En direct

Le pavillon coréen flotte sur Paris
Pavillon - © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Diaporama

Le pavillon coréen flotte sur Paris

MILENA CHESSA |  le 13/12/2018  |  ParisEiffageLogement étudiant

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Paris
Eiffage
Logement étudiant
Valider

La Cité internationale universitaire de Paris inaugure, ce 14 décembre, la Maison de la Corée et ses 250 chambres d’étudiants.

1/10

Pavillon

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le mot Corée est écrit en deux langues au sommet du nouveau pavillon de la Cité internationale de Paris.

2/10

Parc

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

L’édifice de sept étages aux façades immaculées en béton préfabriqué est implanté à la lisière du parc de 34 hectares.

3/10

Entrée

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

L’entrée est flanquée d’une salle polyvalente et d’un restaurant coréen.

4/10

Brises vues

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Des lames horizontales en aluminium protègent des regards indiscrets les balcons des chambres situées à l’angle nord-est.

5/10

Plan d’étage courant

© Canale 3 / GA.A Architects

Les chambres longent les façades ouest et nord-est. La façade sud est occupée par les cuisines communes qui forment un tampon acoustique vis-à-vis du boulevard périphérique.

6/10

Tricolore

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Les couleurs bleu, blanc et rouge sur les paliers évoquent à la fois le drapeau coréen et français.

7/10

Chambre

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Les chambres logées à l’angle nord-est s’élargissent en éventail côté couloir, mais rétrécissent côté fenêtre.

8/10

Cuisine

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

L’une des trois cuisines communes en double hauteur, avec vue sur le stade de foot du campus et le boulevard périphérique parisien.

9/10

Terrasse

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Les étudiants bénéficient d’une terrasse en surplomb sur le parc.

10/10

Patio

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Un patio éclaire des salles d’étude et d’exposition aménagées en sous-sol.

Livrée en juillet 2018, la Maison de la Corée doit être inaugurée le 14 décembre 2018 à la Cité internationale universitaire de Paris (Ciup), située dans le XIVe arrondissement. C’est un événement sur le campus puisqu’aucun pays n’avait construit de pavillon pour ses étudiants depuis 1969. Son architecture est cosignée par une équipe franco-coréenne composée des agences Canale 3 (Paris) et GA.A Architects (Séoul).

« Travailler en binôme binational a été un vrai cadeau, souligne l’architecte Pierre Boudon. Notre langage commun a été le béton, car nous ne voulions surtout pas faire de pittoresque coréen. »

 

Favoriser les échanges

 

L’édifice de 7858 m² prend place au sud-est de la Ciup, entre le bruyant boulevard périphérique et le silencieux parc arboré de 34 hectares. Sa structure repose sur des boîtes à ressorts afin d’éviter la transmission des vibrations du RER B, qui passe juste en dessous.

Le rez-de-chaussée accueille un restaurant coréen et une salle polyvalente de 200 places de part et d’autre du hall d’entrée qui, lui, peut servir de salle d’exposition temporaire. Une terrasse végétalisée a été aménagée au-dessus de la salle polyvalente. Elle est agrémentée d’un auvent en béton et d’une assise en bois qui font référence au « pavillon du lettré » dans la tradition coréenne. Les étudiants peuvent s’y réunir et discuter en plein-air. Des salles d’étude, un foyer et une salle de fitness, implantés en sous-sol, complètent le programme.

Les sept étages du bâtiment sont occupés par les 250 chambres. Celles situées face au parc bénéficient de balcons protégés des vues indiscrètes par des lames horizontales en aluminium qui suivent la courbe sinueuse de la façade. Tandis que celles logées perpendiculairement au périphérique n’ont ni espace privatif extérieur, ni relief en façade.

Les cuisines communes font office de tampon acoustique vis-à-vis du boulevard. Elles sont construites sur deux niveaux pour favoriser les échanges nationaux et internationaux au sein de la maison. Depuis sa création en 1925, la Cité internationale universitaire de Paris prône les valeurs de ses fondateurs André Honnorat, Emile Deutsch de la Meurthe et Paul Appell : tolérance, respect de l’autre, solidarité et paix.

 

Les drapeaux coréen, français et européen réunis pour l’inauguration de la Maison de la Corée à la Cité internationale universitaire de Paris, le 14 décembre 2018. © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

 

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Association Maison de la Corée. AMO : SCET.
Maîtrise d’œuvre : Canale 3 Architecture & Environnement (mandataire), Moongyu Choi + GA.A Architects, Aum & Lee Architects Associates, architectes. BET : Artelia (fluides, structure et HQE), Alhyange (acoustique), Atelier Espace Libre (paysagiste), Bureau Michel Forgue (économiste).
Coût des travaux : 18,5 M€ HT.
Financements : ministère coréen de l’Education et Fondation coréenne chargée du logement étudiant.
Surfaces : 7858 m² (shon), 5462 m² (habitable).
Entreprise générale : Eiffage.

 

Commentaires

Le pavillon coréen flotte sur Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur