En direct

Le bois en star à l'Exposition universelle
Pologne - © © Pierre Pichère
Diaporama

Le bois en star à l'Exposition universelle

Pierre Pichère |  le 16/07/2015  |  Technique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment
Technique
Valider

1/7

Pologne

© © Pierre Pichère

Ambiance cagettes sur le pavillon polonais. Conçu par l'architecte Piotr Musialowsky, du cabinet 2PM, ce parallélépipède est habillé de cagettes de bois. Une évocation des pommes, dont la Pologne est le premier exportateur national, et un sujet de discorde entre la Pologne et la Russie. La campagne Mangez des pommes, en 2014, a servi d'instrument de protestation contre l'embargo de Moscou sur les productions agricoles du pays.

2/7

Russie

© © Pierre Pichère

Exploit technique pour le pavillon russe, oeuvre de l'agence Speech, dirigée par Sergei Choban. Du pavillon en bois, simple, émerge un immense porte-à-faux d'une trentaine de mètres de portée. La face intérieure est revêtue de miroirs, la partie supérieure est accessible au public, offrant une vue panoramique sur l'exposition, et en particulier sur la terrasse du pavillon américain, presque voisin.

3/7

Chine

© © Pierre Pichère

Le toit de bambou du pavillon chinois évoque les vagues des champs de blé qui nourrissent le pays. Conçu par la Tsinghua University et le Beijing Qinshang Environmental & Architectural Design Institute, ce pavillon joue sur la lumière naturelle, filtrée à travers la couverture. Elle repose sur une charpente cintrée, élément central de l'ambiance intérieure du pavillon.

4/7

Japon

© © Pierre Pichère

La structure tridimensionnelle en bois sculpté cite une technique forte dans la tradition japonaise. Une adaptation contemporaine d'une technique présente sur le temple Horyu-ji, l'un des premiers bâtiments en bois. Un pavillon signé par Atsushi Kitagawata.

5/7

Chili

© © Pierre Pichère

"El Amore de Chile", nom de baptême du pavillon chilien signé par l'architecte Cristian Undurruga. Enveloppé d'une seconde peau en bois, le bâtiment joue en extérieur la sobriété.

6/7

Autriche

© © Pierre Pichère

Du béton ? Perdu, c'est du bois. Bordé d'un canal, le pavillon crée, à l'aide d'une ceinture végétale, un micro-climat proche de celui des forêts autrichiennes. Une réalisation qui place en son coeur l'air, nécessaire à la vie et à l'alimentation. Les arbres plantés à l'intérieur du pavillon proviennent d'Autriche.

7/7

France

© © Pierre Pichère

Conçu par l'agence X-Tu et fabriqué par l'entreprise Simonin, le pavillon français porte jusqu'en Italie les ambitions de la filière bois. Ambiance halle de marché sous cette structure en épicéa. Après l'exposition, le pavillon sera soigneusement démonté, puis remonté quelque part en France. Le lieu définitif n'est pas encore arrêté. Les paris sont ouverts !

Le bois domine dans les pavillons de l'Exposition universelle, qui se tient jusqu'en novembre à Milan.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil