En direct

Le Musée Branly s'ouvre au public
- ©
Diaporama

Le Musée Branly s'ouvre au public

le 30/11/2007  |  Architecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Projets
Architecture
Valider

Branly, le temple des arts premiers

Le Musée du Quai Branly ouvre enfin ses portes. Voulu par Jacques Chirac et conçu par l’architecte Jean Nouvel, ce somptueux bâtiment réunit des collections jusqu'ici dispersées comprenant des chefs-d'oeuvre des arts premiers d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques.

Situé en bord de Seine à deux pas de la Tour Eiffel, ce musée unique en Europe s'installe dans un bâtiment sur pilotis au milieu d'un jardin vallonné. Le bâtiment de 220 mètres de long est suspendu à 10 mètres au-dessus du sol pour laisser filer un jardin sauvage de 1,8 hectare, libre d'accès et réalisé par le paysagiste-star Gilles Clément.

La singulière façade, visible depuis le quai Branly, surgit en surplomb du jardin comme un long vitrail à losanges peints, incrusté de boîtes colorées, suspendues dans le vide.

A l'intérieur, c'est le "monde noir" d'une grande nef de 5.000 m2, un espace ouvert pour exposer des oeuvres très fragiles qui doivent être impérativement protégées de la lumière.

C'est "un musée bâti autour d'une collection où tout est fait pour provoquer l'éclosion de l'émotion portée par l'objet premier", dit Jean Nouvel.

Le bâtiment-musée est accompagné de trois autres corps de bâtiments pour abriter l'administration, une salle d'actualité, une autre de consultation (200.000 ouvrages), un restaurant avec une immense terrasse panoramique, une librairie et des ateliers de restauration des oeuvres.

Chacun a sa particularité. L'un est habillé d'un mur végétal de 800 m2, où prolifèrent quelque 15.000 plantes sur un feutre polyamide accroché à la façade, selon un procédé inventé et mis en oeuvre par le botaniste Patrick Blanc.

Une autre façade est décorée par des artistes aborigènes contemporains qui ont également peint les plafonds, visibles de la rue en se réfléchissant sur les encadrements de fenêtres en inox poli, façon miroir. En tout 10.000 m2 sur 2,5 hectares, avec un théâtre modulable de 520 places habillé par des rideaux chatoyants d'Issey Miyake et prolongé en extérieur par un théâtre de verdure.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur