En direct

Le Paris des JO
Si Paris l'emporte, deux lieux de rassemblement du public seront créés dans la capitale : l'un au Trocadéro (ci-dessus), l'autre à la Villette. - © © PARIS 2024-AIR-IMAGES-POPULOUS-LUXIGON

Diaporama

Le Paris des JO

le 11/07/2017  | 

1/5

PHOTO - 8150_516700_k3_k1_1252435.jpg

© © PARIS 2024-AIR-IMAGES-POPULOUS-LUXIGON

2/5

PHOTO - 8150_516700_k10_k8_1252463.jpg

© © PARIS 2024

A cheval sur L'Ile-Saint-Denis, Saint-Denis et Saint-Ouen, il se développera sur 51 ha en bord de Seine dont un plan d'eau de 7 ha (formé par le grand bras du fleuve qui sera fermé à la circulation fluviale). Cette localisation optimisera aussi les déplacements des sportifs. Le Stade de France et le centre nautique, qui accueilleront 30 % des athlètes, seront accessibles en 4 mn (en bus) tandis que la gare Saint-Denis Pleyel (lignes 14, 15, 16, 17 du Grand Paris Express, ligne 13 du métro), distante de 800 m, permettra de rallier le cœur de Paris rapidement. Le restaurant principal se situera au centre du village, aménagé dans la grande nef de la Cité du cinéma.

3/5

PHOTO - 8150_516700_k15_k14_1252471.jpg

© PARIS 2024-AIR-IMAGES-POPULOUS-LUXIGON

Basé à Dugny (Seine-Saint-Denis), aux abords du parc Georges-Valbon (parc de La Courneuve), desservi par le tram 11 express (mis en service le 1er juillet 2017), le village des médias jouxterait le centre principal des médias (CPM) installé dans le parc des expositions de Paris-Le Bourget. « Une partie des journalistes et des équipes techniques travailleront en horaires décalés. Certains pourront se montrer intéressés par cette offre », explique Patricia Pelloux, responsable des sites et des infrastructures à Paris 2024. La conception du village des médias (4 000 lits) a été confiée à l'agence TVK, lauréate d'une consultation urbaine lancée par le conseil départemental de la Seine-Saint-Denis en 2014, avant même la candidature officielle de Paris à l'organisation des Jeux.

4/5

PHOTO - 8150_516700_k17_k16_1252473.jpg

© © PARIS 2024-POPULOUS-LUXIGON

Après avoir analysé plusieurs sites sur le territoire de Plaine Commune, le groupement d'intérêt public (GIP) Paris 2024 a finalement choisi d'implanter le centre aquatique, seul équipement sportif spécifiquement construit pour les Jeux, sur la Plaine Saulnier, à Saint-Denis. Propriété de la Ville de Paris, cette parcelle accueille plusieurs bâtiments d'un centre de recherche d'Engie (800 salariés). Elle présente un double avantage : sa localisation - face au Stade de France, mais de l'autre côté de l'A1 et proche du village des athlètes - et sa taille. Elle s'étend sur 12 ha, soit nettement plus que les 6,8 ha requis pour installer deux bassins de 50 m, un bassin de plongeon et 17 000 sièges en tribune. Dans sa version post-JO, une fois les équipements temporaires retirés - le bassin de plongeon et 14 500 places de spectateurs -, la piscine n'occuperait plus que 2,5 ha.

5/5

PHOTO - 8150_516700_k19_k18_1252474.jpg

© © PARIS 2024- JEAN-LOUIS BELLURGET-POPULOUS-LUXIGON

La candidature parisienne s'appuie essentiellement sur des sites sportifs existants ou temporaires. Si Paris l'emporte le 13 septembre, une dizaine d'équipements seront rénovés. En tête de liste, le Stade de France, qui devrait bénéficier d'un lifting de l'ordre de 70 M€. Au programme : la mise en accessibilité PMR, le remplacement des sièges, le réaménagement des espaces publics extérieurs ou encore l'amélioration de la performance énergétique. Autre complexe à réhabiliter : le parc de Marville, à cheval sur La Courneuve et Saint-Denis, géré par la Ville de Paris et le conseil départemental de la Seine-Saint-Denis. Il abrite une piscine qui accueillera les épreuves de water-polo tandis que les espaces extérieurs serviront de terrains d'entraînement au rugby à sept. Le chantier le plus emblématique concernera l'Ile-des-Vannes, sur la pointe de L'Ile-Saint-Denis, aux abords du village olympique. Inauguré en 1971, conçu par les architectes Pierre Chazanoff et Anatole Kopp, ce complexe sportif appartient à la Ville de Saint-Ouen. Il se compose de trois bâtiments dont la grande nef, inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.
Le Paris des JO

Commentaires

Le Paris des JO

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX