En direct

Le chantier du futur outlet One Nation Paris
Vu du ciel - © © Adrien Pouthier/LeMoniteur.fr

Diaporama

Le chantier du futur outlet One Nation Paris

le 25/06/2013  |  Architecture

1/9

Vu du ciel

© © Adrien Pouthier/LeMoniteur.fr

En plaçant One Nation Paris au coeur de la zone commerciale de Grand Plaisir  (350 enseignes sur 200.000 m²), ses investisseurs, qui ont dégagé un budget de 106 millions d'euros pour l'opération, espèrent profiter du dynamisme de cette zone commerciale fréquentée par plus de 20 millions de clients chaque année.

2/9

One Nation Paris

© (C)2013 Yves Chanoit, tous droits réservés

Le bâtiment se situe sur une parcelle de 24.000 m2 SHON et développe 70.000 m2 de planchers. La grande façade sud (à droite sur la photo) s’étend sur 300 mètres de long, du côté de la grande avenue Henri Barbusse, principale voie d’accès routier. Elle est rythmée par des totems en béton blanc, qui ponctuent le gris foncé de la structure.

3/9

Une parcelle particulière

© © Adrien Pouthier/LeMoniteur.fr

Bâti sur l'ancien site du siège de Bull (à gauche de la route sur la photo), le bâtiment épouse désormais les courbes de la parcelle. Pour aménager l'emplacement il a fallu procéder à d'importants travaux de dépollution (présence d'amiante et de PCB notamment) et de déconstruction. Ils ont duré huit mois. 80.000 m3 de terre ont été manipulés pour le terrassement.

4/9

Deux niveaux de commerces

© © AWO

One Nation Paris se développe sur deux niveaux de parkings et deux niveaux de boutiques (plus un troisième niveau partiel situé à la pointe ouest du bâtiment et abritant les terrasses des restaurants). Le toit est surmonté d'une verrière de 5000 m2 à structure métallique.

5/9

Structure du bâtiment

© © Adrien Pouthier/LeMoniteur.fr

En béton, elle est composée d’une ossature poteau, poutre, plancher alvéolaire. La trame du bâtiment est de 15,5m ce qui permet de limiter au maximum le nombre de poteaux dans les cellules commerciales et quasiment de les faire disparaître dans les mails et le parking.

6/9

Patios

© © Adrien Pouthier/LeMoniteur.fr

Le bâtiment ne se laisse pas découvrir en une seule fois, mais il se dévoile, courbe après courbe. L'architecte a décidé de laisser la lumière guider le parcours en laissant deviner les autres patios. La succession de 3 mails offre un jeu de courbes d'une grande simplicité esthétique. En plan : optimisation de l’espace permettant ainsi de créer les trois patios En coupe : optimisation des circulations permettant de faire rentrer au plus loin la lumière dans le bâtiment En perspective : cette utilisation des courbes permet de créer une vraie balade architecturale où le visiteur découvre le bâtiment et ses différents patios tout au long de la visite

7/9

A ciel ouvert

© © Adrien Pouthier/LeMoniteur.fr

En assurant une conception bioclimatique, le bâtiment favorise les apports passifs d’énergie grâce à sa verrière qui laisse passer la lumière naturelle et la chaleur. Orienté au Sud, le bâtiment bénéficie d'un ensoleillement maximal qui minimisera la consommation énergétique liée au poste d’éclairage, habituellement très conséquente dans les bâtiments commerciaux. Par la suite One Nation Paris sera équipé d’une boucle d’eau permettant de récupérer la chaleur dégagée par les ordinateurs du nouveau Data Center de l’entreprise Bull, située à proximité. Les boutiques seront chauffées sans consomation d’énergie et sans émission de CO2. Enfin, le toit sera équipé de panneaux photovoltaïques. Avec la verrière ouverte pour laisser à l’air libre les espaces de promenade, les architectes ont supprimé une partie des dépenses de chauffage et de ventilation et offrent des conditions de vie idéales aux nombreux espaces verts qui ponctueront les aires de promenade. Un système de récupération des eaux de pluie permettra de faire des économies d’eau pour l’arrosage des plantes et des jardins.

8/9

Une grande verrière inspirée des passages parisiens du XIXe siècle

© © Adrien Pouthier/LeMoniteur.fr

Les allées et circulations sont abritées des intempéries et du soleil, grâce à une verrière de 5000 m2. La verrière s’ouvre en ellipse au centre de chacun des 3 patios. Inspirée des passages parisiens, la verrière est un gigantesque puzzle de verre dont chaque pièce a été créée sur mesure pour s’imbriquer parfaitement dans la charpente métallique. La verrière est posée sur des poutres en béton blanc courbes de 15,50 m de long, avec des coffrages fabriqués sur mesure pour garantir la qualité et la fluidité du dessin. Pour réaliser ces poutres courbes, Spie batignolle a fait réaliser des banches spéciales en bois.

9/9

Structure de la verrière

© © Adrien Pouthier/LeMoniteur.fr

L'ossature de la verrière ne vient jamais reposer sur des ossatures intérieures au mail, ce qui a conduit à réaliser des portes à faux allant jusqu’à 14,5 m. Pour réussir cet exploit les arbalétriers sont repris sur les planchers béton qui servent de contre poids.
Le chantier du futur outlet One Nation Paris

Commentaires

Le chantier du futur outlet One Nation Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX