En direct

Le chantier du Duplex A86 en images
Le tracé du Duplex A86 - © © Cofiroute

Diaporama

Le chantier du Duplex A86 en images

le 06/01/2011  | 

1/5

Le tracé du Duplex A86

© © Cofiroute

La première section du Duplex A86, entre Rueil-Malmaison et l'échangeur A13 (Vaucresson - Le Chesnay) est ouverte. La seconde section entre l'échangeur avec l'A13 (Vaucresson - Le Chesnay) et l'échangeur de Vélizy (Versailles - Jouy-en-Josas) sera mise en service le 9 janvier 2011.

2/5

Un tunnelier unique au monde affronte une géologie tourmentée

© © Cofiroute

Entre 20 et 90 m de profondeur, la géologie du territoire compris entre Rueil-Malmaison et Vélizy était plutôt capricieuse : pas moins de 13 horizons géologiques différents à traverser, avec jusqu'à trois horizons simultanément sur une même section ! En ajoutant que d'une couche à l'autre, les caractéristiques mécaniques pouvaient varier du tout au tout, et que la majorité du parcours se déroulerait sous la nappe, on comprend qu'un an et demi ne fut pas de trop pour concevoir le tunnelier qui allait relever le défi du percement. La machine fournie par Herrenknecht constitue à l'époque de sa fabrication une première mondiale : d'un très grand diamètre (11,56 m de diamètre extérieur), elle peut travailler en confi nement à pression de terre ou à pression de boue selon la géologie rencontrée. En temps cumulé, il aura fallu cinq ans au monstre d'acier (200 m de longueur pour 2 500 tonnes) pour voir le bout des 10 km du tunnel.

3/5

Phasage millimétré dans un volume restreint

© © Cofiroute

Une fois le monotube de 10,40 m de diamètre intérieur percé et équipé de ses voussoirs, il s'agissait de réaliser ses structures internes. L'espace de travail exigu couplé à une coactivité nécessaire a conduit les équipes méthodes à concevoir un phasage astucieux pour les trois dalles superposées en béton armé. La dalle inférieure est réalisée en premier : elle est formée d'éléments préfabriqués (posés par un pont roulant) pour que les trains d'approvisionnement du tunnelier circulent rapidement dessous. Puis la dalle supérieure est construite avant la dalle médiane pour garder un gabarit de circulation suffisant : les deux sont coulées en place car l'espace manque pour manutentionner des dalles préfabriquées. Outre les dalles, la complexité du génie civil s'est révélée lors de l'excavation des 53 niches de sécurité, qui a exigé le recours à des techniques de confortement, dont la congélation de sol dans les terrains pulvérulents (sables de Fontainebleau).

4/5

Coupe de la section du tunnel

© © Cofiroute

Monotube de 10,4O m de diamètre disposant de deux niveaux de circulation superposés et unidirectionnels, le Duplex est largement pourvu d'équipements anti-incendie, dont les trappes d'extraction d'air, qui s'égrènent tous les 400 m.

5/5

Un très haut niveau de sécurité

© © Cofiroute

Du fait de l'interdiction d'accès aux poids lourds et au transport de matières dangereuses, le risque d'incident majeur est supprimé dans le tunnel. Malgré tout, le niveau des équipements de sécurité du Duplex est très élevé, et ultramoderne. Le parcours est émaillé de caméras de vidéosurveillance (une tous les 80 m) avec détection automatique d'incident (3). En cas d'incendie, les ventilateurs se mettent automatiquement en marche, les fumées sont extraites en aval au plus proche de l'incendie, et les barrières d'entrée du tunnel se ferment. En complément de la lutte anti-incendie, un dispositif d'aspersion par brouillard d'eau équipe tout le linéaire du tunnel (5). Il se distingue d'un système de type sprinkler par le fait que les gouttes sont extrêmement fi nes (quelques dizaines de microns) : elles se vaporisent instantanément au contact du foyer en absorbant une grande quantité d'énergie, ce qui diminue rapidement la température de l'air. L'ensemble des systèmes de supervision et de contrôle de la sécurité représente 150.000 points de gestion technique, centralisés en un PC de sécurité unique. Enfin, répartis tout le long des 10 km, des puits de secours permettent l'accès depuis la surface tous les 1.000m, et 53 refuges de sécurité (2) avec escaliers de transferts intertubes (un tous les 200 m) permettent de mettre les usagers hors de danger. (1) Bande d'arrêt durgence (4) Flash signalant le refuge
Le chantier du Duplex A86 en images

Commentaires

Le chantier du Duplex A86 en images

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX