En direct

Les futures stations de la première ligne du téléphérique urbain de Saint-Denis de la Réunion
La station Chaudron - avenue Leconte Delisle, au coeur du MAIL - © © Groupement FILAO

Diaporama

Les futures stations de la première ligne du téléphérique urbain de Saint-Denis de la Réunion

le 04/12/2017  | 

1/7

La station Chaudron - avenue Leconte Delisle, au coeur du MAIL

© © Groupement FILAO

La station sera un important pôle comprenant 11 lignes de bus, qui permettra des échanges rapides avec le futur TCSP Est (liaison mail du Chaudron à Quartier Français à Sainte-Suzanne). L’arrivée du téléphérique pourra renforcer ce quartier où l’on trouve déjà une grande surface commerciale, des services publics, des équipements médicaux et des petits commerces. Différents projets sont également à l’étude : la construction d’une médiathèque, d’un gymnase, l’agrandissement du pôle d’échanges de bus.

2/7

La station Campus - sur un îlot bordé par le boulevard Sud et la rue Wagner

© © Groupement FILAO

La station permettra de désenclaver le secteur tout en préservant le caractère boisé du site. L’articulation est confortable pour les liaisons douces depuis le Chaudron, vers les deux parties du boulevard Sud : CROUS, Université, Hôtel de Région. Elle sera surtout en lien direct avec le projet porté par la Région, le RRTG, qui traversera Saint-Denis via le boulevard Sud.

3/7

La station Moufia – Bibliothèque - allée du Bosquet

© © Groupement FILAO

Située en partie basse du parc paysager de Moufia, cette station prendra place dans un endroit très fréquenté. Autour de La Poste, ont été réalisés récemment une bibliothèque, une station-service et un centre médical. Un centre commercial et un espace jeunesse sont également prévus.

4/7

La station Bancoul - sur un ilôt délimité par les chemins Bancoul et Ylang-Ylang

© © Groupement FILAO

La station s’implantera sur un espace en pleine mutation qui offrira une nouvelle centralité à l'interface entre les quartiers de Moufia et de Bois-de-Nèfles. Ce coeur de vie sera constitué d'une « place des activités » où marchés forains et festivités pourront s'organiser, à proximité de petits commerces et services de proximité, du collège et du lycée.

5/7

La station Bois-de-Nèfles - Chemin des Vétivers

© © Groupement FILAO

La ligne aura pour terminus la centralité constituée autour de la mairie annexe de Bois-de-Nèfles. Les services publics, les commerces, les installations sportives et un futur pôle-relais destiné au transport en commun de proximité, permettront le rayonnement de cette station sur tous les Hauts de ce territoire. L’aménagement de la ZAC Pente z’ananas, à proximité, et le développement d’une zone de loisirs à Piton Bois-de-Nèfles augmentera l'attractivité du bourg.

6/7

Espaces optimisés

© © Groupement FILAO

L'optimisation des espaces voyageurs des stations s'est appuyée sur une étude de la fréquentation de chaque tronçon en heure de pointe. Suite à cette étude, les cinq stations sont envisagées de petite taille afin d'assurer leur meilleure intégration dans l'environnement et limiter le coût de construction. Elles seront conçues de sorte à bénéficier pleinement d'une ventilation naturelle. Ce dimensionnement couplé à une vitesse de ligne maîtrisée, à seulement 4,5 m/s, sera source de confort et de performance. La vitesse de ligne retenue, très faible, respecte les performances requises de temps de trajet, soit moins de 15 minutes pour effectuer l'ensemble de la ligne, et facilite les embarquements et débarquements des voyageurs, dont les PMR, et avec des vélos par exemple. Les nuisances sonores en ressortent aussi diminuées.

7/7

Les cabines

© © Groupement FILAO

Des véhicules de 10 places assises seront installés, de type Diamond, modèle qui a fait ses preuves en application urbaine. Ce type de cabines a été choisi afin d'optimiser le confort des passagers pour les moments de faible affluence, sans affecter la capacité pour les moments clés de la journée. Elles sont suffisamment profondes pour loger un vélo. Chaque station détiendra une zone "cabine porte ouverte" qui permettra de gérer l'embarquement et le débarquement des voyageurs. Les cabines défileront de façon constante et s'ouvriront automatiquement une fois dans cette zone, à une vitesse extrême lente pour assurer la sécurité et le confort de tous les publics qui utiliseront ce mode de transport. Par ailleurs, des cabines en défilement constant permettent un apprentissage intuitif du fonctionnement du transport par câbles, par l'observation du passage des véhicules.
Les futures stations de la première ligne du téléphérique urbain de Saint-Denis de la Réunion

Commentaires

Les futures stations de la première ligne du téléphérique urbain de Saint-Denis de la Réunion

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX