En direct

Le Concours Lumières 2020 révèle l’héritage industriel
Premier prix - Site de Novaciéries, Saint-Chamond (Loire) - © SO Dupont Renoux
Diaporama

Le Concours Lumières 2020 révèle l’héritage industriel

Marie-Douce Albert |  le 08/09/2020  |  France LoirePuy-de-DômeConcepteurs lumièreSerce

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Loire
Puy-de-Dôme
Concepteurs lumière
Serce
Culture
Profession
Réalisations
Valider

Le jury de la 32e édition du prix organisé par le Serce et Signify a choisi de distinguer la mise en lumière d’un ancien site sidérurgique de la Loire, mais aussi l’éclairage d’un chevalement de mine de charbon d’Auvergne et d’un passage voûté sous voies ferrées de Lyon.

1/6

Premier prix - Site de Novaciéries, Saint-Chamond (Loire)

© SO Dupont Renoux

Mise en lumière : Les Eclaireurs, conception ; Cap Métropole, maîtrise d'ouvrage.

2/6

Premier prix

© DR

Le site de Novaciéries a fait l’objet d’une vaste reconversion urbaine permettant d’ouvrir ses 45 ha sur la ville de Saint-Chamond et d’y installer un parc et de nouvelles activités.

3/6

Deuxième prix - Chevalement, Youx (Puy-de-Dôme)

© Bader Gati

Mise en lumière : Sieg et Semelec 63, maîtrise d'ouvrage et conception

4/6

Deuxième prix

© Bader Gati

Le chevalement de Youx, d’abord construit en bois, a ensuite été doté de cette structure métallique en 1909. Il est resté en service jusqu’en 1954.

5/6

Troisième prix - Voûte Delandine, Lyon (Rhône)

© Michel Djaoui

Mise en lumière : Ville de Lyon, maîtrise d'ouvrage et conception.

6/6

Troisième prix

© Anaïs Blondel

La voûte de la rue Delandine permet de passer sous les voies de la gare de Perrache.

L’éclairage au service des bâtiments. Depuis sa création, le Concours lumières récompense les installations qui savent le mieux magnifier les architectures. Mais le palmarès 2020 souligne combien elles peuvent aussi participer à révéler des monuments méconnus, hérités de l’ère industrielle et souvent moins glorifiés que le patrimoine plus ancien.

A l’occasion de la 32e édition de ce prix organisé par le Serce, organisation professionnelle qui représente les entreprises de la transition énergétique et climatique, et par l’entreprise Signify, le jury qui s’est réuni le 3 septembre dernier (au sein duquel le Moniteur est représenté) a en effet décerné son premier prix, doté de 7 000 €, à la mise en lumière de l’ancien site sidérurgique Novaciéries de Saint-Chamond (Loire).

 

Premier prix


Cette réalisation conçue par l’agence Les Eclaireurs fait partie intégrante du projet urbain mené par les Ateliers Ville & Paysage pour réaménager un secteur de 45 ha dans cette commune de la métropole de Saint-Etienne. La zone qui s’était développée à partir du XIXe siècle, avec l’implantation des Forges et Aciéries de la Marine, avait vu ses usines fermer 200 ans plus tard. La reconversion du site a permis d’ouvrir cette ancienne enclave sur la ville et d’y installer de nouvelles activités ainsi qu’un grand parc, tout en conservant les grandes halles, les pylônes ou encore les cheminées.

 

Sur le même sujet Concours Lumières 2019: et voici le palmarès

 

Sous la maîtrise d’ouvrage de la société publique locale Cap Métropole – Aménagement publics, le travail des Eclaireurs s’est inscrit dans cette double mission d’ouverture et de mise en valeur. Depuis décembre 2018, l’ambiance nocturne soigneusement scénographiée permet un usage en continu des lieux pour les piétons et les cyclistes tout en mettant en valeur ses bâtiments spectaculaires. Cette «réflexion globale et cohérente» a été appréciée par le jury du Concours Lumières.

 

Deuxième prix

 

A Youx, dans le Puy-de-Dôme, c’est à un objet unique qu’il revient de rappeler le passé du Puits n°2 de la Société des Mines de la Bouble, en service de 1895 à 1954.

Depuis novembre 2019, son chevalement bénéficie d’une mise en lumière aux intentions très symboliques : sur un sol resté dans la pénombre pour rappeler son tréfonds charbonneux, la structure métallique haute de 22 m est éclairée dans des teintes ambre, au centre, et plus froides à l'extérieur. Ces nuances sont censées créer une ambiance de grande flamme. Cette réalisation menée par le service Eclairage public de la Semelec 63 pour le compte du SIEG Territoire d’énergie Puy-de-Dôme a été vue comme «un signal pur, simple et efficace» par le jury, qui lui a attribué le deuxième prix d'un montant de 5 500 €.

 

Troisième prix

 

Le troisième prix de cette édition 2020, doté de 4 000 €, a enfin salué la révélation d’un quasi non-lieu : la rue Delandine, à Lyon, est l’une des voies souterraines sous les voies ferrées de la gare de Perrache. La voûte en pierre maçonnée, longue de 90 m pour 10 m de large, avait tout du boyau inhospitalier.

Dans le cadre du Plan Lumière de la ville, la direction municipale de l’éclairage urbain a conçu une installation qui, depuis septembre 2019, garantit à la fois une visibilité de jour comme de nuit mais participe à une certaine animation du site grâce à des projections graphiques. De la tombée de la nuit à minuit, la voûte est désormais zébrée de lignes blanches qui évoquent les rails au-dessus. Le dispositif a été jugé propre à «gommer l’appréhension liée à ce type de site, tout en lui conservation son caractère de tunnel».

 

Le jury 2020

Guy Geoffroy, maire de Combs-la-Ville (Seine-et-Marne), président de l’association « Les Eco Maires », président du jury,

Stéphane Delagneau, conseiller municipal délégué à l’Espace public et aux travaux en entreprise du patrimoine bâti de de la Ville de Longjumeau (Essonne),

Thierry Digoin-Danzin, conseiller régional du Serce pour la région Ile-de-France,

Jean-Pascal Lemeunier, conseiller architecture à la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) du Grand-Est,

Benjamin Thébaud, directeur général de l’agence de paysage et d’urbanisme Land’Act,

Marie-Douce Albert, journaliste, «Le Moniteur des travaux publics et du bâtiment».

Commentaires

Le Concours Lumières 2020 révèle l’héritage industriel

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Lire et concevoir un paysage

Lire et concevoir un paysage

Date de parution : 10/2020

Voir

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Date de parution : 10/2020

Voir

Utiliser la couleur dans un projet d'architecture

Utiliser la couleur dans un projet d'architecture

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur