En direct

Musée de la Mer à Sète (Hérault), par C+D Architecture
De l’Ifremer au musée de la Mer - © © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Diaporama

Musée de la Mer à Sète (Hérault), par C+D Architecture

le 24/07/2014  |  ArchitectureHérault

1/10

De l’Ifremer au musée de la Mer

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Inauguré le 15 mai 2014 par la Ville de Sète (Hérault), le musée de la Mer a pris place rue Jean-Vilar dans les anciens locaux de l’Institut français de recherches pour l’exploitation de la mer (Ifremer), qui a quitté les lieux au tournant de l’an 2000 pour s’implanter à proximité de l’étang de Thau. La reconversion de ce bâtiment d’une surface de 1053 m² a été menée par l’agence nîmoise C+D Architecture avec le bureau d’études tous corps d’état Grontmij. Le coût, muséographie comprise, s’élève à 1,85 million d’euros HT.

2/10

Architecture moderne

© © C+D Architecture / Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Construit en front de mer dans les années 1970 et laissé à l’abandon pendant une décennie, l’édifice a dû être débarrassé d’une extension disgracieuse et nettoyé de fond en comble, avant d’être remodelé et isolé thermiquement par l’extérieur. « Il fallait révéler le site et donner une homogénéité au bâtiment », résume Laurent Duport, architecte associé à Nicolas Crégut. Avec son toit-terrasse, ses fenêtres en bandeau et ses pilotis, ce volume parallélépipédique blanc évoque l’architecture moderne de Le Corbusier. A l’intérieur, le niveau haut est occupé par le musée de la Mer et le niveau bas héberge les services communication, culture et animation de la municipalité de Sète.

3/10

Collection

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le musée de la Mer expose notamment la collection de maquettes de bateaux léguée à la ville par André Aversa, charpentier de marine. C+D Architecture a dessiné les tables vitrines sur lesquelles sont présentés différents types de navires : barques catalanes, barquettes marseillaises, bateau-bœuf, chalutier thonier ou encore mourre de pouar, un voilier de pêche traditionnel à fond plat utilisé en Méditerranée entre l’Hérault et le Var, sans oublier le navire-école Gabès qui accueillait les jeunes mousses au début du XXe siècle dans le port de Sète. Des films, vidéos et court-métrages sont également diffusés dans une salle multimédia attenante à cet espace d’exposition.

4/10

Squelette

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Grâce au miroir sur lequel il repose, ce squelette de barque catalane peut être examiné sous tous les angles sans avoir à courber le dos ou fléchir les genoux.

5/10

Frise

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Une longue frise chronologique du chantier naval sétois court côté fenêtre, laissant le visiteur avoir « les yeux au ciel et les pieds dans l’eau », décrit l’architecte Laurent Duport.

6/10

De Cette à Sète

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

En 1928, Cette, que l’on pouvait écrire indifféremment Sette, Septe, Cète, ou Cept sous l’Ancien Régime, devient officiellement Sète par arrêté ministériel. Le musée de la Mer raconte, illustrations à l’appui, l’histoire sociale et économique de ce port du XVIIIe siècle à nos jours.

7/10

Escalier

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

La cage d’escalier a été reconfigurée pour répondre aux normes d’accessibilité et de sécurité actuelles. Elle est éclairée naturellement par de grandes baies vitrées équipées de brise-soleil horizontaux qui filtrent aussi la vue sur mer.

8/10

Costumes

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le musée de la Mer consacre deux salles d’exposition aux joutes nautiques, « le sport numéro un dans la région », précise Germinal Rausa, speaker officiel du tournoi de la Saint-Louis qui met la ville de Sète en effervescence à chaque mois d’août depuis 1743. Parmi les objets présentés : une collection de costumes d’époques différentes, du XVIIe siècle à nos jours, des pavois de combats et d’ornements en bois, des lances, des trophées et des instruments de musique qui rythment les joutes nautiques.

9/10

Joutes nautiques

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Lors des joutes nautiques, deux navires propulsés par des équipes de rameurs se font face sur le canal de Sète. Les combattants armés de leurs lances et de leurs boucliers en bois s’affrontent depuis le sommet d’une plateforme située à l’arrière de l’embarcation. Le but du jeu est de faire tomber l’adversaire dans l’eau.

10/10

Cimetière marin

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Les fenêtres du musée de la Mer cadrent différentes vues sur la Méditerranée, le théâtre de la Mer, le mont Saint-Clair et le cimetière marin de Sète.
Musée de la Mer à Sète (Hérault), par C+D Architecture

Commentaires

Musée de la Mer à Sète (Hérault), par C+D Architecture

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX