En direct

Le second tunnelier du Grand Paris Express s’appelle Malala
Descente de la roue de coupe du second tunnelier du GPE, sur l’ouvrage Rû de Nesle à Noisy-le-Grand (93). - © Groupement L15|T2C | DEMATHIEU BARD/ NGE/ PIZZAROTTI/ IMPLENIA/ ATLAS FONDATIONS

Diaporama

Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris (SGP), maître d’ouvrage du Grand Paris Express, officiellement nommé le 30 mai 2018.

Nathalie Moutarde, avec Florent Maillet |  le 26/06/2018  |  Travaux publicsInfrastructuresSociété du Grand ParisVie du BTPGrand Paris Express

1/5

Descente de la roue de coupe du second tunnelier du GPE, sur l’ouvrage Rû de Nesle à Noisy-le-Grand (93).

© Groupement L15|T2C | DEMATHIEU BARD/ NGE/ PIZZAROTTI/ IMPLENIA/ ATLAS FONDATIONS

Descente de la roue de coupe du second tunnelier du GPE, sur l’ouvrage Rû de Nesle à Noisy-le-Grand (93).

2/5

Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris (SGP), maître d’ouvrage du Grand Paris Express, officiellement nommé le 30 mai 2018.

© Florent Maillet / Le Moniteur

Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris (SGP), maître d’ouvrage du Grand Paris Express, officiellement nommé le 30 mai 2018.

3/5

Jean-François Scheidt, directeur projets majeurs chez Demathieu Bard, mandataire du groupement T2C (ex-Alliance), qui regroupe NGE, Pizzarotti, Implenia et Atlas Foundations.

© Florent Maillet / Le Moniteur

Jean-François Scheidt, directeur projets majeurs chez Demathieu Bard, mandataire du groupement T2C (ex-Alliance), qui regroupe NGE, Pizzarotti, Implenia et Atlas Foundations.

4/5

Cinq écoles élémentaires ont participé au concours

© Florent Maillet / Le Moniteur

Cinq écoles élémentaires ont participé au concours "Les classes du Grand Paris Express". Et devaient proposer un prénom en référence à une femme reconnue. Malala a été retenu pour baptiser le second tunnelier du GPE.

5/5

Vue du chantier du puits Rû de Nesle, à Noisy-Champs.

© Florent Maillet / Le Moniteur

Vue du chantier du puits Rû de Nesle, à Noisy-Champs.

Commentaires

Le second tunnelier du Grand Paris Express s’appelle Malala

Votre e-mail ne sera pas publié

jaka

04/07/2018 10h:18

IDEE : Les gares intra-muros ont vécues plus d’un siècle sans bouger : il serait temps de changer…. !!Sans coût, sans léser les parisiens, en apportant beaucoup aux Banlieues, du calme aux « ex-riverains », beaucoup d’argent pour la SNCF, un immense boulot pour de nombreuses entreprises, de travaux publics en particulier ; une embauche conséquente en IDF et +, Pour déplacer les Gares, et participer à la création du "GRAND PARIS"……« CREUSONS à l’aplomb des lignes ferrées, une prolongation de ligne de métro (existante ou nouvelle) Jusqu’à un emplacement en banlieue qui deviendrait (par exemple) « LA GARE DE LYON BIS » au Niveau -2 ; le niveau -1 étant dédié au terminus des RER ; le niveau de surface au terminus des TGV ; des niveaux au-dessus, voire en dessous, seront dédiés au parcage de véhicules » => Dans un second temps, récupérer une ENORME place ainsi libérée, (des terrains qui valent très chers : pour des construtions, des terrains de sport, des utilisations pour les communautés, etc.Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des avantages (+) des inconvénients (-) à cette idée.+ Aucun impact significatif pour les usagers, concernant les disponibilités, pendant les travaux + AUCUNE EXPULSION à prévoir + Création d’une grande quantité d’emplois divers, TP en particulier + Voici une opération qui ne peut pas, ne pas réjouir les « verts » entre autres ; que des +. + Pas de royalties pour le passage sous immeubles ; + moins de voitures se déplaçant vers Paris (- de pollution,- de trafic sur autoroutes,- de CO2, ..) + Le calme revient pour tous les riverains : moins de stress, moins d’énervement, moins de malades ! + Dés que la ligne de métro sera opérationnelle et compte tenu de la capacité de transport nettement supérieure, et cadences plus rapides que le RER, meilleures possibilités pour le transport voyageurs + Tous les travaux pourront être pratiquement réalisés durant le jour. + une démache qui s’inscrit tout à fait dans le cadre du « Grand Paris » + le déplacement obligatoire et consécutif des messageries, accès divers privés et publics, vers une grande banlieue (terrains moins chers) ; modernisation des installations souvent vétustes génératrices d’accidents. + Les horaires TGV et RER seront revus…à la baisse (que d’aiguillages en moins !) + Possibilités de réaffectation des terrains libérés en : espaces, verts, construits publics ou privés, de sports… + Les personnes « lançant » un tel projet, entreront dans l’histoire (avec un grand H). + L’opération a poursuivre sur TOUTES les EX-gares parisiennes, en bénéficiant de l’expérience acquise. + Une gare routière pourra être réalisée, ne serait-ce que sur les dernières emprises jouxtant la gare ‘BIS’ + Un terminus RATP ‘réfléchi’ servira de terminus incontestable, et trafic réduit. + Les gares Paris-intra seraient bien en : Musée, Expositions, galeries, etc… + Ce ne peut être qu’une opération tout BENEFICE. + Opération menant à un bénéfice important: sur les terrains, revente des installations,de rails, des caténaires, ….. + Ceci va « booster » la SNCF et le Pouvoir en place, aujourd’hui ou …demain ?!+ => Il y a encore beaucoup d’avantages….cherchez-les……… ! !Comme inconvénient, a priori ; je n’en vois aucun, sinon que :- des lobbies de RFF, SNCF et le STIF ; le GIU y seront sans doute opposés !? - Les commerces à proximité aussi (quoique ?), les Sociétés avec emprises SNCF - Et, peut-être aussi, ceux, qui auraient "déjà du y penser avant… !!"

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Hors-série Le Moniteur - Annuel Immobilier 2019

Hors-série Le Moniteur - Annuel Immobilier 2019

Presse - Vente au n°

Prix : 35.00 €

Voir

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur