En direct

One Central Park Sydney par Jean Nouvel et PWT
Lambeaux végétaux - © © One Central Park / PTW

Diaporama

One Central Park Sydney par Jean Nouvel et PWT

le 02/10/2014  |  Architecture

1/8

Lambeaux végétaux

© © One Central Park / PTW

Implanté à 4 kms au Sud de l’Opéra de Sydney, l’ensemble immobilier baptisé One Central Park se compose d’un centre commercial en sous-sol et de deux tours de logements, l’une culminant à plus de 100 mètres et l’autre s’élevant à 60 mètres. Finaliste pour l’International Highrise Award 2014 – prix porté par le musée d’architecture de Francfort -, les deux parallélépipèdes de verre sont couverts de lambeaux de végétaux,  jardins verticaux signés Patrick Blanc –  concepteur du mur végétal du musée du Quai Branly à Paris. Mais si ces plantes qui semblent envahir les façades attirent le regard des passants, ce sont les scintillements d’une plateforme suspendue entre les deux bâtiments qui intriguent le plus.

2/8

Soleil artificiel

© © One Central Park / PTW

Ce porte-à-faux de plus de 100 tonnes et d’une surface de 500m², composé de 320 miroirs, a valu à ses concepteurs - les ingénieurs structures de la firme canadienne WSP et du groupe australien Robet Bird ainsi que le bureau d’étude anglais Arup et l’entreprise australienne qui a dessiné les miroirs Kennovations - "l’Engineers Australia Sydney Excellence Award 2014"  dans la catégorie bâtiment et structure. Fixes mais aux orientations toutes différentes, ces réflecteurs carrés d’une dizaine de centimètres de côté redirigent les rayons du soleil vers les appartements des deux façades ombragées – Est et Ouest – ainsi que  vers l’espace public et l’atrium central.

3/8

Héliostat

© © One Central Park / PTW

Ce « soleil artificiel » est alimenté par une première série de larges miroirs mobiles installés 30m plus bas, sur le toit de l’immeuble le moins haut qui bénéficie d’un ensoleillement du lever du soleil jusqu’à son coucher. Ces quarante miroirs de 6m² chacun réfléchissent les rayons solaires vers le damier que forment les centaines de petits miroirs carrés. Motorisées, leurs inclinaisons sont modifiées tout le long de la journée de manière à suivre le parcours de l’astre solaire.

4/8

Soleil pour tous

© © One Central Park / PTW

Ainsi, le centre commercial logé sous un atrium entre les deux tours est, à toute heure du jour, éclairé à la lumière naturelle. En plus des économies réalisées par l’exploitant du site, cette redirection des rayonnements solaires apporte un confort considérable aux visiteurs. Dans les deux immeubles de logements,  il n’y a pas d’appartements mal orientés. Ils bénéficient tous d’une redistribution équitable du soleil.

5/8

Tapis volant lumineux

© © One Central Park / PTW

Et une fois la nuit tombée, chacun peut, en levant la tête de son balcon, s’offrir un spectacle lumineux signé Yann Kersalé – artiste français habitué des collaborations avec Jean Nouvel. Equipé de près de 3000 leds, quatre soirs par semaine, le tapis de miroirs se met à composer des symphonies de lumières.

6/8

Eau grise recyclée

© © One Central Park / PTW

Mais la lumière n’est pas la seule thématique abordée par l’équipe de maître d’œuvre. La gestion de l’eau a également fait l’objet d’une attention remarquable. Afin d’être réutilisée pour les toilettes et les machines à laver des appartements, l’eau grise sortant des appartements passera dans un bioréacteur à membrane - réservoir contenant  des micro-organismes qui dégraderont la manière organique de l’eau usée  (le plus grand jamais installé sous un immeuble aux dires des maîtres d’ouvrage du projet Sekisui House et Frasers Property) -,  subira un traitement aux ultra-violets et finira par une osmose inversée.

7/8

Tri-génération

© © One Central Park / PTW

La stratégie durable a été élaborée en collaboration avec l'Institute for Sustainable Futures de l’université technologique de Sydney et Elton Consulting. Elle passe également par la centralisation de la production d’électricité, de calories et de frigories au sein d’un équipement unique, alimenté au gaz, et par le recyclage de plus de 90% des déchets issus de la démolition des bâtiments existants sur le site de 6 hectares.

8/8

Soleil, écologie et luxe

© © One Central Park / PTW

Alors si l’idée de bénéficier du soleil australien à toute heure, tout en réduisant vos factures d’eau et d’électricité, vous prend, dépêchez-vous car presque tous les appartements sont déjà occupés. Comptez  tout de même 2 millions d’euros pour un penthouse ou 400.000 euros pour un deux pièces de 35 m²…
One Central Park Sydney par Jean Nouvel et PWT

Commentaires

One Central Park Sydney par Jean Nouvel et PWT

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX