En direct

Performance énergétique : selon le Crédoc, les utilisateurs ont la main
Près de 30% des entreprises tertiaires ont investi dans les technologies performantes - © © Credoc

Diaporama

Performance énergétique : selon le Crédoc, les utilisateurs ont la main

le 24/05/2012

1/4

Près de 30% des entreprises tertiaires ont investi dans les technologies performantes

© © Credoc

Selon l’étude du Crédoc, ce sont principalement des entreprises dont les locaux se caractérisent par un niveau élevé d’automatisation et de centralisation de la gestion de l’énergie qui ont investi dans les technologies performantes. Cette automatisation concerne majoritairement les établissements de plus de 100 salariés.

2/4

La règlementation de 1988 a favorisé la modernisation du chauffage et de la climatisation

© © Credoc

84% des établissements construits après 1988 ont un système de chauffage combiné avec le système de climatisation, contre 50% pour ceux construits avant 1948. En effet 1988 est l’année où la réglementation a accru les contraintes de performance énergétique des bâtiments.

3/4

Les perspectives d’investissement sont plus fréquentes dans les grands établissements

© © Credoc

38% des établissements de 100 salariés et plus envisagent de prendre au moins deux mesures pour diminuer les consommations d’énergie et d’eau, contre 13% dans les établissements de moins de 10 salariés. L’effet de la taille de l’entreprise est déterminant sur les prévisions d’investissements futurs. Alors que les deux tiers des petits établissements (moins de 50 salariés, moins de 500 m² de locaux) n’envisagent pas d’engager de nouvelles mesures, environ 65 % des grandes structures ont des projets en matière d’économie d’énergie et d’eau. L’engagement des entreprises dans des politiques d’économie de charge ou dans des stratégies d’image relatives à l’économie verte est en effet déterminé par la plus ou moins grande capacité à dégager des ressources pour la gestion des bâtiments, qui est davantage le fait des grands établissements.

4/4

La surface des locaux a une incidence sur les perspectives d’investissement

© © Credoc

39% des établissements de plus de 1500 m² envisagent de prendre au moins deux mesures pour diminuer les consommations d’énergie et d’eau, contre 13% dans les établissements de moins de 10 salariés, et 7% dans les établissements de moins de 100 m². L’importance du critère de la taille de l’établissement s’explique par l’existence plus fréquente de services de gestion qui prennent en charge les questions de consommation d’énergie dans ces entreprises.
Performance énergétique : selon le Crédoc, les utilisateurs ont la main

Commentaires

Performance énergétique : selon le Crédoc, les utilisateurs ont la main

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX