Les atouts des outils connectés
Bosch-GTC400C - © Bosch professionnal
Diaporama

Les atouts des outils connectés

Maya Pic |  le 23/01/2020  |  Objet connectéArtisan outillageOutillageOutillage portatif France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Objet connecté
Artisan outillage
Outillage
Outillage portatif
France
100 % gros œuvre
100 % second œuvre
100 % eau et énergie
Valider

La connectivité révolutionne le secteur du bâtiment et ce, dès le chantier. En plein essor depuis ses débuts en 2015, l’outillage connecté s'immisce dans le quotidien des artisans, facilitant les conditions de travail et améliorant la productivité.

1/5

Bosch-GTC400C

© Bosch professionnal

2/5

GLI 18V-1200 C Professional, de Bosch

© Bosch

La lumière au bout des doigts
Ce projecteur 12 leds (1 200 lumen) sans fil est pilotable via une appli. Une simple pression du doigt suffit pour allumer, éteindre, moduler l’intensité lumineuse, vérifier la batterie, activer la minuterie. Avec sa grande autonomie (80 min/Ah en luminosité maximale), il fonctionne une journée de travail avec une batterie de 6 Ah. Cadre robuste à 5 angles de réglage pouvant être vissé sur trépied. Certifié IP 64.

3/5

Deos Delta, de Mirka

© Mirka

Le ponçage en toute intelligence
Ultralégère (moins de 1 kg), à profil abaissé (moins de 10 cm de hauteur) et plus efficace grâce à son excentricité de 3 mm (50 % de matière enlevée en plus), cette ponceuse se distingue aussi par son capteur de vibrations et sa connectivité Bluetooth. Sur smartphone, l’utilisateur peut communiquer avec l’appli myMirka, notamment pour suivre son exposition aux vibrations sur les trente derniers jours. De plus, il est possible de vérifier la vitesse de rotation du plateau, d’enregistrer la garantie, de consulter les fiches techniques et de sécurité ou le manuel d’utilisation.

4/5

SDS-Max M18 FHM-121C, de Milwaukee

© Milwaukee

Le perfo-burinage en sécurité
Ce nouveau perforateur-burineur bénéficie du système Bluetooth One-Key pour la localisation, la gestion et la sécurisation de l’outil. Avec sa batterie de 12Ah, il est aussi performant qu’un appareil filaire de 1 400 W : puissance 11 joules Epta, vitesse à vide 380 tr/min, cadence 2 900 cps/min, capacité de perforation 150 mm (trépan) et 45 mm (burin). Faible taux de vibrations (9,4 et 7,8 m/s²) grâce à la technologie AVS, et sécurité renforcée avec la fonction Autostop.

5/5

CT Mini et Midi, de Festool

© Festool

L’aspiration à distance
Compacts, légers et dotés d’une commande tactile utilisable avec des gants, ces aspirateurs peuvent aussi être mis en marche et commandés à distance par Bluetooth. Une fonction particulièrement intéressante pour le travail en hauteur, sur un échafaudage par exemple. Selon la version, ils sont homologués classe de poussière L (peintures, vernis, plâtre) ou M (poussières de bois et minérales).

Productivité

À l’origine servant surtout à paramétrer, à géolocaliser les machines et à recevoir des alertes de fonctionnement, la connectivité des outils s’élargit et les fonctionnalités s’enrichissent : vérification des performances, enregistrement des données, calculs et mesures automatiques, archivage… Elle aide les artisans à gagner en efficacité, et c’est particulièrement notable avec les appareils de mesure. Plus besoin de papier, donc un gain de temps précieux sur chaque intervention.

Performance et santé

Les robots, les exosquelettes, les gants connectés permettent de démultiplier la force des hommes et de faciliter les travaux difficiles, le transport de charges ou les mouvements répétitifs. Certains outils intègrent des capteurs de vibration (comme les ponceuses Mirka). Les artisans peuvent désormais évaluer leur exposition et suivre leur historique. Une fonctionnalité qui, étendue à d’autres outils ou d’autres risques, pourrait alimenter un compte pénibilité personnalisé.

En amont du chantier

Les logiciels et scanners 3D, voire les drones, peuvent récolter en quelques clics des nuages de points et générer des plans 2D et maquettes 3D. De quoi grandement faciliter la préparation du chantier, éviter les longs relevés manuels voire les erreurs. C'est également un vrai avantage pour le client, qui peut visualiser l'état final du chantier et opérer des choix plus facilement avec l'artisan avant le début des travaux.  

Des applis pour tous

Les grandes marques d’outillage (Bosch, DeWalt, Festool, Hilti, Milwaukee, etc.) disposent chacune de leur application dédiée, qui donnent accès à divers services. Sur le chantier, les artisans peuvent mémoriser les réglages de leurs outils, vérifier l’état des batteries, accéder aux documents techniques, localiser les distributeurs, commander des accessoires, contacter le SAV…

Sécurité

Les artisans prennent conscience que la connectivité peut également prévenir et réduire les risques sur les chantiers. Selon une enquête réalisée en avril 2019 par la Capeb, la CNATP, Iris-ST et l’OPPBTP, 78 % des artisans souhaiteraient des EPI ou des outils connectés pour favoriser les bonnes postures, 72 % pour lancer une alerte en cas de chute ou de malaise, 49 % pour éviter les dangers ou les risques de collision.

 

Commentaires

Les atouts des outils connectés

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur