En direct

Les Travaux Publics en Nord-Pas de Calais
Le réseau routier en Nord-Pas de Calais et les travaux envisagés - © © CCI Région Nord de France

Diaporama

Les Travaux Publics en Nord-Pas de Calais

le 29/06/2015  | 

1/5

Le réseau routier en Nord-Pas de Calais et les travaux envisagés

© © CCI Région Nord de France

Le Nord-Pas de Calais compte un peu plus de 31 400 km de voies, soit 3% du réseau routier national pour une région représentant 6,4% de la population française. Particularité : la densité de ce réseau : plus de 2,5 km de routes par km². C’est plus que la moyenne nationale de 1,6 km par km2. Le réseau autoroutier représente 627 km soit 5,5 % du réseau national. Sur le réseau routier national géré par la Direction interdépartementale des routes (DIR), ce sont près de 600 ponts qui sont dénombrés en Nord-Pas de Calais. 97% d’entre eux nécessiteraient des travaux d’entretien ou de réparation. Il s’agit essentiellement de besoins de travaux d’entretien courant (près de 87% des ouvrages). Le réseau de routes nationales de la région, très fréquenté, montre des signes importants d’usure. Selon les données pour l’année 2013 communiquées par la DIR, 22% de la longueur cumulée des routes nationales (3% du réseau) nécessite des travaux de réparation. Les routes nationales 2x2 voies sont particulièrement touchées (25%). Les ouvrages d’art sont également concernés. Ainsi, 10% du parc d’ouvrages d’art routiers nécessiteraient des travaux de réparation en 2013. D’autre part, les besoins d’entretien sont conséquents (87% du parc est concerné).

2/5

Le réseau ferroviaire en Nord-Pas de Calais et les travaux envisagés

© © SNCF Réseau

Le réseau ferroviaire de la région Nord-Pas de Calais cumule 1 446 km de lignes exploitées en 2013, soit l’équivalent de 5,5% de l’ensemble du réseau national (la France compte 29 588 km linéaires de lignes exploitées). Près des 3/4 de ces lignes sont électrifiées. L’inventaire des tunnels ferroviaires français a permis de recenser 52 tunnels en Nord-Pas de Calais, dont 15 abandonnés. L’inventaire des ponts et viaducs a commencé en 2014 et les données ne sont pas encore disponibles. Certaines lignes stratégiques sont en phase de saturation. Les équipements sont très sollicités et s’usent rapidement. Les retards enregistrés trouvent de multiples origines. Si l’aléa climatique en constitue la principale d’entre elles, des problèmes de vandalisme (notamment des vols de câbles) perturbent le trafic dans 1/4 des cas. SNCF Réseau a lancé un plan d’investissement de modernisation du réseau ferroviaire pour les prochaines années, ce qui laisse augurer un socle d’activité pour les entreprises de TP Ferroviaires.

3/5

Le réseau fluvial en Nord-Pas de Calais et les travaux envisagés

© © CCI Région Nord de France

La région Nord-Pas-de-Calais compte sur son territoire 521 km de voies navigables ouvertes au commerce en 2013, soit l’équivalent d’un peu plus de 6% du réseau national géré par VNF. La densité du réseau s’élève à 42 mètres de voies par km2 pour seulement un peu plus de 13 mètres pour la moyenne nationale. 87% du réseau sont ouverts à la navigation de bateaux de petits ou grands gabarits (dont 45% pour les grands gabarits et 42% pour les petits gabarits).

4/5

Le réseau d'eau potable en Nord-Pas de Calais et les travaux envisagés

© © FRTP Nord

33 500 km de réseau distribuent annuellement près de 50 m3 d’eau par habitant. 355 stations de traitement des eaux usées sont recensées en 2012 en région Nord-Pas de Calais (soit l’équivalent de 1,7% du parc national) pour quelques 4 millions d’habitants. Soit 1 station d’épuration pour plus de 11 400 habitants. Le problème, c’est que 209 de ces stations ont plus de 30 ans. Ce qui entraine  22% de pertes d’eau potable. En 2013, près de 6 m3 par kilomètre et par jour ne parviennent pas chez le consommateur. Le taux de renouvellement du réseau est faible, moins de 0,5% par an, alors qu’une partie importante du linéaire est constituée de matériaux fragiles posés avant 1970.

5/5

Le réseau électrique en Nord-Pas de Calais et les travaux envisagés

© © RTE

Le parc d’infrastructures énergétiques de la région Nord-Pas-de-Calais se compose de quelques 12.200 unités de production d’énergie électrique (2014). La région compte un peu plus de 4 km de lignes électriques basse et haute tension par km2 en 2013 (soit près de 50 100 km), une densité supérieure à la moyenne nationale. Le réseau se compose majoritairement de lignes transportant du courant basse tension (l’équivalent de 55,4% de la longueur totale de lignes HT et BT). Par ailleurs le taux d’enfouissement des lignes (en termes de longueur) s’élève à 50% en 2013, une proportion de 11 points supérieure à la moyenne nationale. 86% de l’énergie électrique produite est d’origine nucléaire. Dans ce domaine, plus des deux tiers des 6 réacteurs nucléaires en service ont plus de 30 ans, une proportion supérieure à la moyenne nationale. Concernant le réseau de transport et de distribution d’électricité, les investissements sur le réseau de transport géré par RTE ont diminué en 2014, cependant des investissements en nette hausse sont envisagés pour 2015 et les années suivantes. Ces investissements sont destinés à accompagner les évolutions du système électrique et des territoires : sûreté du système électrique, accueil de nouveaux moyens de production telles que les énergies renouvelables... Dans le cadre de la transition énergétique, RTE prévoit d’investir 340 millions d’euros en région Nord-Pas de Calais entre 2015 et 2020, avec pour objectif de tripler la production d’énergie renouvelable. Les installations photovoltaïques comptabilisent à ce jour 12.190 unités.
Les Travaux Publics en Nord-Pas de Calais

Commentaires

Les Travaux Publics en Nord-Pas de Calais

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX