Pompe à chaleur sur nappe phréatique et capteurs solaires pour une maison neuve
Une PAC aquathermique et des capteurs solaires - © Polloni-Magnolo
Diaporama

Pompe à chaleur sur nappe phréatique et capteurs solaires pour une maison neuve

Cyrille Maury |  le 19/10/2021  |  100 % eau et énergie Pompe à chaleurDE DIETRICHLot-et-GaronneFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % eau et énergie
Pompe à chaleur
DE DIETRICH
Lot-et-Garonne
France
Valider

Un cours d’eau souterrain et du soleil… L’environnement de cette maison individuelle dans le Lot-et-Garonne était idéal pour mettre en place une solution triple service – chauffage, rafraîchissement et eau chaude sanitaire – ultraperformante et vertueuse.

1/8

Une PAC aquathermique et des capteurs solaires

© Polloni-Magnolo

Cette maison neuve proche d'Agen va bénéficier d'une solution triple service (chauffage, rafraîchissement et eau chaude sanitaire) fonctionnant grâce à une pompe à chaleur aquathermique et à des capteurs solaires thermiques.

2/8

Dans le puits

© Polloni-Magnolo

Située dans le réceptacle du puits busé, la pompe alimente la PAC avec une eau à température constante de + 15/17 °C toute l’année, via une canalisation enterrée à 80 cm de profondeur. Le trop-plein d’eau part vers une cuve destinée à l’arrosage.

3/8

Sur le toit

© Polloni-Magnolo

Les quatre capteurs solaires thermiques Dietrisol Pro D230 (9,2 m² au total), livrés avec un kit de raccordement hydraulique, sont installés en sur-toiture. Ils couvrent 90 % de la production d’eau chaude sanitaire durant la période estivale et environ 30 % du chauffage.

4/8

Dans le local technique

© Polloni-Magnolo

Le local technique regroupe la pompe à chaleur triple service GSHP De Dietrich 9 kW, le vase d’expansion solaire et le préparateur d’eau chaude Quadro 750 litres qui alimente les circuits d’ECS et des planchers chauffants.

5/8

Les circuits hydrauliques

© Polloni-Magnolo

À l’arrière du préparateur solaire est raccordée une double alimentation : l’une provenant de la pompe à chaleur, l’autre des panneaux solaires thermiques. Toute la tuyauterie aérienne est en cuivre.

6/8

La pompe à chaleur

© Polloni-Magnolo

D’un faible encombrement, la PAC aquathermique triple service est reliée au circuit d’eau de puisage via un échangeur situé à l’arrière de la machine. À noter, le boîtier de connexion, sur le mur, qui permet le pilotage de la machine à distance.

7/8

Les collecteurs des planchers chauffants

© Polloni-Magnolo

Si les débitmètres permettent de brider le débit par circuit, la régulation se fait à travers une vanne trois voies motorisée, pilotée par la régulation Diematic de la pompe à chaleur.

8/8

Nicolas Magnolo

Nicolas Magnolo est le dirigeant de l'entreprise Polloni-Magnolo, à Roquefort (47).

Sur le chantier de cette maison située à Saint Livrade-sur-Lot au nord d’Agen, « la première étape a été d’immerger une pompe, au printemps et en été, afin de vérifier que le débit était constant et suffisant toute l’année pour alimenter une pompe à chaleur de 9 kW, indique l’installateur Nicolas Magnolo. Puis nous avons proposé, avec l’appui d’un technico-commercial de De Dietrich, une solution hybride associant une PAC aquathermique et 10 m² de capteurs thermiques pour assurer le chauffage, le rafraîchissement et l’eau chaude sanitaire via un ballon tampon. »


Fonctionnement


Le chantier a duré trois semaines avec, chronologiquement, la pose de la pompe dans le puits, l’installation des canalisations pour l’aspiration et le refoulement et leur branchement sur un échangeur de barrage – d’un côté l’eau de puisage, de l’autre les réseaux alimentant le chauffage et l’ECS. Ensuite, ont été installés les réseaux de distribution des planchers chauffants-rafraîchissants du rez-de-chaussée et de l’étage, les capteurs solaires thermiques en toiture côté sud, la PAC réversible GSHP et le préparateur solaire combiné.


Régulation


« La gestion et l’optimisation de la consommation énergétique reposent sur un double système de régulation De Dietrich. Le premier, Diematic, gère le fonctionnement de la PAC et la distribution du réseau chauffage ; le second, Diemasol, le système solaire. Tout est automatisé par une sonde extérieure et une sonde d’ambiance, le client n’ayant qu’à sélectionner les températures et les créneaux horaires avec un pilotage à distance. »
Du fait des faibles consommations énergétiques, le coût annuel de cette solution aquathermie + solaire (environ 300 €) est trois fois moindre que celui d’une PAC air/eau (environ 1 000 €).

 

Entreprise : Polloni-Magnolo
Dirigeant : Nicolas Magnolo
Lieu : Roquefort (47)
Création : 2006
Effectif : 4
Activité : chauffage, plomberie, EnR
Certifications : Qualisol (2006), Qualipac (2008), QualiPV (2018)

 

Commentaires

Pompe à chaleur sur nappe phréatique et capteurs solaires pour une maison neuve

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil