En direct

Les jeunes salariés du BTP fiers de leur métier
Des jeunes engagés et motivés… - ©

Diaporama

Les jeunes salariés du BTP fiers de leur métier

le 18/10/2010  | 

1/6

GRAPHIQUE - MON5577p11a.jpg

©

Loin des idées reçues, les jeunes interrogés dans le cadre du sondage ne sont pas entrés dans le secteur du BTP par hasard mais par choix ! Chez les apprentis, cette tendance est encore plus forte : 80 % d’entre eux sont dans le BTP par vocation. Une orientation professionnelle due pour partie à leur vécu : près de 42 % d’entre eux ont, soit des parents qui travaillent dans le secteur, soit sont entrés dans le secteur après en avoir entendu parler par un membre de leur famille ou un ami.

2/6

GRAPHIQUE - MON5577p11b.jpg

©

Si les jeunes sont fiers, c’est avant tout parce qu’ils apprennent un « vrai métier », qui demande « du courage ». Mais pas seulement. Ils ont également le sentiment d’appartenir à un secteur qui bouge ! Nouveaux matériaux, innovations techniques, qualifications accrues… sont autant d’éléments cités par les jeunes pour parler des évolutions de leur secteur d’activité. Ils sont ainsi 93 % à souligner que les techniques évoluent et 85 % à penser que travailler dans le secteur nécessite des qualifications. Huit jeunes sur dix estiment également que l’innovation est un facteur d’emploi et de création d’entreprise.

3/6

GRAPHIQUE - MON5577p11c.jpg

©

Sur huit propositions avancées pour expliquer la mauvaise image du BTP, 27 % citent prioritairement la pénibilité. Lorsqu’on leur demande les facettes les plus difficiles de leur métier, les jeunes répondent à 37 % « le froid, les conditions climatiques », à 20 % « les efforts physiques », à 10 % « la pression de mes supérieurs ». Des difficultés plus ou moins ressenties selon les secteurs d’activités. Pour les charpentiers, le froid arrive en tête, cité à 50 % par exemple.

4/6

GRAPHIQUE - MON5577p12a.jpg

©

Les jeunes salariés du BTP sont-ils plus casaniers que les autres ? Sans doute pas. Le jeune âge des répondants (16-21 ans) fournit une première explication au fait que les trois quarts d’entre eux n’ont toujours pas quitté le nid ! Ce n’est certainement pas la seule. Si 67 % des sondés souhaitent acheter un logement à court ou à moyen terme, ils savent qu’ils auront des difficultés à le faire compte tenu de leurs revenus et des aides perçues. Ainsi, 37 % des jeunes disent gagner entre 800 et 1 300 euros nets mensuels et 70 % déclarent ne percevoir aucune aide.

5/6

GRAPHIQUE - MON5577p12c.jpg

©

Très majoritairement, les jeunes salariés du BTP disent que leur état de santé est bon (88 %). En revanche, ils évoquent une « fatigue le soir » (62 %), un « mal au dos » (35 %), ainsi que « des coupures ou blessures » (30 %). Côté addictions, un jeune sur deux déclare fumer (la fréquence allant de rarement à très souvent) et un jeune sur dix dit consommer souvent, voire très souvent, de l’alcool. La question ne précise pas si la consommation a lieu le week-end ou au cours de la semaine. Bonne nouvelle ou sous déclaration ? Seuls 3 % des jeunes avouent fumer du cannabis.

6/6

GRAPHIQUE - MON5577p12b.jpg

©

Écouter de la musique, la radio et sortir entre amis arrivent dans le trio de tête des activités de loisirs pratiquées par les jeunes salariés du BTP. Comme tous les autres jeunes de cette classe d’âge, ils se montrent aussi friands d’Internet et de télévision. En revanche, les activités culturelles comme le théâtre ou les musées ne font pas partie de leurs habitudes (respectivement, 70 % et 53 % n’y vont jamais !). De même, rares sont les jeunes à militer au sein d’une association, d’un syndicat ou à participer à la vie politique locale.
Les jeunes salariés du BTP fiers de leur métier

Commentaires

Les jeunes salariés du BTP fiers de leur métier

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX