmes de déshumidification.

3/5

Respirer un air sec

© © Solardecathlon / Univesity of Maryland

L'université de Maryland a développé un dispositif permettant de maintenir un confort hygrothermique.  Deux parties des murs sont constitués d' « anneaux  de Raschig » sur lesquels une solution de  chlorure de lithium s'écoule.  Lorsque l'humidité des pièces est trop élevée, des ventilateurs sont automatiquement activés de manière à faire circuler l'air à travers les anneaux. Ces derniers, de par leur forme, permettent d'offrir une importante surface de contact. La solution absorbe alors l'eau contenue dans l'air qui en ressort dessiqué. La solution de chlorure de lithium est ensuite chauffée afin de réduire sa quantité d'eau absorbée et de pouvoir ainsi être réutilisée.

4/5

Se doucher la tête dans les nuages

© © Solardecathlon / Univesity of Maryland

La toiture végétalisée permet de ralentir l'écoulement des eaux de pluie qui, une fois récupérées, sont traitées par des plantes, afin de pouvoir venir alimenter la machine à laver et la douche.

5/5

Equipements minimaux

© © Solardecathlon / Univesity of Maryland

La VMC double flux est équipée d'un récupérateur de chaleur qui transmet 96% de la chaleur de l'air évacué à celui entrant dans le bâtiment. Deux mini PAC réversibles permettent de compléter le chauffage de l'air. Des panneaux photovoltaïques installés sur l'une des toitures fournissent l'électricité nécessaire à son fonctionnement, à l'éclairage et aux équipements électrodomestiques. ?
Pluie et soleil guident l’architecture d’une maison s’auto-alimentant en eau et en énergie

Commentaires

Pluie et soleil guident l’architecture d’une maison s’auto-alimentant en eau et en énergie

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX