En direct

Les ennemis du bois (2/3) : A la découverte des insectes à larves xylophages
Les insectes xylophages se logent dans le bois d'aubier. - © Dyrup

Diaporama

Les ennemis du bois (2/3) : A la découverte des insectes à larves xylophages

JD |  le 08/03/2012  |  Technique

1/11

Les insectes xylophages se logent dans le bois d'aubier.

© Dyrup

Les insectes à larves xylophages se logent dans la partie « aubier » de l'arbre. La sève monte et descend dans des vaisseaux situés dans le bois d'aubier. C'est la partie vivante du bois de l'arbre où circulent les matières nutritive, et donc les insectes. Alors que le bois de c?ur (duramen), composé de cellules mortes ,forme la masse principale du tronc. Il ne sera pas attaqué par les insectes à larves xylophages, à l'inverse des termites.

2/11

Le capricorne des maisons

© Dyrup

En France, le capricorne des maisons est, comme son nom l'indique, très répandu. Reconnaissance : mâle de 8 à 15 mm, femelle de 10 à 25 mm de longueur. Corps aplati, noir, partiellement brun foncé. Petites taches gris blanc de poils très fins.

3/11

Le capricorne des maisons

© Dyrup

La larve possède 2 fortes mandibules qui sont utilisées pour creuser les galeries. Ces mandibules très résistantes sont susceptibles d'endommager différents matériaux même durs placés (zinc) au contact du bois lorsque la larve devenue adulte sort de sa galerie.

4/11

Les essences bois attaquées.

© Dyrup

L'aubier des résineux construits (douglas, épicéa, sapin, pin, mélèze, etc.). Orifices d'envol ovales de 6 x 10 mm environ. Il n'y a pas d'expulsion de sciure, l'attaque est souvent décelée très tard.

5/11

Le Capricorne du chêne (L'hesperophanes cinereus)

© Dyrup

L'hésperophane est un cousin du Capricorne, mais sa larve se nourrit essentiellement de bois feuillus sec dont l'hygrométrie est inférieure à 20%, tels que le chêne, le peuplier, le hêtre, le noyer, le cerisier....Les attaques sont concentrées sur la partie aubieuse du bois, et le nombre de trous de sorties est généralement important.

6/11

La grosse vrillette (aussi appelée « l'horloge de la mort)

© Dyrup

La grosse vrillette mesure de 5 à 8 mm de longueur. L'insecte parfait est de couleur brun foncé et couvert de touffes de poils jaunes blanchâtres sur la tête.

7/11

La grosse vrillette

© Dyrup

La grosse vrillette ne s'attaque qu'aux bois subissant, ou ayant subi, l'attaque de champignons. La principale essence forestière attaquée est le bois de chêne ancien, mais aussi quelques autres feuillus (bouleau, aulne, orme) et parfois des résineux. Il faut minimum 22 % d'humidité dans le bois pour 22 à 25 °C. Peu de risques, donc dans les conditions habituelles de logement.

8/11

La petite vrillette

© Dyrup

De couleur brune allant parfois jusqu'au brun chocolat, le corps de l'adulte a une forme allongée variant de 2,5 à 5 mm. Généralement la femelle est plus grosse et de couleur plus claire que le mâle. Durée du développement de la larve : de 8 à 36 mois, voire jusqu'à dix ans si les conditions ne sont pas favorables.

9/11

La petite vrillette

© Dyrup

Essences consommées : Aubier des résineux, feuillus et Bois d'Acajou. D'une manière générale, seules les parties aubieuses sont attaquées. Ce ravageur du bois est (avec les termites) le plus important des parasites s'attaquant aux biens culturels (sculptures, tableaux, meubles), car ils contiennent de l'aubier.

10/11

Le lyctus

© Dyrup

Les Lyctus adultes ont une forme étroite et allongée. Leur longueur est de 2,5 à 6 min. Le Lyctus attaque uniquement l'aubier des feuillus, notamment celles à zone poreuse, jamais les essences résineuses. Les orifices sont parfaitement circulaires de 1 à 2 mm de diamètre. Les insectes adultes sont susceptibles de traverser toute épaisseur de bois ou autres matériaux, revêtements plastiques, linoléum, etc., pour regagner l'air libre.

11/11

Le syrex

© Dyrup

Taille : 15 à 50 mm. Très variable en fonction de l'humidité du bois durant le cycle larvaire. La ponte s'effectue dans les bois dépérissants ou fraîchement abattus et s'achève le cas échéant dans les bois d'oeuvre. Le syrex agit uniquement dans les résineux.
Les ennemis du bois (2/3) : A la découverte des insectes à larves xylophages

Commentaires

Les ennemis du bois (2/3) : A la découverte des insectes à larves xylophages

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX