En direct

Le Tunnel du Mont-Blanc n’est plus un nom à particules
Filtration - © © ATMB

Diaporama

Le Tunnel du Mont-Blanc n’est plus un nom à particules

le 19/01/2011  | 

1/3

Filtration

© © ATMB

L'air passe ensuite à travers deux niveaux de filtration. Chaque bloc de filtration pèse environ 60 tonnes et est ancré dans la roche.

2/3

Précipitation

© © ATMB

Lorsque l'air passe au travers de ces filtres, les particules sont électrisées par une tension de 12 000 volts. Elles se collent alors sur des plaques chargées à 6 000 volts, du fait du différentiel de tension.

3/3

Lavage

© © ATMB

Les plaques sont lavées automatiquement et régulièrement à l'eau chaude. Ces eaux de lavage sont ensuite filtrées et nettoyées dans un bassin de traitement. Puis elles rejoignent le système d'épuration des eaux du tunnel.
Le Tunnel du Mont-Blanc n’est plus un nom à particules

Commentaires

Le Tunnel du Mont-Blanc n’est plus un nom à particules

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX