En direct

Neuf logements sociaux à Paris (XIIe), par Fres Architectes
Haussmannien - © © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Diaporama

Neuf logements sociaux à Paris (XIIe), par Fres Architectes

le 16/08/2017  |  ArchitectureParis

1/5

Haussmannien

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

A Paris (XIIe), au 64 de l’avenue du docteur Arnold-Netter, un immeuble de six étages attend sagement ses premiers habitants pour la rentrée 2017. L’agence Fres Architectes devrait remettre les clefs au bailleur social Elogie-Siemp fin août, ultime étape d’une procédure adaptée initiée en 2013. L’édifice dépoussière l’image de l’immeuble parisien. « Notre architecture se réfère à celle d’Haussmann, explique l’architecte Laurent Gravier, notamment par l’insertion urbaine (en continuité du front bâti), le dessin de la façade (avec fenêtres verticales et balcon filant) et la typologie des logements (traversant avec séjour sur rue et chambres sur cour). Mais elle diffère par le choix du matériau de construction - le béton et non la pierre - et sa couleur - un gris soutenu plutôt qu’un beige. » Et le rythme décalé des ouvertures rend la composition plus dynamique.

2/5

Appartements

© © Fres Architectes

Avant d’être préempté par la Ville de Paris, le terrain de 214 m² comportait un « modeste hôtel particulier ». Il accueille aujourd’hui un local d’activité et neuf logements sociaux (3 T1, 4 T3 et 2 T4), sur une surface de plancher de 570 m². Le marronnier du jardinet, qui a été préservé, agrémente la vue depuis le hall d’entrée jusque dans la cage d’escalier. Escalier et ascenseur desservent deux appartements par palier du 1er au 3e étage, puis un seul appartement par palier du 4e au 6e. Les logements, orientés est-ouest, sont organisés autour d’une zone technique comprenant la cuisine ouverte, la salle de bains et les sanitaires. « On a l’impression que l’espace se contracte et se dilate lorsqu’on tourne autour », décrit l’architecte Laurent Gravier, qui imagine bien des enfants faire la course dans l’appartement, comme lui lorsqu’il était petit à Paris. Si besoin, des portes coulissantes freinent les ardeurs et séparent les zones jour et nuit.

3/5

Préfabrication

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

N’en déplaisent à certains voisins qui trouvent cela « très vilain », les deux façades porteuses ont été réalisées en béton préfabriqué par l’entreprise belge Decomo. « Nous avons substitué le béton préfabriqué à la pierre de taille qu’employait Haussmann, décrit l’architecte Laurent Gravier, mais dans un même souci de pérennité du matériau que lui. » Chaque fenêtre est encadrée par quatre blocs massifs (environ 40 cm d’épaisseur), dont l’un est coupé en biais pour capter plus de lumière et créer des jeux d’ombres sur la façade. Enfin, quand le ciel de Paris n’est pas tout gris, comme en ce 11 août 2017…

4/5

Fenêtre

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

« Pour la première fois en quinze ans, notre travail d’architecte ne s’est pas arrêté au seuil de l’appartement, apprécie Laurent Gravier. Nous avons pu mener notre réflexion sur le logement jusque dans les détails de menuiserie. » Pièce maîtresse de l’intérieur signé Fres Architectes: la fenêtre (ici en bois de mélèze), comme dans leur opération de 23 logements sociaux à Béthune (Pas-de-Calais), nominée au Prix d’architecture de la Première œuvre 2012. « Lorsqu’on pose des fenêtres aux dimensions généreuses, il n’est pas forcément nécessaire de créer un espace extérieur privatif, estime Laurent Gravier. On vit différemment la relation à la rue/cour. » De discrets garde-corps en verre laissent filer la vue dehors.

5/5

Famille

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

La façade sur cour adopte le même langage architectural que celle sur rue. Toutefois, les fenêtres et les blocs préfabriqués s’élargissent. Les parois élevées contre les immeubles mitoyens sont constituées de pré-murs traditionnels, peints dans la même tonalité de gris que le béton. L’escalier commun profite de la lumière naturelle comme dans la plupart des immeubles haussmanniens. Pour Fres Architectes : « Ce bâtiment marque à la fois son appartenance à la famille haussmannienne, tout en s’affirmant d’une autre époque. »
Neuf logements sociaux à Paris (XIIe), par Fres Architectes

Commentaires

Neuf logements sociaux à Paris (XIIe), par Fres Architectes

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX